Image
La Petite Fille aimerait vous connaître un peu plus ! Présentez-vous !
#511112
Bonjour ou bonsoir les loups ! Oui, j'avais pas d'idée de comment appeller le peu de personne qui va voir ce topic. Mais bon, j'aimerai laisser ma trace sur ce site où je suis inscrit depuis 2015 et que beaucoup de pauses se sont fit mais manque de vie sociale :cry: j'aurai le temps de passer du temps ici, je suis de retour depuis la rentrée. Bon, je m'appelle Mathys, j'ai 15 ans et je vis à Montélimar(oulah ça commence à être ch*ant), dans la Drôme. Je n'ai pas vu les topics pour l'instant des autres mais qu'est-ce que je pourrai vous dire sur moi ?

Depuis quelques années j'ai changé et mon cerveau voit les choses autrement... Je me pose toujours pleins de questions, sur moi et les autres. Sur la vie en générale, la société, tout ça tout ça. Tout ce qui est contact humain. Mais des fois ça me bousille la vie car par exemple au lieu de parler normalement avec des gens je suis vraiment dans le "Qu'est-ce que je vais dire" ou "Comment va-t-on finir cette conversation", oui peut être qu'il est plus nécessaire de raconter des choses autre comme ce que je fais sinon à part les cours, ce que j'aime mais cela est très important et j'aime écrire des choses sur ma vie qui n'est pas intéressante de l'extérieur mais compliquée de l'intérieur même si j'ai pas une vie comme mes potes qui toujours me racontent leurs histoires de leur entourage avec des trucs "banals" mais qui sont des problèmes pour les autres...

J'aime quand même écouter les gens et leur parler(même si j'adore dire que j'aime pas les gens) car les gens m'intéressent(omg je me découvre on dirait j'vais étudier les humains même si la sociologie ou la santé m'intéressent). Vraiment entre l'année dernière et cette année tout a changé mais je ne pense pas vouloir en parler car 'faut aller de l'avant', j'madapte, ou pas.

Je reviens sur le fait que je ne sais pas ce que je veux faire plus tard, même pas quel Bac même si pour moi ça va changer les filières tout ça. J'veux aller dans la Santé, genre Paramédical ou médical mais faut faire S, et voilà j'aime pas les matière scientifiques même si ça m'empêche pas de me débrouiller.. J'aime beaucoup les langues vivantes même si je déteste passer à l'oral et tout ce qui est Français, Littérature&Société. Enfin bref mon avis va changer selon cette année. Mais dans le Social c'est juste un domaine et je n'ai pas d'idée.. Mais voilà j'ai hâte de faire Philosophie puis faire de la sociologie comme je la voudrais. D'ailleurs j'aurai dû faire théâtre cette année.

Vive les séries, la musique & la photographie. Bon les séries j'ai arrêté car y a LgEl & les cours mais ça a tellement changé ma vision de la vie parfois, la musique il est indispensable d'en écouter, trop de joie en moi quand j'en écoute, j'suis pas difficile mais voilà j'écoute pas du Rap français inintéressant comme ??% des français... La photographie j'en ai parlé mais voilà, j'adore photographier mais je ne le fais plus car vieux tel désormais mais la nature est quelque chose que j'adore. Avant j'aimais me faire des p'tites balades en vélo, un coin calme où y a une superbe descente, j'aime la solitude quand je suis dans la nature en dehors de la ville sinon j'veux être avec quelqu'un c'est vital et j'ai envie :cry: D'ailleurs toutes les veilles d'été j'me disais 'ouais demain matin je vais me balader à pied là bas' alors que le lendemain j'dormais jusqu'à 14h et le dernier jour de vacances j'allais y aller mais ma meilleure amie m'a surpris (que j'avais pas vu d'puis trèèèès longtemps).

D'ailleurs j'adore marcher/courir même si j'suis loin d'être sportif. Ça fait du bien de se balader par exemple le matin où je ne vais plus en bus et de sentir l'air frais. D'ailleurs j'prends plus du tout le bus pour multiples raisons mais surtout car j'en ai pas besoin en faite et j'veux pas me retrouver seul le matin. En passant j'ai horreur des sports collectifs... D'accord des travaux en groupe pour sociabiliser avec ma classe qui se connaissent tous mais là ça va juste me faire pas aimer.. Enfin bref.

Je m'arrête là car j'en ai assez écrit et j'veux pas m'éloigner à chaque phrase, je continuerai à compléter si j'en ai envie et des idées me viennent, c'est pour ça je lirai ce que vous vous avez mit. ;)

EDIT : Tiens tiens j'avais oublié ce topic, j'ai envie de raconter d'autres choses mais par exemple sur l'enfance je n'ai pas trop de chose à raconter. En vrai y a beaucoup de choses que je ne sais pas, j'oublie au fur et à mesure. Ma plus ancienne "vision" est quand j'avais 3 ans et que j'allais entrer dans la petite section mais je ne sais pas comment a été cette année :( Je me souviens aussi en maternelle qu'il y avait une dame que j'aimais pas qui "aidait" les autres(je ne trouve pas le nom de son métier). Puis entrée en maternelle, vive les Ratus, le seul vrai souvenir que j'ai de cette année c'est quand ma prof m'a pris, m'a retourné dans tous les sens et a dit "ça c'es t Mathys, vous le tournez et c'est toujours Mathys" bref bref. Ce1 ? Ce2, premier voyage scolaire à la Motte Chalancon(désolé de l'ortho) et j'me souviens un peu des gens. Cm1, j'me rappelle surtout des cours d'allemand, horrible. Cm2, encore un voyage à la Motte Chalancon, malheureusement j'étais dans une classe qui mélangeait cm1/cm2 avec moins de 10 cm2 (en vrai j'crois c'est parce qu'on était les plus intelligents) et j'aurai aimé être que des cm2 pour le passage en sixième. Il faut savoir qu'en primaire "j'embêtais" beaucoup les filles, mais je ne suis et n'étais pas méchant, je jouais juste comme le font encore les gens de nos jours. Mais j'ai eu beaucoup de problèmes, ce qui m'a fait avoir des ennemis alors que c'était mes potes de base :( Même ça a fait une sorte de pétition pour dire que je frappais les gens un truc du genre, bah en tout cas go voir ce que je suis devenu maintenant. Je me rappelle qu'en cm2 je ne pouvais pas aller dans toute la cour et je me suis retrouvé seul, la solitude ne me dérangeait pas à l'époque mais heureusement des cm1 de ma classe m'ont "repêché", sauf mes vertiges ont commencé et on détruit ma vie de plus que - pour ceux qui allaient dans mon futur collège - je devais attendre 1 an pour qu'ils viennent, mais voilà on ne s'est plus parlés.. Et pour finir en cm2 de plus que mon élection de conseiller junior de ma ville raté j'ai participé à un concours de lecture, que j'ai lu devant toute l'école, pendant un vertige. Ce qui m'a amené à le faire devant des juges à Valence ou Lyon je ne sais plus sauf que la première était une fille qui a fait sur un passage qu'un prof nous lisait avec des phrases vraiment simples, la seconde avait exactement le même passage que moi, sur tous les livres jeunesse.. Bref, fin de la route pour moi on m'a conseillé de faire du théâtre mais c'est compliqué..

