Image
De nombreux tutoriels et conseils généraux sont à votre disposition pour vous aider sur LGeL. N'hésitez pas à proposer les vôtres !
#592009
Image Image
Au même titre que pour les autres rôles de cette série, ce guide a pour objectif d’aider les joueurs à comprendre le rôle du Renard en partie détente et réflexion en ne se basant pas uniquement sur la description donnée par le site mais en utilisant additionnement (1) mon expérience en tant que joueur (2) des situations contextuelles où il est très important de bien comprendre le rôle quel que soit votre camp. Image
Sommaire
1/Description de la carte

1.1 Un flair de poil(s)
1.2 Tour de délai avant infection
1.3 Badges

2/ Jouer le Renard

2.1 Dans une partie à 12 ou moins (réflexion)
2.2 Dans une partie à 13 ou plus (détente)

3/ Jouer AVEC le Renard

4/ Jouer CONTRE le Renard

4.1 Jouer contre le renard en tant que Loups-Garous
4.2 Jouer contre le renard en tant qu'infect père des loups.

5/ Jouer le Renard infecté.

5.1 L'infect père des loups vous infecte avant que vous donniez vos listes
5.2 L'infect père des loups vous infecte après que vous ayez donnez vos listes

Image
1/ Description de la carte

1.1 Un flair de poil(s)

« Son objectif est d’éliminer tous les Loups-Garous . Chaque nuit, il peut flairer un joueur et savoir si lui ou un de ses deux voisins font partie du camp des loups. Si c’est le cas, il conserve son pouvoir pour la nuit suivante, en revanche si le joueur flairé et ses deux voisins sont tous les 3 innocents, il perd son pouvoir ».
Image
Comme vous l’aurez compris, le renard est une carte à rôle actif qui peut s’effectuer une ou plusieurs fois dans la partie en fonction du rôle des personnes flairées. Dans un premier temps, expliquons comment marche le flair. Sur cette image, vous pouvez voir qu’Anilov est renard. Comme expliqué sur la description celle-ci peut décider d’utiliser le pouvoir du renard tôt dans la partie et flairer un joueur.
Exemple : Si elle flaire Tallulla, alors Anilov va voir ce message apparaitre sur son écran : « Votre flair vous a induit en erreur, il n’y a que des innocents parmi Tallulla et ses 2 voisins, vous perdez vos pouvoirs. »
Car Tallulla est idiot du village, et ses deux voisins, respectivement Creeday (sorcière) et Maelletlsn (frère) ne sont pas Loups-Garous. Elle va ainsi perdre ses pouvoirs.
Si Anilov flaire Toutcalins, alors elle va voir ce message apparaitre sur son écran :
« Bravo ! Grâce à votre flair vous découvrez qu’il y a au moins un loup-garou entre Toutcalins et ses deux voisins, vous gardez votre pouvoir. »
Car ici, Toutcalins est certes ange, mais Maelstrom est infect père des loups. Elle va ainsi garder ses pouvoirs pour le deuxième tour.
Tout d’abord, il faut savoir que seul vous, avez cette information. Les autres membres de la partie ne voient pas apparaître ce message.
De plus, il ne faut pas oublier que la liste des joueurs est roulante comme je l’ai expliqué dans mon tutoriel sur le montreur d’ours ici : Partie 1.2
Cela veut dire que le premier et le dernier joueur sont considérés comme étant voisins. Ainsi les voisins de Marystocha par exemple sont : Skyys et Valard.
Si Anilov flair Marystocha, elle aura donc une information sur Skyys / Marystocha et Valard et pas seulement sur Marystocha et Valard.

