Image
De nombreux tutoriels et conseils sont à votre disposition pour vous aider à jouer en Sérieuses. N'hésitez pas à proposer les vôtres !
#625384
Bonjour à toutes et à tous,

Je lisais les autres tutoriels sur le forum et je me demandais comment faire preuve de diversité tout en essayant d'apporter ma pierre à l'édifice à tout ce que cette structure de tutoriels a pu enseigner et représenter sans enlever à mes prédécesseurs ce qu'ils ont pu essayer de créer ; et puisqu'aucun tutoriel n'a vu le jour depuis déjà quelques temps par rapport à la nouvelle dynamique instaurée par les "nouveaux joueurs" je pense que c'est le moment de partager certaines idées.
Si l'histoire nous aura appris d'apprendre à retenir le nom de ceux qui l'ont écrit je n'ai ni pour prétention de revendiquer mon tutoriel comme meilleur que les autres, ni pour prétention de penser que je suis « meilleur que les autres » je me considère juste -en toute humilité- comme un acteur majeur ayant plus ou moins grandement contribué ces dernières années au succès et à l’émulation des parties Sérieuses ; considérant avoir essayé de rendre ces parties meilleures notamment par ma capacité et ma volonté de vouloir produire du jeu.
Tout ce que je dis ne tient qu'à moi de le penser ou de l'avoir pensé : peut-être suis-je dans l'erreur, et peut-être même que demain je le serai : il n'y a pas de solution miracle pour voter des Loups en permanence, mon post se veut juste instructif par rapport aux chemins que je juge bons et suggère d’emprunter par les différents joueurs en jeu, par ailleurs, je tiens à préciser que ce qu'on peut appeler « la meta » est une figure cyclique se voulant actuelle catégorisant les parties dans lesquelles on joue par des attributs discursifs très particuliers qui diffèrent et varient en fonction de l'époque ; évidemment que ce que je dis ne sera peut-être plus d’actualité d’ici quelques-mois ; chaque travail mérite récompense et s'il y'a bien un fruit du savoir à convoiter à travers toute l'expérience qu'on peut y engendrer c'est bien sur LGeL mais il ne faut pas penser que le fruit du Chakra est accessible à tous et qu'il suffit de savoir faire preuve d'opportunisme en restant dans les bonnes parties au bon moment pour prétendre à une quelconque forme d'excellence.
L'excellence n'a pour instructeur que le travail, et le travail amène le savoir. Un savoir incomplet qu'on ne fera que perfectionner jusqu'à devenir le joueur qu'on doit incarner. Notre détermination est une forme de clé qui peut nous servir de passe-partout pour toutes les serrures de savoir. On peut tous prétendre à l'excellence à force de persévérance, d’efforts et de travail.
Certaines choses énoncées peuvent être redondantes et peuvent sonner comme un rappel pour les joueurs un peu plus habitués : il faut prendre en compte les circonstances actuelles dans lesquelles on joue et considérer que réinventer les codes établis frôle l'impossible : penser que nous sommes en capacité en tant que joueur de bouleverser l'équilibre et la hiérarchie des règles instaurées est prétentieux. Même s’il existe malgré tout un nombre incalculable de règles extrêmement obsolètes qui méritent d’être rappelées à l'ordre et traitées comme elles se le doivent d’après moi en l’état des choses puisqu'elles ne se veulent plus actuelles ; la « meta » ayant évoluée en s'accompagnant d'encore plus d'expérience accumulée.
On pourrait presque croire que tout ne va être qu’un rappel au final ça l’est presque toujours ; le public visé n’étant ni plus ni moins que les débutants désireux d’aventures n’ayant pas connaissance des subtilités de jeu que rencontrent les parties réflexions.
Ah : et encore-une-fois, je me veux plutôt bref, je vais pas épiloguer sur le comment trouver les Loups, puisque je considère que la perception s'améliore et s'aiguise comme une lame avec le temps : ça, c'est à vous de l'apprendre en travaillant votre palette technique. LGeL est un jeu imparfait où parfois ; des arguments s’appliquent, et où d’autres fois non. La spontanéité des interventions que dégage un joueur lui est propre et est, extrêmement relative à la perception d’autrui par rapport à son interprétation. Moi ce que je veux, c’est vous partager ce que j’ai appris à travers mon expérience et en rédiger quelques conseils pouvant peut-être aider un ou deux joueurs.