Je pense que je peux passer à la sixième, ce changement de lieu et de personnes ne m'a pas choqué, d'ailleurs ça m'étonne que j'ai réussi à m'intégrer. D'ailleurs je rappelle que durant mes années de collège j'ai eu des vertiges, très anxieux mon cerveau apercevait différemment les choses, les sons, comme si j'étais dans un rêve, je ne souhaite cette sensation à personne, être conscient de vivre ça et de ne pas changer les choses.. Tant de mal à me pincer il fallait attendre jusqu'à que je me dise "je suis où là ?". Sixième, cinquième, quatrième. La 4e la meilleure année, mon groupe de potes, autrefois.. On allait à un lieu abandonné, c'était cool de se capter le week end, toujours à la même heure. Mais les gens ont commencé à vouloir impérativement faire des choses et bon, le temps a passé puis faut savoir que chaque année déterminé tes 'amitiés'. Pour ma part j'ai été 4 ans dans la même classe que je considérais comme meilleur pote, mais ça c'est fini et ça ne lui a fait ni chaud ni froid. La troisième, beaucoup de changements dans ma tête, je ne sais pas si j'en ai parlé sur ce topic mais voilà, j'ai commencé à me prendre la tête avec moi même. La jalousie, la possessivité, se demander ce que les gens pensent de toi, comment commencer une conversation, quand elle se termine, ce que je vais faire et dire à la récréation..

Prendre conscience que les gens s'en vont dans d'autres lycées, ils se feront des amis, qu'ils changeront sûrement au bout d'une année sauf si ils retrouvent des gens de leur classe, puis moi qui n'avait pas envie de sociabiliser, de ne pas faire d'effort car j'en ai trop fait et j'ai trop souffert. Trop d'inquiétudes face à la solitude, au manque d'amis, aux pauses où qu'est-ce que je ferais ? Quand je vois les gens parler, rigoler entre eux... Je me demande ce qu'ils disent. Je ne veux pas dire tout ce qui me fait mal, ça me fait mal rien que d'y penser, car c'est ma triste réalité. Pour finir avec la troisième, à part le fait que j'ai eu mention TB au brevet mais c'était que le brevet, mon choix de ne plus parler à la personne que je cotoyais depuis 4 ans a tellement gâché mon été car mon autre ami m'a lâché, puis bon faut savoir que quand je vois mes "potes" qui sortent tout ça sans moi ça me fait du mal de pas être là. Puis bon après j'en ai parlé à des gens, d'ailleurs une personne ne m'a pas vu tout l'été moi qui voulait tant la voir, au lieu de ça restait avec les 2 autres personnes. J'ai aussi appris qu'une amie ne me parlait plus, Enfin bref peut être que ça aurait été potable si je n'étais pas parti en Corse car le même jour les gens avaient prévu des trucs quand je n'étais pas là :( Mais ça m'a égayé mon été, même si j'ai perdu mon téléphone (prit l'eau) alors que c'était la seule de "sociale" qui me restait, désormais je n'ai plus Snapchat alors qu'ici j'étais quelqu'un. Je vous épargne beaucoup de choses sur cet été car déjà que je raconte des choses qui ne seront jamais lues et pas intéressantes, j'ai envie de finir vite, le temps presse. Je m'arrête sur le fait que la veille de la rentrée, premier jour où je me lève tôt, ma meilleure amie que je n'ai pas vu depuis 7 mois me prend par surprise.

Sinon la même routine, stressante & effrayante, qui me fait peur aussi dans mes rêves. Le moment d'arriver, les intercours, les pauses récréations, du midi, la sortie à la fin... C'est compliqué, j'aurai aimé être comme tout le monde mais je suis différent, que je le veuille ou non. Après voilà j'vais pas dévoiler mon moi intérieur car je crois l'avoir déjà fait mais ma vision de la vie et des gens est très compliquée, écouter c'est une chose, mais comprendre.. Déjà avoir ma situation sociale c'est malheureux. Sinon je tiens à dire ce qu'une amie m'a fait remarqué ce week end, car bon quand tu vois les gens et qu'ils te disent ça voilà.. > Je parle souvent à la première personne, pour dire pleins de trucs mais pas utiles <. Que voulez vous que je dise ? J'parle de moi car les gens ne me parlent pas d'eux mais oui ma vie n'est pas intéressante, c'est déjà très bien le fait qu'en ce moment je prends des nouvelles des quelques personnes qui me restent mais voilà j'sais pas bien lancer des sujets donc voilà, on s'adapte à l'actualité.
J'ai peur de la mort.
Votre vie s'arrête, rapidement, un bref moment que vous dormez ou non, votre cadavre est ici. Votre corps, sans vie. Votre âme ? Partie. Vous pouvez rester très longtemps en train de pourrir si par exemple vous habitez seul chez vous & que vous ne recevez pas de visite, on ne vous demande pas vos nouvelles. Je me demande comment la mort est en pleine rue. Plus de rythme cardiaque, l'hôpital te ressucitera, non, c'est la fin. Si t'étais aimé & entouré, les gens auront du mal, mais ils tournent pas la page, ils tournent un livre et tu finis dans l'oubli. Si t'étais déjà dans l'oubli, ton enterrement est jour de fête, mais y aura-t-il des gens ? Qui se là ? Qui te pleurera ? Je veux juste mourir sans que l'on m'oublie avant celle ci. Certains ont peur que leurs enfants n'éprouvent pas grand chose, mais qu'en est-il quand la vie ne te laisse même pas en avoir ? Avant que tu reposes sous la terre, où es tu ? On te transporte, on te tripote. Ne touchez pas à mon corps, ne me déshabillez pas.
Je ne suis pas là mais j'étais là. Le temps me changera, est-ce que l'on me déterrera un jour ou vais-je pourrir pour toujours ?
Je traverse les époques et de sous terre je vois la destruction du monde. Où suis-je depuis tout ce temps ? Tu te dis que t'es au paradis, fais toi une raison, t'es nul part, ou dis toi tu n'es du rien qui gravite dans l'espace. C'est un sommeil profond, tu dors, sans rêver, mais tu dors, autre part. Mais comme un rêve, mais non, mais tu ne te réveilles pas. A moins que tu te réveilles en étant une autre personne, différente. Peut être que c'est toi, à nouveau, le spermatozoïde "élu" ? Et tu grandis, tu prends vie mais tu es quand même sans âme, même après 9 mois dans le ventre. Cette fois tu es dans quelque chose, t'as peut être attendu très longtemps dans le cosmos pour faire cette apparition, ou juste attendu dans ton cercueil, tu étais dedans ou tu es parti dès l'instant de ta mort ? Ton âme a tout traversé et elle se renouvelle, c'est la vie.
Tu as une âme mais pas de conscience, jusqu'à quel âge ? Je ne me souviens de rien de jusqu'à 3 ans. J'ai vraiment de très rapides souvenirs d'après, mais quand je visualise ces moments je me sens perdu, je vivais vraiment à ce moment là ? Mes émotions étaient comment ? Je ne sais pas si je vis actuellement, en grandissant j'ai trop changé mentalement, je ne m'étais pas rendu compte de beaucoup de choses. Quand je suis entré au collège, j'avais pourtant une conscience, mais elle est tellement différente que maintenant que j'ai l'impression que le flou s'arrête seulement à l'année précédente.