1.2 Tour de délai pour linfection

Au même titre que le montreur d’ours, le renard est un rôle à identification de loups. C’est-à-dire que dans les deux cas, on vous indique s’il y a des loups dans un intervalle de joueurs. Néanmoins, on parle de loups au sens large. Le pouvoir du renard va donc fonctionner sur l’infect père des loups, le grand méchant loup, les Loups-Garous classiques, le Loup-Garou-Blanc, le chien-loup s’il est du côté des loups, l’enfant sauvage s’il est transformé et l’infecté s’il a totalement fini son infection.
Bien sûr, il ne faut pas oublier qu’il y a un tour de délai entre le moment où l’infect père des loups infect une cible et le moment où elle est vraiment infectée. Je m’explique :
Quand on vous infecte, vous pouvez lire une phrase du type : L’infect père des loups vous a infecté, vous faites désormais parti du camp des Loups-Garous, votre objectif est de gagner avec eux.
Néanmoins, quand on reçoit cette image, le jeu ne considère pas directement qu’on soit infecté. Celui-ci considère que vous devenez loup-garou uniquement à la fin du tour suivant, quand cette phrase apparaît pour tous les loups de la partie :

Image
Ainsi, faite attention avec votre flair ! Certains joueurs gardent leur flair tout au long de la partie et l’utilisent pendant le tour où l’infecté se transforme, ce qui est donc inutile puisque pendant ce tour de transition, l’infecté n’est pas détectable car il n’est pas considéré comme un loup-garou. Dans ce tutoriel, on va apprendre à bien utiliser le pouvoir du renard, savoir quand est-ce qu’il est utile de l’utiliser et pourquoi.
1.3 Badges

Il n’y a qu’un badge lié au rôle du renard. Il représente le nombre de loups-garous que vous avez flairés durant toutes vos parties. Pour augmenter ce badge, il vous suffit donc de jouer le rôle et de renifler des Loups-Garous.
Voici la représentation de ce badge :
Image
Petite astuce si vous voulez badger sans que cela soit considéré comme du boost : Le badge augmente de +1 à chaque fois que vous flairez un loup, ainsi si vous flairez un loup au cours d'une partie et que vous voulez badger, vous pouvez le flairer à l'infini et donc augmenter votre badge. Faites attention néanmoins à ne pas faire perdre votre camp. Image
2/ Jouer le renard.

2.1 Dans une partie à 12 ou moins

Dans ce genre de partie où le nombre de joueurs est relativement restreint (3 loups maximum), l’objectif du renard est de fédérer le village dès le tour 1. Il aura pour objectif de trouver un loup par défaut le plus rapidement possible dans la partie afin d’innocenter un maximum de personnes à la mort du loup. Pour ce faire, il existe plusieurs techniques.
Dans ce cas de figure, il peut être relativement intéressant de soit (1) se flairer soi-même lors de la première nuit, soit (2) de flairer le villageois-villageois lors de la première nuit. La raison pour cela est simple. En flairant un rôle que vous connaissez (le vôtre ou celui du villageois-villageois), vous réduisez la liste de joueurs que vous flairez à deux. Ainsi, si vous flairez un loup, vous n’aurez plus 3 suspects mais uniquement deux, ce qui augmente grandement vos chances de trouver un loup le jour. Exemple :
Joueur X est Villageois-Villageois et est entouré de joueur Y et Joueur Z. Si vous flairez joueur X et que vous trouvez un loup alors vous savez qu’il y a un loup entre joueur Y et joueur Z. Vous pourrez donc dire la journée : « Je pense qu’il y a un loup minimum entre joueur Y et joueur Z ». Si les joueurs vous trouvent crédible, ils pourront potentiellement vous écouter et se diriger vers votre liste.
Lors du deuxième tour, si vous avez trouvé un loup, alors votre pouvoir sera intact, je vous conseille donc de répéter cette action en vous flairant vous-même si vous avez flairé le villageois-villageois tour 1 et ainsi de suite en utilisant les joueurs qui sont « cramé-innocent » dans votre partie.
Néanmoins, vous allez me dire : « Mais Skyys, si en flairant le villageois-villageois, on ne trouve pas de loups, on aura deux innocents au lieu de trois, c’est beaucoup moins intéressant ? » Et bien en fait, non, c’est fondamentalement la même chose. Si vous avez flairé deux innocents autour du villageois-villageois, alors vous devez baser votre game sur ces deux innocents. Par exemple, si en flairant joueur X dans l’exemple ci-dessus, vous ne trouvez pas de loup, alors vous savez que joueur Y et joueur Z sont innocents. Au cours du tour 1, si joueur Z n’est pas crédible et qu’il est voté par joueur A et joueur B, alors vous savez que même si joueur Z n’est pas crédible, étant innocent, il y a très fortement un loup minimum entre A et B. En faisant cela, vous avez complètement retourné l’inter du renard. En plus de savoir que joueur Z et joueur Y sont innocents, vous savez qu’il y a de grandes chances qu’il y ait un loup entre joueur A et joueur B. Avoir deux joueurs d’innocentés au lieu de trois est donc presque plus intéressant car cela permet de concentrer ses votes sur un seul intervalle de joueur qui peut potentiellement contenir un loup (ici joueur A et joueur B) au lieu d’en avoir potentiellement plusieurs. Étant donné que vous avez flairé un innocent, votre pouvoir est annulé pour les tours prochains et vous devenez un innocent sans rôle.
Dans cette archive, Shown s'est auto-flairé en étant à coté du V-V et a reniflé un loup ! Il avait donc un loup gratuit dès le tour 1 qu'il a pu faire tuer.
Dans celle-ci, BTW renard a sondé les 3 personnes du haut et a eu 3 innocents ce qui lui a donné rapidement la partie, c’était un pari risqué mais ça a marché !
Enfin dans celle-là, Lahrina a mal joué dans cette partie vocale, car elle a uniquement voté autour d’elle ce qui laisse penser qu’à sa mort N2, elle s’est flairée elle-même et qu’elle a vu un loup ce qui explique la mort de Chton T2 alors qu’elle avait flairé Ameleb.