Chapitre 1. Analyse comportementale et conseils par rapport aux méthodes controversées qu'il faut -selon moi- éviter ou travailler

I. S'il y'a bien une chose qu'il faut déjà désamorcer : c'est l'idée de penser que ce jeu est un jeu dans lequel il faut construire son identité (donc son jeu d'innocents, pour ne pas vous embrouiller) à partir de son jeu de Loups, c'est d'ailleurs d'après mon expérience la plus grande erreur que vous puissiez faire. Il faut toujours faire preuve de souplesse d’esprit par rapport à son jeu d'innocent et considérer que les chemins empruntés en innocent doivent être dictés par une ligne de conduite naturelle, il y'a par ailleurs deux savoirs-être que je différencie depuis la nuit des temps ici par rapport aux deux rôles : savoir être crédible (en Loup), et savoir se dévoiler innocent (dévoilé n'est là que pour mettre en avant le trait de savoir se faire comprendre innocent ; sans triche ou code particulier je préfère préciser) Le caractère subtil qui émane de ces deux savoir être est extrêmement différent et il faut bien les prendre en compte d'une façon extrêmement distincte.
Il existe un nombre incalculable de joueurs confondant les deux ; confondant l'interprétation de ce jeu pourtant binaire en y oubliant les rouages constituant les éléments fondamentaux que ce jeu a pu arborer ; se confortant dans leur position et considérant que ce jeu doit se jouer à partir de la carte Loup-Garou. Calquer son jeu à partir de la carte Loup-Garou vous vaudra de nombreuses éliminations prématurées à de nombreuses reprises lorsque le village ne saura pas qui tuer et qu’il sera “dans le doute” en règle générale les joueurs ayant déjà pris ce parti sont des causes perdus impossibles de ramener à la raison : je tiens à vous rappeler les gars, que si le jeu est mis en lumière à travers l'idée de la recherche de Loups depuis l’existence même de ce jeu, et pas la recherche d'innocents c'est bien pour une raison. Le simple-villageois c’est LE ROLE substantiel ayant toujours caractérisé les parties réflexion, ce n’est pas pour rien. Il faut avoir un jeu naturalisé par la présence d’interventions bien plus crédibles en innocent qu’en Loup. C'est un devoir de bien concevoir son jeu autour du rôle innocent et de ne pas lâcher des interventions grotesques comme "Je ne regarde pas avec qui je suis Loup je vote les joueurs que je trouve suspect" (d'ailleurs excusez-moi mais PERSONNE VOUS CROIRA lorsque vous vous servirez de cette excuse en après-partie en novembre 2023 quand vous aurez lancé vos deux loups au premier tour)
Beaucoup de joueurs ne comprennent pas le désintérêt du concept de brain son propre camp et en profitent très régulièrement pour faire des parties que je considère à titre purement personnel comme des parties de "non joueur" des parties complètement absurdes et étant à la limite de l’anti-jeu. L’éthique est une forme de beau-jeu indispensable à la création de parties stimulant les capacités intellectuelles de chacun. Un parti est associé à chacun et il n'y a QUE des joueurs basant OU leur jeu sur leur jeu d'innocent, OU leur jeu sur leur jeu de Loups, il n’y aura jamais d’entre-deux. Le but du jeu restera éternellement de faire SEMBLANT d'être innocent en Loup. On dirait que certains ont oublié ça.

II. L’idée de concentrer son jeu (et ses premiers tours) à partir de la supposée future mort d’un joueur hypothétiquement pensé Loup à un moment donné est idiot ; la prise de recul et d’ensemble par rapport à une partie est essentielle : il est arrivé un nombre incalculable (dans le meilleur des cas) de voir des joueurs s’auto-convaincant à l’idée de penser X Loup et ne pas obtenir gain de cause à son élimination (parce qu’X est innocent) puis être éliminé : dans le pire des cas : vous tuerez un innocent et vous mourrez juste après et il n’y aura rien d’étonnant à ça. Il faut savoir adopter un style de jeu en adéquation avec le fait de savoir prendre du recul quitte à se tromper. Accuser plusieurs joueurs n’est pas imprudent, ne pas avoir peur de se faire des ennemis non plus. C’est ça qui fait avancer le débat et contribue inexorablement à le débrider d’une certaine manière.

III. Monopoliser le débat à travers un nombre incalculable d’interventions spontanées vous vaudra généralement d’être répertorié comme un innocent lors des premiers tours. Attention, si vous êtes Loup et que vous essayez de faire ça, qui dit plus d’interventions dit plus d’erreurs éventuelles. Et puisqu’on en parle, le IV est intéressant à connaître aussi !

IV. Un innocent n’est pas cohérent. Enlevons assez vite ce mythe, je ne sais pas combien de fois j’ai vu des innocents voter quelqu’un sur un argument de 3 lignes puis voter Bidule45 10 secondes après. C’est quelque chose à double tranchant ayant une connotation à contexte qu’il faut saisir en fonction du pseudo que t’as en face de toi. Les innocents un minimum expérimentés se fichent de la cohérence, ils ont une ligne de conduite dictée par leur(s) émotion(s) naturelle tandis que les Loups essayent d’avoir une ligne de connexion cohérente et compréhensible pour que les innocents ne puissent pas se douter du fait qu’ils soient Loup(s)

[...]

Chapitre 2. Les faits de jeu.

I. Relire les Loups est l’une des choses les plus idiotes que j’ai pu lire, sans offense pour ceux qui pensent que c’est une bonne idée (extrêmement marrant de savoir qu’il y’a vraiment des gens qui ont inventé ça) : le but des Loups, c’est de vous brain ; de laisser passer de fausses informations : y compris à travers leur mort, et un nombre INCALCULABLE de loups ayant compris ça se sont accaparés de ce rituel sombre des innocents et anticipent quasi systématiquement l’éventualité dans laquelle ils mourront en se pré-dissociant de leur(s) Loup(s) : il y’aura toujours des joueurs pour relire : mais c’est à 99,99% une erreur et ça entraînera très souvent la défaite. Je ne dis pas qu’il faut rien faire des informations que fait filtrer le Loup, il faut juste leur accorder un degré proche du néant.