En tout cas, la douleur je la sens, c'est réel maintenant. Dois-je arrêter de vivre l'instant présent ? J'anticipe trop les choses mais on y passera tous. Notre but sur Terre ? Se reproduire. Certains attendent toute leur vie de mourir, pour moi c'est ça la vie.
Voilà. Mon esprit vient de se vider tout seul. Cryogénisez moi, sauvegardez moi mais maintenant je ne sais pas si dans mon monde, dans ma tête, c'est mieux de mourir que de vivre quand tes souvenirs s'effacent, que les personnes non, à moi même non je ne les oublie pas mais tout autour s'efface. Le monde disparaît, je disparaîtrai avec.
Bonsoir ! Ou Bonjour, ou je ne sais pas mais je suis venu ici car ça fait plusieurs semaines que j'ai envie de poster mais c'est surtout sans intérêt et désolé du triple post omg (enfin il me semble qu'un post a été supprimé...)
Mais bon voilà je voulais d'abord envoyer un message insta à un compte de mon lycée qui est là pour tout cequi touche à ça mais voilà j'préfère pas embêter les gens qui ne peuvent rien y faire mais ici c'est un peu ma zone privée en public.. Mais maintenant que je suis ici je ne sais plus quoi dire, car je ne veux surtout pas me répéter mais voilà je ne sais plus où j'en suis que ça soit actuellement ou en messages mais on part du principe qu'actuellement c'est les vacances et que je n'en suis pas satisfait.. Oui y a toujours quelque chose qui va pas, je me plains, je raconte pleins de choses pour rien dire et j'arrive pas à être content quand il le faut mais c'est ma vie. J'vais pas revenir sur l'été de"mouise" que j'ai passé mais voilà depuis le début des vacances je ne sors pas. J'avais l'habitude de parler en sms tous les jours à des potes du collège mais ceux-ci sont trop occupés apparemment.. J'ai pas envie de rejeter une faute sur eux, leur faire des reproches mais voilà en semaine je passe beaucoup de temps à leur envoyer des messages sachant qu'ils ne sont pas dans mon lycée et qu'on se voit pas le reste du temps.. C'est vrai y en a ils font des CAP mais voilà répondre à un "Salut" c'est pas si compliqué. A noter que je n'envoie pas des messages pour faire passer le temps des pauses où je m'ennuie mais eux ils devraient le faire. Enfin bon j'vais pas faire cas par cas mais voilà déjà que, je pense l'avoir dit(ou pas ici) mais 3 personnes que je tenais énormément ne me parlent plus.. L'une carrément m'a ignoré quand je suis allé à son lycée et a dit aux autres "Je ne le connais pas" sans parler du fait que j'ai gentiment envoyer un message insta à l'un de mes anciens potes en parlant de sa couleur et qu'il m'a lâché un "me parle pas stp", m'a dit des trucs que moi je disais avant enfin bon au moins il a répondu et l'autre un "Salut" encore et toujours des vents.. Dire qu'il serait pas pote avec le second si j'étais pas allé le voir avec lui quand il était seul... Enfin bref même en me focalisant sur ceux considérés comme mes amis ça n'avance pas.. Je voulais faire un petit paragraphe sur mon seul pote de lycée mais j'ai même pas envie de parler de lui, j'lui avais dit "Ouai, pensé à m'envoyer au moins un Salut vu que j'pense on va pas se voir" 'fin bon j'ai trop envie de voir les gens d'ma classe pas juste leur envoyer des messages mais déjà voir mes potes..
Je sais plus où j'en suis, j'évite de passer à cette "rentrée" qui heureusement ne sera pas pire que celle de Septembre mais ça va encore faire bizarre de passer des vacances enfermé chez sois et realler en cours sans avoir vu tout ce monde... ni même son pote et d'avoir peur de cette ennui tel la solitude pendant les pauses mais y a quand même l'envie de les revoir et peut être échanger quelques paroles, parfois...
A la base je voulais demander au compte insta de mon lycée de m'aider, de me donner des conseils tout ça mais au final ça servira à rien j'arriverai pas à faire d'efforts sur ça, ça en deviendrait un "devoir"..
Bref, encore trop de détails à révéler mais heureusement que ma mère garde des enfants et que même s'ils sont parfois ch*ants ça me fait du bien de voir du "monde", des gens quoi.. J'avais oublié de précisé sur ma "vie" que j'ai redoublé et donc savoir qu'il y a eu retard social avec(alors qu'en vrai j'aurai pu sauter une classe). Parfois bête, parfois intelligent - Parfois mature, parfois immature - Parfois moi, parfois surmoi.. Voilà.
Ah oui et je mentionne le fait que d'écouter de la musique fait extrêmement du bien. Puis que quand je me lève tard je déprime toute la journée car je préfère encore perdre mon temps éveillé, tiens.
Je mentionne aussi le fait que je me suis "intégré"(je parle d'intégration pour un rien moi) dans un hameau et que même si ce n'est que virtuel ça fait plaisir d'y être, de lire les messages, de répondre tout ça et que l'équipe animation nous gâte vraiment ! Et voilà j'pense m'arrêter là car mon cerveau veut passer à autre chose mais je ne sais pas quoi, peut être aux devoirs que je ne ferai pas :v