2.2 Dans une partie à 13 ou plus

Dans ce type de partie où le nombre de joueurs est important (4 loups ou+), l’objectif du renard sera plutôt d’avoir un maximum d’intervalle de 3 joueurs avec 1 loup dedans dans l’optique d’utiliser le rôle plutôt en milieu de partie quand certains intervalles sont déjà ouverts. A contrario de la partie 1-1, si vous trouvez rapidement un loup dans cette configuration, les loups vont certainement rapidement vous penser renard et vont par conséquent pouvoir vous tuer la nuit. De plus, vu le nombre de loups, il n’est pas intéressant de tuer un seul loup pour ensuite mourir avec son flair encore actif.
Je vous conseille donc de ne pas nécessairement flairer la nuit 1. Si vous la faite, vous prenez le risque de tomber sur 3 innocents, ce qui n’est pas forcément intéressant dans les grosses parties à cause du nombre de joueurs. Je préconise plutôt d’attendre un ou deux tours pour que vous puissiez vous faire une idée des intervalles de joueurs qui peuvent être considérés comme suspects. Une fois que vous pensez avoir des suspects, vous pouvez utiliser votre rôle pour confirmer vos suspicions. Comme dit ci-dessus, je conseille par la suite de ne pas donner votre liste de suspects directement la journée si vous trouvez des loups. Continuez plutôt de flairer des joueurs jusqu’à ce que vous tombiez sur 3 innocents.
Exemple : Je suis dans une partie à 25. Je n’utilise donc pas mon rôle nuit 1. Lors du tour 2, je trouve que joueur X et joueur Y sont suspects mais ils ne sont pas du tout à côté. La nuit 3, je vais donc utiliser mon pouvoir sur joueur X (loup) et la nuit 4 sur joueur Y (loup). La nuit 5 j’aurais donc encore mes pouvoirs et je vais flairer joueur A (au pif car je n’ai plus trop d’idées) et je trouve encore un loup. Néanmoins nuit 6, en flairant joueur K, je ne trouve pas de loup. C’est à ce moment précis que vous pouvez donner vos inters au village. Je vais donc dire : « Je pense qu’il y a un loup entre Y et ses voisins, entre X et ses voisins, entre A et ses voisins et que joueur K et ses voisins sont innocents. »
(Attention : Si vous jouez une partie réflexion à 13 ou plus, la façon de procéder doit être la même, néanmoins, faites très attention à ne pas vous dévoiler quand vous citez vos inters. En partie réflexion, la phrase : « Je pense qu’il y a un loup entre Y et ses voisins, entre X et ses voisins, entre A et ses voisins et que joueur K et ses voisins sont innocents. » peut être considérée comme un dévoilement.)
Dans Cette archive de partie 50, petipanda a attendu de ne plus pouvoir utiliser son pouvoir avant de donner ses inters. Voici la phrase si vous ne voulez pas chercher :
petipanda [19:44:25] : bon ya un loup entre pierraw hayanaa et luxueuse//////un loup entre shygan zaelys rom35//////un loup entre germainnul nig skyys////Steeley fruiosiro gnognozb INNO..
Image
3/ Jouer AVEC le Renard