II. Il FAUT relire les innocents morts ; PERSONNE ne relit les innocents morts et c’est ABSOLUMENT HONTEUX ; accordez de la confiance : et du respect pour les joueurs avec qui vous jouez, indépendamment du joueur ou du pseudo même si c’est PRODIGE, les innocents qui meurent N2 sont en règle générale les joueurs les plus proches de la vérité.


III. Les votes représentent la plus GRANDE source de mal actuelle : extrêmement faciles à manipuler, les Loups se font d'ailleurs une joie d'en jouer, ce n’est pas quelque chose sur lequel il faut s’appuyer (sauf NTA) à bon nombre de parties les innocents se font brain parce que Jeanmichel77 a voté son Loup en deuxième au premier tour et que blabla, personne le savait. Il faut savoir être extrêmement souple et adapter ses pensées en fonction de la situation : l’approche authentique (ou non d’ailleurs) d’un joueur par rapport à son vote est à prendre en compte.

IV. Chercher des suspects ET apprendre à se chercher des alliés : Bon, ça paraît extrêmement élémentaire dit comme ça, mais je vois extrêmement de joueurs plutôt pas mauvais essayer d’accentuer soit l’un, soit l’autre ; en négligeant l’autre. Ce n’est pas ce qu’il faut faire, il faut s’entourer de gens de confiance tout en repérant deux ou trois joueurs de qui l’on se méfie. Se tromper n’est pas un crime, même sur un joueur que TU innocentes. Jouer à 2% par flemmardise en est un et témoigne même d’un manque de respect pour les joueurs qui jouent à fond.

[...]


Chapitre 3. Pas vraiment le troisième chapitre.

X. En soi, j’aurais pu mettre cette petite partie à travers les faits de jeu et continuer tranquillement mon petit monologue, mais non seulement ça fait plus classe de diviser en trois parties ce demi-tutoriel ; non seulement je trouve que c'est plus approprié de parler des votes comme tel et ils méritent d’être attachés à un chapitre à part entière tellement leur interprétation rudimentaire n’a d’égale que leur complexité. Les manœuvres que mettent en place les loups afin se faire passer pour un innocent à travers les votes en est ridicule tellement elle apparaît comme superficielle (en règle générale). Elle se veut efficace qu’à une ou deux parties, d’autres fois les joueurs auront compris et vous élimineront sur le champ avec simplicité dès que vous reproduirez quelque chose que vous avez fait quelques parties déjà auparavant. Il n’y a pas de science exacte, je peux vous énoncer mille vérités générales mais il y’aura toujours des cas isolés qui me feront mentir : s’il existe bien une vérité générale qui s’applique plus ou moins systématiquement et me paraît importante à savoir, c’est que les loups aiment s’assurer une certaine forme de postérité à travers leur vote ; à travers le camouflage d’avoir “voté” Loup 1 en l’an 1952 : vous verrez énormément de Loups dire en tour décisif “Blabla j’ai accusé X loup je ne peux pas être loup” ce n’est pas ce genre de joueur qu’il faut croire. Si un joueur ne sait pas s’innocenter par autre chose que parce qu’il a voté un Loup, c’est parce qu’il est flingué. L’essence de ce jeu c’est la discussion et la coopération. Il faut juste savoir adapter et faire évoluer ses techniques, tu battras jamais Madara Uchiha en mode Ermite mec.

[...]


Il ne faut jamais oublier que ce jeu n'a aucune science exacte et n'obéit à aucune doctrine ; tout est sujet à la perception de chacun et son interprétation qui peut-être différente d'une seconde à l'autre ; le simple-fait de penser que des codes de dévoilement existent feint à faire croire que n'importe qui est en capacité de devenir bon en lisant des tutoriels alors qu'on sait tous que personne n'est jamais devenu bon "comme par magie" en lisant un tutoriel sur le forum. Le seul conseil qu'il faut prendre pour acquis, c'est qu'il n'existe pas de meilleur joueur que celui qui reconnaît la force de ses coéquipiers avant la sienne. Tout le monde peut apprendre de tout le monde (sauf peut-être de Reznov) et qui prétend le contraire est un menteur ou un abruti.

Ce post est voué à voir des modifications apparaître.
#625386
Franchement j'ai pas lu c'est trop long.
Tu peux aussi écrire un livre, parce que je connais un bon éditeur, mon grand ami Jean-Hector de la Garourouroukuken plutôt que de le partager sur le forum, tu toucheras beaucoup plus de personnes en faisant ça.
J'admire ton admiration pour l'écriture, ton envie de donner de précieux conseils.
Songe a faire la même chose en loup même si je te crame T1.
Coradialement le plus grand, l'unique S.... t'es KO.