IF S_ALLOW_CUSTOMCSS ENDIF
N'hésitez pas à consulter la Charte du Forum qui se trouve juste ici !
Venez fouiller le sac de l'Ancien, un vrai bazar !! On y trouve de tout !
par Kolaghan
#473847
Bonjour,

Je suis vraiment fan de LGDT et bien sûr de LGEL, et très souvent, je fais le maître de jeu.

Lors d'une partie organisée, mon "second", celui qui vérifiait si personne n'ouvre les yeux et moi avons eu une discussion après les parties.

Il se trouve (mes excuses si je suis maladroit dans ma définition) que beaucoup des gens qui jouaient étaient, je le sais, d'origine Arabe. Je le mentionne car cela concerne directement la suite.

Il se trouve donc que pendant ces parties qui se sont bien passées, j'ai voulu, en tant que maître de jeu, que les victimes du jour soient mises au centre de la ronde et que je faisais semblant de les brûler, comme si ils étaient sur un bûcher. Je ne note personellement que quelques rires, et je ne m'attarde pas sur ce "bûcher", en demandant à la victime du vote d'aller s'asseoir au bout de quelques secondes. Cela dure plusieurs tours.

J'ai fait ceci en tant que maître du jeu. Car, selon mon interprétation, il se peut que Les Loups-Garous de Thiercelieux se passe dans une période moyenâgeuse. Il y a une sorcière, un idiot du village, une voyante, des villageois, et aucune technologie moderne n'est jamais mentionnée, à part peut-être le fusil du chasseur, enfin bref.

De plus, il me semble que dans certaines explications de cartes, il est mentionné un bûcher, bien que je ne sois pas sûr.

Bref, en tant que maître du jeu, j'ai pris la décision de faire ceci afin d'optimiser la "plongée" dans le village de Thiercelieux.

Mais après tout ceci, mon "second", appellons-le Louis, viens me voir et me tiens à peu près ces paroles:

"
Louis : Tu sais, Kolaghan, j'ai vu que tu as fait mine de brûler les victimes du vote du jour, mais tu sais, je ne préfère pas... On ne sait jamais, avec les religions des personnes...
Moi : Je comprends, mais je suis le maître du jeu, et c'est de mon devoir de mettre l'ambiance de la manière dont je le souhaite. Je ne vois pas d'offense à faire ceci. De plus, Thiercelieux est un village... Pourquoi pas un bûcher, après tout? C'est dans l'univers du jeu, non?
Louis : Je sais, mais là, il faut se mettre à la place [ou au niveau] des gens. Ca les gêne peut-être.
Moi : Bon, bon, d'accord. "

Mais après réflexion, je me suis posé des questions, et j'ai trouvé pas mal d'arguments, ci-dessus, en plus de celui-ci :
On ne sait jamais ce que pensent les autres, après tout, non? C'est une bonne mentalité de se mettre à la place des autres, mais en l'occurrence, on n'en savait rien, si cela les a vraiment gênés, non?

Je ne prétends pas mieux savoir que quiconque, mais je trouve que cette restriction empiétait sur la liberté du narrateur.

Qu'en pensez-vous?

Je vous remercie d'avance,


Kolaghan.
#473849
Hello,

C'est un débat intéressant mais je serais d'avis que dans le cadre du jeu, du contexte que tu imposes, tu n'as pas à te limiter de la sorte. Si on devait prendre en compte le vécu de chacun dès qu'on raconte une histoire ça serait impossible, ces personnes doivent également savoir faire preuve de recul et ne pas se sentir visés / concernés pour chaque chose. Imagine si dans les films on raisonnait de cette manière pour choquer le moins de monde possible ?

A mon sens tu as le droit d'animer comme tu le souhaites et après t'adapter en fonction de ton public (si ça ne les fait pas rire, s'ils adorent, etc.)