Au vu du comportement décrit plus haut, le renard aura tendance dans une partie à 12 ou moins de soit (1) accuser un ou les deux joueurs qui sont autour de lui ou du villageois-villageois ou (2) de justement les défendre. Vous devez donc chercher un joueur qui a ce type de comportement réducteur. De plus, étant en partie réflexion, il n’aura pas le droit de se dévoiler et va donc chercher des arguments fragiles pour innocenter ou accuser chacun des suspects. Même si l’utilisation d’arguments faciles est souvent faite par des loups, dans ce cas-là, il y a de grandes chances que le joueur en question soit renard. (Si vous ne comprenez pas cette partie, je vous invite à lire la partie « Comment jouer avec le montreur d’ours dans mon tutoriel sur celui-ci »)
Néanmoins, faite attention, un joueur relativement novice dans l’utilisation des rôles pourra avoir flairé un joueur loin de lui et pourra donc potentiellement avoir (1) 3 innocents ou (2) 1 loup dans 3 joueurs.
Votre objectif ensuite c’est de l’aider à ouvrir son intervalle. Par exemple si celui-ci dit « Joueur X et joueur Y sont tous les deux suspects » alors vous savez qu’il a trouvé un loup et qu’il pourra utiliser son pouvoir la nuit d’après. Ouvrir son inter dès maintenant pourra lui donner des indications sur qui flairer la nuit d’après. De plus, aidez-le en le donnant innocent au reste du village (c’est toujours plus facile de se concentrer pour trouver les loups quand personne ne nous vote).
Dans une partie à 13 ou plus, le renard aura tendance à se taire et à donner une liste d’intervalle une fois qu’il n’a plus de pouvoir, vous ne pouvez donc pas vraiment aider le renard à part l’aider à tuer ses suspects une fois que sa liste est complète. Dans une partie détente, n’hésitez pas à dire « Suivons l’inter du renard s’il vous plaît » afin de guider le reste des joueurs. Dans une partie réflexion, favorisez l’utilisation d’arguments qui détruiront un ou deux joueurs qui sont forcément loups via le potentiel intervalle renard (toujours difficile de trouver les intervalles renard en réflexion puisqu’il n’est pas censé se dévoiler mais vous allez trouver, vous êtes originaux.)
Image
4/ Jouer CONTRE le Renard

4.1 Jouer contre le renard en tant que Loups-Garous

Si vous êtes loups contre un renard, votre objectif est simple, il faut le trouver. Si vous êtes dans une partie à 15+ et que le renard joue son rôle en sous-marin comme je l’ai conseillé alors il sera difficile pour vous de le trouver. Le renard peut être quelqu’un d’impliqué dans le débat comme quelqu’un qui reste en périphérie, laissez faire votre intuition. Néanmoins, si le renard est actif alors c’est à vous de soit coopérer avec lui et vous sacrifier, soit jouer contre lui.
Cas où vous coopérez :
Ce cas est le plus simple à mettre en place et le plus efficace. Il revient à adhérer à l’inter renard et voter l’autre personne en intervalle avec vous, puis ensuite tuer le renard la nuit. Vous allez donc certainement mourir le tour d’après mais avant de mourir vous aurez donc emporté avec vous un innocent et le renard qui a peut-être encore son pouvoir. (Attention cela fonctionne uniquement si on considère que la sorcière n’a pas ses potions et/ou qu’il n’y a pas de salvateur dans la partie. S’il reste une sorcière et/ou un salvateur, vous devez espérer que l’intervalle renard soit composé de 3 personnes pour gagner deux tours avant de succomber.)
Cas où vous vous battez contre le renard :
Ce cas-là est plus complexe et demande une attention particulière. L’objectif est de prévoir que le renard va jouer dans ses inters et de donner des inters de manière plus explicite que le renard au moment où il donne ses inters. Ainsi, vous vous ferez passer pour le renard et certains innocents pourront vous suivre pour tuer les deux voisins du renard, puis le renard. En comprenant la supercherie, les innocents décideront ensuite de vous tuer mais avant cela vous aurez gagné 2 ou 3 tours de jour et donc offert un très bon avantage à votre camp.
(Attention pour cette méthode, il est conseillé d’essayer de faire comprendre aux autres joueurs que vous êtes renard, sans que le vrai renard s’en aperçoive, dans le cas contraire, il va aller à l’encontre de vos propos et vous n’allez gagner qu’un tour maximum. Pour ce faire, je vous conseille d’aller directement au contact des autres joueurs et de leur parler directement. Le vrai renard sera beaucoup moins concentré sur ce genre d’interaction.)
Exemple : « Svadati je vais te dire, je te pense innocente et je pense joueur X et joueur Y sont suspects » (information aux yeux de Svadati uniquement)
Cette phrase sera mieux que :
Joueur X et joueur Y sont suspects, votez-les s’il vous plaît (information auprès de tous.)