9 Décembre.
En train d'écouter de la musique. Heureusement que ça existe. Ça me permet de faire le vide et de savourer le tout sans réfléchir à ce qui me fait du mal. Mais là en tapant sur mon clavier j'ai mal aux doigts à force de me ronger les ongles. Ça fait très longtemps j'ai pas posté mais je profite de ce petit moment de la nuit pour écrire, car tous les 2 soirs je pense à venir me confier dans ce petit coin personnel mais bon il faudrait prendre plus de temps à travailler au lieu de penser à des choses que je vis déjà au quotidien et qui continuent de me faire mal... Je pense au lendemain, j'ai mal, à la semaine, j'ai mal, à au mois, j'ai mal... Je me projette tout au long de l'année ce qui me fait mal. Le pire sera l'année prochaine, ouais, vivons le moment présent. Je me projette c'est tout, ça évoluera pas. Ça a pas évolué ce trimestre. En vrai quand je viens ici je sais pas quoi dire alors que j'ai tellement de choses à dire autrement. Mais bon, par exemple cette semaine était assez mouvementée avec les Gilets jaunes tout ça. Ça m'a beaucoup fait réfléchir et d'ailleurs ça m'a refait revenir sur Instagram où j'avais perdu le goût à cause de toutes ces personnes qui me blessent sans le vouloir quand je vois un brin d'eux alors que j'essaie de pas y penser. Mais bon cette semaine fut encore plus ennuyante, c'est pas dans mes projets de venir et de repartir, l'après midi il n'y avait pas de manifestations mais pour ne pas me retrouver seul à la pause j'ai fait comme mon pote et je n'y suis pas allé :/ Hmm, peut être je pourrais vous parler de lui mais je passerai pour un hypocrite ou je ne sais quoi. Mais bon il a l'air de vivre bien. Je sais pas ce qu'est sa vie mais bon. Je suis content qu'il soit là mais il est pas vraiment là. C'est juste un 8h 18h... Même quand je rentre avec lui c'est comme rentrer seul. Il est là, à marcher vite, en baissant la tête. A quoi il pense, il peut pas penser à rien mais en tout cas ça me déprime. Il m'écoute pas, il m'dit pas au revoir. J'ai quand même mal quand nos chemins se séparent qu'ils disent même pas Au revoir.. Que le Vendredi j'me dis que j'le reverrai que Lundi, qu'il est même pas fichu de me voir pour au moins travailler le week-end. Toujours tu attends, immobile, sans vie... Tu n'es pas intéressant, je ne le suis pas non plus mais tu ne m'aides pas... Vendredi 15h, 2 h de français, petite pause devant la porte... T'es comme un légume à attendre. Il a un téléphone qu'il n'emmenait jamais mais vu qu'il n'a plus sa montre maintenant si, il lui sert juste à voir l'heure.. Il pourrait au moins répondre à mes messages... Qu'est-ce qu'il fait ? Lui il s'en fout de ma vie mais moi j'essaie de m'intéresser mais il reste trop mystérieux. Pourtant il parle aux gens, je sais même qu'il sort des fois en ville aller acheter des trucs tout, il pratique des trucs extra scolaires mais bon au lieu de me parler de lui, de me raconter des choses, des trucs banales il me laisse parler seul. J'suis pas "pro" en conversation mais bon c'est vrai qu'on est différent. Mais bon quand je parle à quelqu'un de la classe évite d'intervenir pour dire de la "mouise"... Tu forces trop sur certains trucs ça en devient "embêtant". T'imagines pas des trucs et arrête d'instaurer le malaise. J'sais pas, c'est bien de rire mais pas avec toi :/ J'vais pas parler de tout ce que t'as pu dire ou faire mais retourne dans ton monde.. J'ai l'impression t'es vieux (avec les vieilles musiques et les vieux films que tu connais) mais que t'as la maturité d'un gamin prépubere. Désolé. Y a des choses que je veux dire mais vu que je dépends de toi je dis du mal mais heureusement que t'es là, mais pas trop là...
Puis y a cette fille, dans la classe, qui me "fascine" depuis le début de l'année avec sa pote. J'sais pas quoi dire quand je lui parle mais on a pris confiance à se prendre pour un couple mais par exemple elle m'a parlé en messages aujourd'hui et hier (même si je mets quand même un certain temps pour répondre) et ça m'a fait plaisir... Juste un "Wesh" c'est adorable, car j'y pense à le faire mais voilà j'ai pas envie de passer pour un forceur auprès d'elle comme je le fais avec beaucoup de personnes en message. Pas lui montrer que je suis seul et que j'ai besoin de elle. Quand elle m'a demandé si je fumais j'étais mal, j'veux pas passer pour un mauvais genre devant elle mais dire qu'elle m'a parlé d'elle et qu'elle était pas heureuse m'a fait mal... Elle se prend beaucoup la tête, elle aussi... Peur d'être déçue.. J'ai trop été déçu donc je sais ce que ça fait. On s'adapte. Mes peurs ? La solitude, la mort, l'oubli... L'éternité lui fait peur. Mais j'aimerai être avec elle éternellement. Elle dit qu'elle m'oubliera jamais :( Trop de promesses peu tenues, ça me fait rappeller une fille avec qui j'ai essayé de renouer les liens après plusieurs années même si j'ai du mal à continuer de lui parler en message mais bon.. Ça me fait penser à une fille qui allait arriver dans mon collège il y a plusieurs années et qui m'avait promis du rêve tous les 2... Cette fille dans ma classe qui aussi a dit "T'es mon nouveau meilleur ami" en quelques minutes dans un cours AP de Français on s'était hyper bien entendus, c'est dommage on se parle pas. En plus elle adore Orelsan comme moi. J'irai en L pas pour mes études mais pour être proche de gens qui correspondent à qui je veux "ressembler". Bon. Et cette première fille, trop mignonne, elle est méchante et sèche à ce qui paraît. Elle me blessera pas, je le sais. Elle pourrait, mais non. Je veux qu'elle me parle tellement, mais il faut pas que je me mette une certaine pression car je m'attends trop des autres. Feeling or not.
Mais, c'était pas ça que je voulais raconter. Mais je sais pas quoi, car je sais toujours pas où j'en suis. Sinon l'Album de Lomepal m'a tellement ému... Des paroles m'ont blessées, surtout sur l'amitié. La beauté de l'amour m'a fait rêvé.
Puis voilà, bientôt les vacances de Noël. J'ai envie car il n'y aura plus de pauses les jours de cours, plus de moment de moitié de solitude où tu voudrais être avec d'autres gens, ou ailleurs. Mais voilà, j'aimerai voir des gens... En plus y a un évènement de Noël dans ma ville et j'adore la nuit, me balader dans cette ambiance, avec toutes les lumières tout ça, c'est déprimant de rester chez sois tout ce temps. Noël, la famille, bof... Surtout chez moi, pauvres cousins qui vont s'ennuyer. C'est avec eux que je suis le moins à l'aise. Pourtant y a eu une période où j'aimais bien aller chez eux, tout ça, même si j'étais crevé en rentrant. Bon puis le jour de l'an.. Seul. Quoique l'année dernière juste une petite soirée avec mes parents où j'aurai pu aller danser mais j'aurai préféré être avec d'autres gens. En tout cas j'en ai pas parlé mais c'était bien ce Halloween avec ma meilleure amie, l'année dernière je me suis ennuyé mais cette année moins même si je n'ai pas beaucoup dansé :( J'aimerai passer plus de moments avec certaines personnes mais ça m'a dégoûté par exemple car j'ai attendu 2 amies à moi revenant de leur CFA. Ça faisait longtemps que je les ai pas vues mais bon je suis rabaissé. Toutes les histoires qu'elles ont là bas ou dans le bus, tout ce que j'entends de soirées avec d'autres gars, puis après les avoir attendues un gars se joint à nous, ça me rappelle que tous ceux que je ne vois pas et qui me répondent pas sont bien heureux dans leur nouveau lieu de vie. C'est bon j'parle plus, je réfléchis à comment être comme eux. Trop d'importance sur vous alors que ça répond même pas à mes messages mais ça répond à tous les appels de ses gars. J'aimerai changer mais je me fais des films. On s'fait pas des amis en 20 secondes.
D'ailleurs Snapchat ça fait un vide dans ma vie, trop besoin de faire comme avant et de me "lâcher". J'vais commencer à écouter de la musique sur le chemin au lieu de perdre mon temps à envoyer des messages écrits... Que faites-vous ? Invitez-moi.
Je fais des rêves d'eux. D'un, on est redevenus de très bons potes même il me défend, l'autre il me fait du mal physiquement et moralement. Quand je le vois en vrai j'éprouve juste du mépris et en faite il vaut rien donc ça me fait sourire. Mais cette fille, je vais finir par l'harceler en masqué. Trop gentil, très longtemps je ne lui ai pas envoyé de message mais si je le fais elle va se sentir agressée et va appeller ses potes de son année scolaire car elle a bien refait sa vie. Je la croise parfois, mais je lui dis rien contrairement à ce que je pense. C'est lassant de s'embrouiller alors que tu as juste besoin de la personne. Bref.
