Image Image
C'est ici que les sondages sur le site, le forum ou le jeu en général sont postés par la Quality Assurance Team !

Êtes vous pour, contre, ou neutre vis-à-vis de cette suggestion ?

Pour
2
11%
Contre
14
78%
Neutre/Sans Avis
2
11%
#636249
Bonsoir !

Ce sondage fait suite à la proposition de Surimi, merci à elle !

Idée : Faire apparaître un scrutin dans un salon pour pouvoir voter l'expulsion d'un joueur

Avantages :
- Limite davantage les Kicks Abusifs
- Possibilité de discuter avec les autres joueurs pour trouver une solution avant une expulsion
- En voyez-vous d'autres ?

Inconvénients :
- Certaines personnes amies avec le créateur ou la personne votée pourraient fausser le scrutin
- En présence d'une personne particulièrement nuisible, le kick mettra plus de temps à s'effectuer
- En cas d'AFK de certaines personnes, ce système sera moins efficace
- En voyez-vous d'autres ?

Commentaires :
- Cela entraînerait une révision du protocole d'expulsion
- A partir de 50% de joueurs en faveur, la personne se fera expulser immédiatement
- Le créateur sera le seul à pouvoir lancer un vote d'expulsion


Merci de donner votre avis à la suite de ce topic. :D
#636254
Bonsoir,

Très peu d'avantages pour énormément d'inconvénients, la modération est-elle réellement surchargée de tickets pour kick abusif ? J'ai du mal à croire que beaucoup de parties fun comportent des kicks abusifs, et je doute également que les kicks qui se font en sérieuse voient beaucoup de tickets créés, ou alors c'est Ikazayim et ça vous donne une raison de le bannir.

Cela forcerait également les joueurs à être plus ou moins présent et actif pour statuer sur quelque chose qui revient au créateur, sachant qu'il est déjà possible d'annuler un kick et qu'une simple conversation entre les joueurs suffit à changer d'avis, ou pas, s'ils estiment que le kick n'est pas justifié, sauf que c'est souvent Ikazayim qui est kick. Du coup s'il fait un ticket vous pouvez le bannir.
#636255
Excellente suggestion !

Je suis évidemment pour afin de lutter contre toute les formes de discriminations possible qui soient en partie, je pense que nous sommes en capacités de résoudre le problème a la source de multiples conflits davantage dans le cadre de contribuer a pérenniser un environnement sain (et stable disons-le) que dans le désintérêt progressif et constant de laisser le libre-arbitre aux créateurs quels qu'ils soient disposés a faire de leur statut une dictature en propageant leur esprit staliniste sur la majorité des joueurs qui composent leur salon en imposant leurs règles, ne soyez pas dupes face aux arguments sectaires et hautains que pourraient avancer les joueurs contre cette proposition, la liberté d'expression se fait attaquer et il est maintenant l'heure de riposter en réagissant.

N'oublions pas que grâce a cette manoeuvre, je bénéficerai d'une immunité territoriale particulièrement conséquente lors de mon entrée dans une partie (peu importe son espace) et qu'avec les grâces de mon pseudonyme je jouirais du privilège de pouvoir mettre prêt selon mon bon vouloir et de ne plus avoir a céder aux caprices inarrêtables et enfantins du créateur me demandant de mettre prêt lors des 30 prochaines secondes sous peine d'une exclusion incessante.

Possible d'ajouter la possibilité d'exclure le créateur via un vote au possible ? J'aimerais aussi, si vous me l'accordez, être en mesure de pouvoir lutter contre ces attitudes désagréables et sectaires a ma manière en disposant du pouvoir pour prendre la place du créateur si le constat nous apparaît nécessaire (exemple : le créateur est AFK ; il vient d'exclure 6 membres d'affilés parce qu'ils débutent [...]) Vous rendez-vous compte de la portée des mots que vous utilisez et de la responsabilité qui nous encombre lorsqu'on entre dans une partie LGeL ? C'est de notre devoir de préserver -nos intérêts- nos libertés.
#636257
Salut, le fond est pas mal mais je vais me placer neutre.