4.2 Jouer contre le renard en infect père de loups.

En infect père des loups, la problématique de jeu n’est pas vraiment la même. Au même titre que quand vous êtes loup, votre objectif en tant qu’infect père des loups est de reconnaitre le renard avant tout le monde et de l’infecter avant que le reste de la partie puisse le comprendre renard. Le renard est un rôle relativement mauvais à infecter. Le seul moment où il peut être intéressant d’infecter les renards c’est si (1) beaucoup de loups sont encore en vie et le renard a beaucoup d’intervalles mais n’a pas encore parlé (2) il n’y a pas vraiment d’autre rôle intéressant dans la partie.
Dans tous les cas, si vous trouvez le renard avant tout le monde, en tant qu’infect père des loups, vous avez deux choix. Soit vous agissez comme un loup-garou qui se bat contre le renard, soit vous attirez l’attention des autres joueurs hors du renard afin de l’infecter pour que personne ne bénéficie de ses listes.
Pour ce faire, évitez de vous faire passer pour le renard en donnant un intervalle de suspect, mais plutôt, prenez la main directement du renard. En lui parlant directement en disant que vous avez un suspect et que vous êtes sûr de vous, celui-ci sera déjà moins concentré sur ses propres inters et pourra potentiellement vous suivre si vous lui laissez les tours suivants. Si vous trouvez que vous n’êtes pas en bonne posture pour prendre la main du renard, vous pouvez prendre la main du village entier en disant que vous êtes persuadé que X ou Y est loup (évitez les inters). Ainsi, le village va vous suivre ou non mais va complètement oublier le renard qui essaye de parler. Celui-ci ne parlera plus au tour d’après puisqu’il sera infecté et donc le village ne pourra plus bénéficier de ses listes et le tour est joué.
Si le renard est un rôle relativement mauvais à infecter comparé aux autres rôles, c’est-à-dire que si vous jugez qu’un autre rôle est bien intéressant à infecter et que le renard possède des inters qui ne vous mettent pas en danger, alors je vous conseille de privilégier des infections « létales » comme le corbeau / le lapin blanc / la sorcière et de jouer au contact du renard comme un loup le ferait. Soit le faire tuer de jour, soit accepter ses inters. (voir le tutoriel de @Astreiya sur les bonnes infections en IPDL)
Image
5/ Jouer le renard infecté