Je m'égare trop, je suis le seul à me comprendre, ça fait 1h15 j'écoute la même musique en boucle.
Que dire de plus ? J'aurai pas envie de revenir ici et éditer.
J'ai envie de "vous" raconter tellement de choses mais rien n'est important vu que ça me concerne. Je veux partir loin.
Je ne suis pas encore mort de solitude. J'ai envie de marcher, durant des heures le plus loin possible dans la nuit sous les étoiles avec l'odeur de la nature, tout en fumant et en écoutant de la musique.
Il faut arrêter de s'attacher aux gens, de devenir jaloux.
Bref, j'arrête là, je sais pas si je tiendrais longtemps. Aillant cette pression sociale qui me brûle, ce manque de ces week-end, je dois travailler et rattraper des cours. Je ferais comme d'habitude, je vous harcelerai s'il le faut.
Puis aussi il y a cette fille dans ma classe. Elle est tellement belle mais j'en dis pas plus car se sentir inférieur aux autres et un très mauvais sentiment mais certains gens sont bons.
On s'fait du mal. Moi aussi je veux de la joie de vivre mais j'ai de l'anxiété, de la peur, du stress, de l'angoisse, du manque, des envies, de la solitude, de l'ennui etc.. L'amitié c'est très important.
Je repense surtout à eux, encore et encore. C'est pas de la fierté de pas envoyer de message, c'est juste trop de vents pris à digérer c'est déjà assez. Tant de lycéens mais tous des inconnus. Ma classe, juste des individus à leur place avec d'autres mais avec qui j'aimerai être.. Bref. Coeur. Peur du silence.

Bon alors (super j'ai envie d'écrire et j'ai l'estomac qui me brûle) Plus d'un mois que je ne suis pas venu ici alors que tous les week-end je pense venir me confesser ici, ce qui n'arrive pas. Je pense souvent à ce petit coin du forum et j'ai tellement voulu de parler des choses qui me sont arrivées plus ou moins importantes, je me dis même qu'il faut que j'évoque des thèmes en particulier mais ce n'est pas que j'oublie ou que je passe à autre chose c'est que le moment est passé et que un pré-vide se fait quand je commence à écrire. En vrai là je viens taper sur mon clavier honnêtement pour peut être seulement remonter ma trace dans ce forum, qui d'ailleurs je m'éloigne et où j'avais même envie de m'efforcer à répondre à des choses mais bon je commence à parler d'ici ou pas ? Je ne sais pas quoi dire mais j'attends d'être sûr que personne n'arrive à lire jusqu'ici pour parler de tout et de rien. On est Lundi soir. Je pense à ce qu'il y avait derrière moi et mes anciennes volontés à écrire ici mais je cherche surtout ce qu'il y a après mais j'y réfléchi déjà assez constamment. On va parler du présent... Que dire ? Je pense au passé. Avant les vacances, ce que je pense premièrement, comme si c'était un exploit de pouvoir le dire ici, même si j'y ai déjà pensé à faire un post juste pour m'aider ici mais voilà mis à part mes galères professionnelles(j'emploie ce terme au lieu de dire scolaire) un membre de ma propre famille a été placé quelques jours en hôpital psychiatrique. Je sais pas si j'ai besoin de développer ça et parler de moi même mais ce fut horrible pour tout le monde et on savait que ça irait mieux. Je me suis senti encore plus seul au monde comme si c'était moi qui en avait qui avait besoin d'aide. Heu, que dire de plus, j'veux pas que ça parte en texte dramatique de je sais pas quoi mais bon la famille c'est tellement important. Puis sont arrivées les vacances. Comme les précédentes, ce fut douloureux quand la seule fois que je suis sorti c'était pour travailler avec des gens de ma classe dont je ne vais pas détailler dessus mais bon. Je suivais mes parents, la famille, les amis de ma famille... Et j'étais là à me remettre en question. Je reportais tout au lendemain et les grands dodos à partir de tard la nuit ne m'aidaient pas. Les rêves sont tellement intéressants mais je n'ai pas développer sur ça non plus. Je voulais voir des "amis" en grande partie pour me rassurer mais ce fut un échec et le jour de l'an, la pression sociale m'a anéanti et j'ai même rien fait avec ma famille mais voilà que je pense à Internet. Je vais faire court vu qu'en lien où j'ai fait le décompte du nouvel an sur Discord j'étais très heureux d'être rentré dans mon ancien hameau où j'ai pris beaucoup de plaisir à être dans leur discord, comme mon ancien hameau d'ailleurs où j'ai pu rencontré des gens formidables qui bien sûr sont partis. Puis il y a mon nouveau hameau et son discord où j'accorde peu d'importance et me sentant exclu faisant un blocage sur le discord de mon ex hameau mais bref outre cette petite parenthèse sur le présent j'ai vraiment arrêté tout cet univers lgel je reviendrais dessus. Puis il faut que je parle vite fait sur le présent où "trifouillant" les serveurs j'en ai vu un vieux où j'avais tellement passé du bon temps avec les membres de ce serveur dans un tchat même si aussi pensé à la douleur que j'ai eu et que je ne peux en prendre qu'à moi. Avant d'aller manger je parle vite fait de ces vacances niveau LGEL qui ont été géniales grâce à l'équip anim que je remercie énormément, qui m'a fait passé du bon temps, amusé, diverti tout ça.. bien que c'était quand même de gros emplois du temps surtout qui me donnait hâte d'être le soir.. Vous voyez le genre... Et ce forum [mange] alors heu ce forum disons que ça me saoule et que l'équipe modération m'a vraiment saoulé. J'vais pas en dire plus mais bon. Beaucoup d'endroits où j'aimerai m'exprimer mais c'est trop "limité" ici. Alors heu j'ai parlé vite fait de quelques plateformes mais voilà, partout où t'es rien ne te retient de partir et personne ne se demande pourquoi tu n'es plus là. La chose la plus importante quelque part est sa communauté et non son but mais bon on peut se faire du mal même l'où on se plait. Je sais pas pourquoi je dis ça, j'ai du parlé trop vite et pensé à moi en même temps et en parlant du temps je crois que j'ai fait un mélange. Donc voilà après les vacances c'est reparti pour la même routine, la même pression et les mêmes questions. D'ailleurs j'ai pas été trop perturbé par la rentrée mais aujourd'hui oui, j'en reviens peut être après mais voilà, une personne formidable du discord de mon ex hameau m'a prêté un compte que je voulais seulement la nuit du jour de l'an mais je l'utilise à fond encore mais voilà j'étais resté sur ordi à regarder Netflix et à continuer de passer du bon temps sur LgEl et ses alentours mais depuis peu je me suis enfermé dessus et j'ai laissé mon ordi de côté, on dirait j'en parle comme si c'était woaw mais voilà j'ai une sorte d'objectif dans la vile - Ah oui j'interromps cette phrase car peu après Noël j'ai "acheté" un hamster et tout le tralala et c'est vraiment un bonheur même si je veux vraiment être à la hauteur et que cet animal seul enfermé dans une cage puisse être "heureux". - Je me suis posé beaucoup de questions et grâce aux séries j'apprends beaucoup de choses sur moi même si ça provoque chez moi des addictions où je suis accro en question avec les épisodes. Quand j'étais sur ordi la cadence de visionnage de ma série se limitait à 1 épisode par jour mais là dans mon