Ce qui est pas mal c’est que beaucoup de kicks qui étaient instigués uniquement par le vouloir du créateur ont amené à des embrouilles. Ces embrouilles ne peuvent pas avoir lieu si le kick est effectué car la majorité du salon a voté POUR. Bon, certes il reste par exemple le cas où, dans une partie à 12, 6 joueurs votent POUR l’exclusion de quelqu’un et 5 votent CONTRE, mais bon c’est là définition même de la démocratie : « le pouvoir au peuple », et pour reprendre un propos de Slow, le système de kick actuel offre en effet, si l’on prend donc le pont anti-démocratique de ce système présent, un pouvoir quelque peu (voir totalement selon son utilisation) dictatorial.

Cependant, la probabilité qu’un embrouille prenant une ampleur encore plus grande que les embrouilles instiguées par le système actuel de kick est trop grande. Je m’explique : si on reprend le cas d’un 6 contre 5 en partie à 12, il y a fort à parier que l’un des 5 joueurs ayant « perdu » le scrutin recrée un partie de son côté et soit potentiellement rejoint par les 4 autres, et vous n’êtes pas sans savoir qu’il est aujourd’hui très difficile ou même impossible de lancer simultanément deux parties similaires, tant en espace détente qu’en espace réflexion. Ensuite il y a le cas, en partie à 11 par exemple, où 5 personnes sont POUR l’exclusion d’un joueur, et 5 sont CONTRE. Que se passe-t-il alors ? La décision ultime ne peut bien évidemment pas revenir au créateur de la partie, en raison d’un retour de l’aspect autocratique du système actuel de kick, ce qui fait que tout l’aspect démocratique de cette nouvelle idée s’effondrerait, de plus on risquerait également d’en revenir au même point qu’au 6 contre 5 ; les 5 joueurs non-contents du kick (ou du non-kick) risqueraient de recréer une partie de leur côté.
En bref ce système ne sera performant, en mon opinion, qu’en cas d’unanimité quasi-totale au scrutin.

Cependant, deux nouvelles idées sont nées de ce sondage que j’apprécie pas mal.
- La première, survenue tout droit de Slow ci-dessus :
Pouvoir voter en faveur de l’exclusion d’un créateur qui nuit à son propre salon (Slow a cité des exemples incontournables). Et l’on pourrait ensuite voter pour un nouveau créateur du salon (je ne pense pas que ce scrutin, quant à lui, amènerait à un quelconque problème majeur.).
- La deuxième, survenue de ma propre pensée en écrivant mon avis :
Ne pas mettre en place de scrutin d’exclusion, dans le cas où ce sondage a une majorité de « pour », dans les parties sélectives. L’option sélective sert au créateur à choisir lui-même qui peut ou ne peut pas jouer dans son salon, voir même sert à mettre en place des codes de jeu souhaités (par exemple en 2021, Ormendo avait créé des parties nommées la « Roue du fun », qui consistaient à lancer une roue avant le début de la partie pour mettre en place une manière de jouer assez délirante, comme jouer seulement en parlant anglais, envoyer une disquette à chaque joueur qu’on vote, etc… et je dois dire qu’on avait joué des parties marrantes.).

En conclusion, j’ai voté « neutre » sur ce sondage, mais à penchant « contre » tout de même, pour faire comprendre que je ne pense pas que cette mise en place soit gratifiante, mais que si elle a tout de même lieue, je ferai avec, et des modifications pourraient éventuellement y être apportées.
#636280
Je suis contre pour plusieurs raisons :

- D'abord, la règle actuelle en termes de kick abusif est assez claire, et son inobservation est assez facilement sanctionnable. Donc il n'y a pas d'urgence, à mes yeux, à trouver un nouveau système.
- Ensuite, le système proposé risque, dans certaines parties (notamment 50) d'entrainer des débats sans fin, surtout s'il y a plusieurs personnes à exclure, alors que si la prérogative est réservée au créateur, celui-ci peut prendre des décisions rapides et éviter de perdre du temps pour rien.
- Enfin, le fait de disperser la responsabilité du kick risque d'entrainer des complexifications en termes de sanction. Si un kick abusif résulte du vote de plusieurs joueurs, il faudrait tous les sanctionner ? Auquel cas ça compliquera inutilement la tâche de la modération.

Voilà
#636326
Salut Patesauxpa,

Tout simplement car ça ne résoudrait aucun problème actuel, ça reviendrait au même. Le créateur peut kick abusivement (il peut ne pas décider de kick dans l'exemple que tu dis) et s'il est afk, rien n'est arrangé non plus.
Personnellement, je me positionne contre car les inconvénients parlent d'eux-mêmes et la situation pourrait empirer et non la résoudre.