5.1 L'infect père des loups vous infecte avant que vous donniez vos listes

Dans ce cas-là, beaucoup diront : « Bah il suffit de jouer sans rien dire et pas donner de liste ? » C’est vrai mais qu’allez-vous faire quand le village vous accusera d’être infecté uniquement car vous n’avez pas donné de liste ? On sera bien embêté.
Dans ce cas de figure, vous avez deux choix. Soit vous donnez de bons inters comprenants vos loups pour vous crédibiliser aux yeux de tous, soit vous attendez quelques tours avant de donner des inters bidons.
Dans le cas où vous donnez de bons inters, vous devez attendre que le village ait bien compris que l’infection a eu lieu avant de donner les intervalles. Sinon, les villageois vont penser que vous avez donné vos inters renard et que vous n’êtes pas mort car vous avez été infecté après. Vous devez absolument éviter cela si vous voulez utiliser cette première alternative.
Une fois 1 ou 2 loups sortis, vous pouvez citer 3 personnes innocentes pour faire croire que vous avez perdu vos pouvoirs (vous pouvez même y inclure un de vos loups) et le tour est joué.
Si vous décidez d’attendre et de donner des inters bidons alors vous avez un peu le même rôle qu’un montreur d’ours infecté. C’est-à-dire que vous risquez certainement de mourir en tant qu’infecté dans l’optique de faire gagner un maximum de tours pour vos loups. Ici vous pouvez faire gagner beaucoup de tours car il vous suffit de donner un inter entre 3 personnes et de dire qu’il y a un loup dedans. Même si en tuant les 3 personnes, les 3 sortent avec une carte d’innocent, vous pouvez ensuite faire croire au village que l’un d’entre eux était infecté et que c’est pour cela que vous avez flairé un loup ! Ensuite c’est au village de vous croire ou non !
En matière de priorité, il est le plus intéressant pour vous de créer des inters bidons/vrais contenant des rôles létaux qui ont pu se faire infecter comme le corbeau / sorcière, ce sont des rôles très forts et cela vous évite d’avoir à les tuer de nuit.

5.2 L'infect père des loups vous infecte après que vous ayez donnez vos listes

Dans ce cas de figure, je ne vais pas vous mentir que c’est beaucoup moins drôle pour vous parce que (1) vous avez donné des listes qui sont bonnes donc qui contiennent des loups et (2) vous avez donné vos listes post-infection et tout le village le sait. Dans cette situation, l’infect père des loups a très mal joué car il a infecté le renard alors qu’il n’avait plus nécessairement d’utilité. La seule carte que vous pouvez jouer c’est essayer de modifier votre dernier intervalle d’innocents. Par exemple si vous avez donné des intervalles de suspects avec 1 loup et que vous avez toujours votre pouvoir, faite croire qu’autour de votre dernier loup, il n’y a que des innocents. Le village aura tendance à vous croire pendant un temps car vous venez de donner des bonnes listes donc il n’y a pas de raison néanmoins vous avez de très faibles chances de gagner. Essayer de prévoir des accusations sur d’autres rôles qui auraient potentiellement pu être dévoilés avant le vôtre et qui auraient pu intéresser l’infect père des loups plus que vous. Par exemple l’idiot du village / le villageois-villageois / le corbeau. Et il ne vous reste plus qu’à prier pour pas que le village ne vous sorte. N’essayez pas d’expliquer pourquoi vous ne mourrez pas. Un vrai innocent n’est pas forcément dans la tête des loups et a la question :
« Mais pourquoi tu ne meurs pas, tu es renard dévoilé ?? »
Une réponse du type : « Bah je ne sais pas gros, les loups sont à l’ouest, ils n’ont peut-être pas compris mdrrrr »
Sera bien plus crédible qu’une réponse du type : « Les loups ne peuvent pas me sortir, il-y-a des rôles dévoilés bien plus important à sortir avant moi c’est normal... »
Bien que cette deuxième phrase soit vraie, n’essayez jamais d’expliquer une mort ou d’expliquer ce qui se passe la nuit de manière trop précise, cela vous rendra suspect.
Image
Ce tutoriel a été écrit dans l'optique d'aider les joueurs à utiliser et approcher le rôle ainsi qu'à trier l'information. La science que je vous partage n'est donc pas exact et ne garantit pas une victoire à tous les coups. Je suis également conscient qu'il y a relativement peu d'archive présente pour vous aiguiller. Il est relativement difficile de trouver des archives pour décrire au mieux le rôle du renard. Je suis preneur pour toutes propositions d'archives.
En espérant que cela serve à la majorité des lecteurs.
Skyys.
#592032
Coucou, c'est intéressant comme d'hab, merci !
Dernière remontée par Skyys le 24 nov. 2021, 12:42.