lit tout va très vite(les épisodes). J'sais pas ce que je cherche à dire à travers ça mais j'ai vraiment envie de finir de parler mais je veux aller jusqu'au bout : le futur. Donc voilà j'essaie de passer du temps tout de même sur un réseau social et franchement les séries me font tellement du bien et je vais pas développer mais ce qui n'est pas réel peut tellement être génial et traverser ton esprit en te faisant ressortir toutes tes émotions.J'vais pas en parler plus mais voilà en tout cas je sais pas quoi dire sur la semaine dernière mais voilà actuellement, en général(même si je pense à surtout à aujourd'hui), j'ai vraiment mal de partout, trop de stress, peur des vertiges, des gens, j'ai envie de me cacher. J'ai même des tocs peu à peu j'ai remarqué. J'étais pas à l'aise aujourd'hui. J'ai besoin de parler à des personnes auquelles je penserai souvent si je n'étais pas envahi toutes les minutes de questions et de pensées. Trop de trucs banals que je dois retenir mais bon. Comme j'ai dû en parler tellement de fois, les pauses alias les récréations qui devraient être un bon moment mais qui n'est que de la pression. La vérité ? En envoyant des messages où je ne réponds pas j'attends surtout des réponses pour pouvoir les répondre en pause. Puis je fume maintenant même aux pauses, et j'ai l'impression que je je fais certaines choses juste pour me dire que je fais certaines choses au lieu de rien faire et dire pendant 15 minutes sans justification. Enfin bon, je ne suis pas tout seul mais je ne suis pas un animal. Je ne sais pas quoi dire mieux, beaucoup de choses dans ma tête qui m'empêchent d'avancer, et la vérité fait mal mais voilà sur ce, entretenir des conversations est trop dur pour moi et je peux pas m'expliquer et je ne veux pas me prendre pour quelqu'un de différent(d'ailleurs ça me rappelle que je voulais dire quelque chose sur ça) mais c'est ce que je suis et je ne peux m'en prendre qu'à moi même. Que dire de plus ? Aller en cours, quelle torture, les moments libres, quelle torture. Être seul, quelle tortue. Imagine par exemple t'es au milieu d'une classe à côté de quelqu'un que tu connais pas, que tout le monde autour de toi se parle entre eux mais toi t'attends juste la suite car c'est long et interminable. Beaucoup de complexité aussi à l'intérieur mais même si je suis assis tout seul ou à côté de mon pote pas très intéressant j'essaie de me dire que je suis content d'être là. Puis, enfin parlons un peu du futur. D'ailleurs une série que j'ai regardée m'a fait apprendre quelque chose sur moi et m'a fait comprendre que je n'arrive pas à faire sortir ma part sombre en moi mais mon dieu. Trop de choses en tête que je veux essayer, avoir ces idées en tête est un réel bonheur, comme me dire que je vais en cours pour passer du bon temps avec des gens dans ce lieu horrible. Mais voilà, des envies, réalisables, qui dépendent de moi mais dont je ne sais pas si je suis prêt et si je veux prendre les risques mais voilà comment terminer sur ça ? J'ai besoin de partir loin ou bien le tabac s'en chargera. J'ai pas envie que ce soit interminable sachant que j'ai beaucoup écrit et réfléchi et que j'ai des choses à faire, ou rien. Je veux être quelqu'un d'autre et ne plus perdre mes moyens à tout moment. Je vais encore partir sans nettoyer ma vie. J'ai besoin de clarifier beaucoup de choses mais ça risque d'empirer. On va juste ignorer les choses et passer à la suite même si c'est dur. Bref, que dire de plus. Trop - de - choses. J'ai un toc depuis longtemps qui se répète dans ma tête depuis longtemps, ce sont les trois mots "Amitié Krystal Fnac", compliqué à expliquer mais qui arrêtent de me faire bloquer sur des choses. Pour finir je tiens juste à dire que penser au futur en vivant l'instant présent c'est très dur mais qu'on s'y fait, accomplir des choses chaque jour ça fait du bien. J'espère pouvoir dormir la conscience légère. Devoirs faits, passage du QDV fait(ui c'est important), forum mis à jour(mais je veux passer à autre chose je n'ai pas ma place ici je vais juste mettre en place mes récits), épisodes matés, occupé hamster, pris soin de moi, prévu demain, fil d'actu Insta vu et quelques messages répondus. MA VIE EST VRAIMENT INSIGNIFIANTE JE NE SAIS PLUS CE QUE JE RACONTE. Je me rappelle d'une personne sur LgEl très philosophique qui m'avait raconté des choses sur moi tout en apprenant des trucs sur elle même aussi mais que ce n'était qu'un aigle de passage. Je me rajoute des tâches mais c'est moi la tâche. Je regarde à droite, il y a le futur. Il y a demain. Il y a la semaine. Le mois. Le trimestre. Tout l'année. L'année prochaine. Les 2 années. Puis la mort. Ou bien qu'elle soit avant. En faite il faut que je pimente ma vie, c'est ce qu'il manque mais c'est impossible. Tout ce que je vais faire c'est reprendre mes repères ici je ne sais quand et me dire qu'en mettant à jour tout le forum personnellement j'ai accompli mon objectif.

Après des réponses à des messages : Bien, après ce message je crois que je n'ai plus vraiment envie d'écrire, j'aime pas trop répondre mais là ça fait du bien de lires vos messages(bien prendre le temps,ça me stresse de lire vite) et de répondre. Bon, là je me ronge les ongles car la réalité me rattrape mais voilà je ne sais plus vraiment quoi dire, j'ai déjà évoqué des choses ci-dessus donc pas besoin de revenir dessus mais voilà. Qu'est-ce que je peux dire ? Comme d'habitude ça ne sera pas intéressant mais ça peut peut être m'aider à franchir une étape. On va commencer à parler de LgEl mais rapidement, j'ai eu une grosse activité sur le site puis là depuis environ 2 semaines je suis moins actif même si sur le forum de temps en temps je lis des trucs sans forcément répondre. Est-ce que je dois revenir sur le fait que m'être fait bannir de toutes les animations, les évènements tout ça site, forum(et mumble mais on s'en fiche j'y suis pas) m'a dégoûté d'ici sachant qu'en plus je ne peux plus poster de message dans la place des évènements depuis plusieurs semaines(je suis sensé être déban aujourd'ui mais ce n'est pas le cas), et oui aujourd'hui je suis libre. Et aujourd'hui plusieurs choses doivent être dites sur ce jour. Je peux ni donner des avis sur des animations, même si je ne joue pas les spectateurs peuvent quand même écrire, non, déjà que comme j'ai dû le dire on avait supprimé une trentaine de mes messages ce qui fut inadmissible car on ne m'a pas prévenu sur le coup. Là j'ai pas pu parler de la semaine St Patrick que j'ai bien profité, du nouveau badge dont j'aimerai parler et encore moins retirer mes jetons mais bien. Mais bon, pour parler de ce site je ne sais plus quoi faire et ici même j'aimerai servir, contribuer à ce site mais déjà je ne peux pas devenir quelqu'un sur ce site. De plus, il faut que je me tienne à carreau. D'ailleurs aussi ce site m'énerve vraiment sur le fait de l'équipe avec des comptes créés il y a moins de 2 mois, je comprends toujours pas le but des reroll et si ton compte a pas 2 mois alors t'es pas sensée être dans une équipe enfin je vais pas m'attarder de parler de LgEl.
Ensuite dans ma vie, écoutez, ça se passe quoi.. Je sais pas que dire depuis mon dernier post car il s'est quand même passé quelques trucs mais le temps passe... Je survis, et je remercie mon cher ami d'être là même si on sera séparés et que ma vie sera pire mais je tiendrai car il faut être fort. D'un point de vu social c'est mort(ou presque), j'ai moins tendance à envoyer des messages car j'ai compris que je dérange, pas forcément car j'ai rien à dire mais qu'on ne me répond même pas et que quand je relance j'ai l'impression de le faire que par moi même. Beaucoup de gens me manquent, je ne veux pas parler de ces personnes mais voilà comme je l'ai déjà dit tout le monde se porte bien et fait sa vie de son côté. Je tiens quand même à parler de ma meilleure amie, à qui je ne sais plus quoi dire, que je la vois elle est tout le temps à son copain. Ils sont mignons même si je fais semblant que ça me dégoûte mais bon ils passent leur temps à s'embrasser et tout. Enfin j'ai moins de temps seul avec elle, d'ailleurs ça ne me dérange pas trop car des fois je suis mal à l'aise seul avec quelqu'un même si je connais bien la personne après en groupe j'ai moins tendance à parler. (D'ailleurs je ne parle pas de mon ami lorsqu'il s'incruste dans un groupe et qui reste là à écouter, même s'il a quand même des facilités à s'exprimer je ne veux pas faire comme lui.) Puis professionnellement, chaque jour ressemble à celui de la semaine dernière mais est un autre jour. Le second trimestre est passé, d'ailleurs j'ai pas eu les félicitations à cause de mes "retards" mais ça ne me dérange pas tant. J'vais pas parler de mes notes actuelles, d'avant, tout ça mais j'ai beaucoup de travail en plus de gérer la pression. Bon après je travaille pas du tout le week end et je me retrouve mal en semaine. Mais voilà je suis là toutes les semaines à attendre le week-end. Ce trimestre je suis assez confiant pour voir mes réelles capacités mais quand j'me suis vu taper un 6 en anglais alors que je suis meilleur en langues qu'en sciences et que toute la classe(même les pires) avaient entre 15 et 20.. 'Fin bon j'ai réussi à avoir un 8 en final et je tente de remonter tout ça mais je ne suis pas sensé parler de mes notes ! D'ailleurs est-ce que je dois parler des oraux ? *part manger* *est revenu* C'est le pire des choses, c'est pas que j'aime pas travailler en groupe mais c'est mieux seul. Par exemple aujourd'hui avec mon ami on a dû tourné une vidéo en espagnole sur une recette de crêpe(pas un truc simple) déjà que pour organiser ça on a mit longtemps. J'ai fait tout le texte, j'ai bien placé tout ce qu'il fallait mettre, il a fallu acheter des ingrédients'fin bon c'était compliqué à organiser mais ce matin on a bien pris 2 heures pour ça. On a beaucoup galéré rien avant de faire la vidéo, on savait pas vraiment les étapes, j'ai même pas pu apprendre c'était trop difficile. La vidéo fut très longue(et le résultat était horrible mais l'intention compte), là par exemple je dois trouver un moyen de mettre les vidéos sur clé USB. En plus on a du vite finir j'avais plus de batterie, mais j'ai peur du rendu final car il va devoir faire beaucoup de cuts et je sais même pas s'il en est déjà capable car pour parler vite fait de lui, il s'imagine trop des choses, il espère trop que les choses seront parfaites tout ça et que ça se passe comme il le dit lui, comme il dit des choses comme si il les aurait faites alors que non, quoique contre de l'argent si vu que c'est un vendu et que j'ai vu il a peu de nuances de la vie. J'ai déjà dû le décrire, et désolé pour lui d'être négatif mais il est encore plus introverti que moi(voilà le mot), quoique il peut se sociabiliser mais bon il reste pas vraiment intéressant.. Pas trop humain, même si souvent, sans raison je le vois sourire. D'ailleurs faut j'arrête de faire semblant de rire en m'abaissant à son niveau.. Mais voilà il écoute jamais, peu intelligent(alors qu'il a du potentiel), n'a aucun avis sur toi, et j'en passe mais bon il sera jamais là pour moi comme je le veux, je suis personne je veux pas me dire supérieur à lui mais voilà il peut très bien partir sans moi. D'ailleurs quand on rentre j'ai l'impression qu'il y a juste lui qui marche très vite et moi qui dit toujours des trucs inintéressants, mais différents, et oui, ce n'est pas les mêmes discussion chaque jour ce qui me fait poser beaucoup de questions sur l'humain.. D'où viennent toutes ces discussions, à ces moments précis, toujours nouvelles alors que les gens seraient à cours de dires. D'ailleurs je me pose toujours la question de ce que font et disent les gens aux poses. Pour revenir à ce que je disais je dois aussi faire un oral avec mon ami sur un sujet et je sens que je vais devoir tout faire, j'aurai préféré être seul sachant que j'avais un sujet en tête et qu'en cours sur l'ordinateur au lieu de travailler sur un 1 seul bureau j'en ai pris un autre, on s'est départagé des questions, j'ai fait les 5 questions en 30 minutes et lui 0 en même temps.. (j'ai fait ce qu'il devait s'occuper) Puis en anglais on doit faire une scène en anglais, même s'il n'est pas très bon en comédie et en anglais je dois le faire avec quelqu'un et je serais à l'aise avec lui mais je crois qu'il le fait avec quelqu'un d'autre puis il y a un autre oral où il fallait répondre individuellement à des questions, j'avais préparé quelques trucs sans apprendre mais j'ai eu des questions très opposées. Ah et puis j'ai fait un oral aussi en histoire vite fait préparé mais en diaporama fort sympathique, sauf que je n'avais rien appris, aucune notes et je ne m'étais pas intéressé aux biographies 'fin bon j'ai eu une bonne note quand même même si j'avais pas prévu que c'était noté. Bon j'ai beaucoup parlé d'oraux car c'est quelque chose qui m'effraie même si j'ai l'air à l'aise, et que je suis plutôt fier de moi avec ma façon de parler mais breeeef. D'ailleurs j'ai fini ma session de boxe au lycée, j'en suis fort content même si l'escalade est à venir(mais c'est plus amusant au moins même si mes problèmes pour ça sont l'inconfort(...), la difficulté à escalader des murs qui sont difficiles à escalader - vaut mieux de la vraie escalade surtout que les murs là qui penchent non merci - et la peur de l'insécurité. Bien. J'ai fini de parler des matières ou bien ? Mais je crois que je me sens mieux en cours que dans les pauses, ou je lutte toujours contre je ne sais quoi. Je fume toujours, loin des gens, avec mon pote mais déjà du fait que je me fasse du mal(oupsi), enfin je dis ça mais moi ça me fait du bien(beaucoup, je sais pas si j'en ai évoqué les raisons mais je pense souvent des choses à écrire que je n'écris pas), je gaspille de l'argent(que je galère à avoir vu que je suis en générale et que je demande peut de l'argent vu que si je ne sors pas ça sert à rien), de plus les paquets ont augmenté et du coup c'est un challenge de rationner mes cigarettes.. Enfin bon, ce n'est pas le premier problème mais chaque semaine je galère pour ça, au moins je sais où aller et quoi faire aux pauses, bien qu'en réfléchissant en début d'année je fumais pas au lycée. Mais du coup, il reste demain et la semaine prochaine avant les vacances d'Avril et je serais tranquille niveau paquet(enfin j'espère mais je galère à un point...) Vive les absences des professeurs qui me motivent vachement et qui me permettent aussi d'avoir moins de pause (car pas cours)et de moins fumer. Avant de parler du nouveau problème créé hier, pour finir sur le lycée(enfin pas tout à fait) même si je n'ai pas de contact avec les gens de la classe je suis content d'être dedans même si j'aurai aimé être dans leur groupe Snap(on va en parler car je pouvais pas mais là encore moins). J'vais pas tout décrire, c'est quand même la même routine mais après si je veux que ce soit bien il faut que je sois à une bonne place par rapport à des gens et malheureusement peut être pas à côté de mon ami à part si on discute avec des gens proches. M'enfin bon, j'essaie de trouver du positif en me focalisant seulement sur moi, mon ami et la classe comme si nous sommes la seule classe mais voilà je sais pas si c'est une bonne chance que l'on ai pas beaucoup de cours en commun(beaucoup d'AP avec moitié classe, d'options où il y a environ 2/3 de la classe et pareil pour les cours de langue) Il y a des personnes qui me font rire et dont j'apprécie lorsqu'ils parlent, les écouter, car tout compte fait je sais plus observer. Quand je parle à des gens.. ew... je donne l'impression à moi même et aux autres de vite vouloir finir la conversation, de répondre un truc vite pour répondre mais bon, le contact humain pour moi est dur :') A part quand je lance moi même une conversation par exemple à mon pote ou je ne m'arrête pas mais je n'aime pas le silence et je trouve ça malaisant. En faite c'est surtout pour ça que pour moi parler est compliqué car je pense toujours à la fin et du potentiel blanc. Par exemple en cours quand tout le monde parle sauf moi et mon pote en vrai ça me dérange pas tant(à part si on est là à rien faire) mais si toute la classe est en silence j'ai envie d'ouvrir la bouche pour dire c'qui m'passe par la tête... Enfiiin, je suis compliqué mais il faut savoir que j'ai beaucoup envie de m'exprimer même si je ne le fais pas que ce soit en cours ou avec des personnes. Mais bon des fois je dis des trucs intelligents et je préfère les priviliéger que dire des trucs stupides et regretter.. Du coup vaut mieux se taire dans la vie :D Pas vraiment de chose à dire de plus sur ce j'ai mal aux doigts, j'essaie de garder des bons "moments", on fait avec ce que l'on peut. Très fier que le destin ai fait des trucs allant vers mon gré, réunissant malgré mes "projets" d'autres personnes avec moi qu'elles soient là au bon moment. Je pense mon temps à prévoir les choses dans ma tête, mais rien n'est prévisible malheureusement.. Il faut vivre l'instant présent mais ce sera toujours une difficulté. Je suis mon emploi du temps mais tout ne se passe pas comme je l'imagine. C'est logique mais si seulement on pourrait réellement prévoir les choses. Bien, finissons sur ce que je veux surtout parler. Première semaine d'avril, il n'y a pas vraiment de choses à dire sur les 2 premiers jours, bien que je suis toujours en avance mais que je finis en retard et à paniquer et trouver des excuses. D'ailleurs je tiens à préciser que j'essaie souvent de chercher des but dans ma journée, que ce soit en premier de passer le "check point" des pauses mais aussi de finir la journée mais de trouver une motivation de la finir. Ma motivation sont les séries. Bien, Mercredi j'ai fini les cours voilà, pour une fois il a plu, je suis rentré, il a plu toute l'aprem et la nuit. J'ai regardé un épisode de ma série, fait quelques trucs à faire pour le lendemain(par chance je n'avais pas de DS)((en vrai je fais souvent mes devoirs le jour même à midi ou je lis une leçon sur mon trajet)) et j'ai glandé sur Internet sur des jeux(j'fais pas ça d'habitude o:) puis je suis parti acheter des trucs (2 trucs qui valent pas le coup sous la pluie) pour mon oral de cuisine. Puis je suis revenu, mes parents sont partis(je vous raconte vraiment ma vie nulle là ?) et comme à chaque voie libre je suis allé dans la cuisine j'me suis mis à table j'ai mangé un truc et quand je suis allé le poser, avec mon téléphone à la main celui-ci était en train de tomber et aillant la main prise j'sais pas c'que j'ai fait mais en gros j'lai plaqué contre la table(donc proche), sur la vitre, je l'ai repris en main et j'ai vu que sur le côté droit en gros plus rien n'était visible, l'écran était intact mais ça faisait un truc pleins de couleurs qui m'a fait comprendre que l'intérieur a pris un coup je ne sais comment. J'ai voulu l'utiliser mais l'écran ne marchait plus du tout du coup par panique j'ai enlevé la batterie pour le redémarrer. Ca marchait mais du coup il y avait toujours la tâche(impossible à enlever), sauf qu'avec le temps mon téléphone s'est éclairci puis assombri à certaines parties, rendant l'utilisant du téléphone et la lecture impossible jusqu'à qu'il ne reste plus qu'une partie très petite visible(déjà que le téléphone est un samsung mini, pour revenir vite fait sur l'histoire cet été mon téléphone est mort lentement à cause de quelques gouttes d'eau, 1 mois plus tard je suis allé chez des gens en m'aillant vu galéré m'ont donné un téléphone qu'ils n'utilisaient plus, très content malgré le fait d'un téléchargement impossible de Snapchat je me retrouvais avec lui depuis moins de 10 mois) et donc voilà j'ai paniqué toute la soirée et en gros il marche mais est inutilisable pourtant j'ai essayé des trucs moi même... Il etait devenu entierement noir, il est utilisable mais déjà bonne chance pour faire les 3 essais de carte sim. J'ai vu ma vie défiler car du coup ça fait + de 24h je n'ai pas mon téléphone. Je ne peux pas expliquer ce que je ressens une seconde fois mais il est INDISPENSABLE à ma vie. Mais vraiment, et c'est vraiment très désagréable de perdre toutes ses photos une seconde fois ^^ Je ne peux joindre personne.... Enfin je suis dans le mal, c'est comme si on vous arrachait un membre, et oui, comme je l'ai dit bien plus haut il y a des mots dans ma tête, et un se rapporte à mon téléphone qui ne fonctionne pas sans lui, je suis vraiment très mal comme si on enlevait quelque chose à un fou qui est "maintenu" en vie grâce à ça, qui reste clean. Je pourrais au moins avoir l'heure ? Et bah non, car en plus un vieux cadran de montre m'a lâché après l'avoir utilisé ce matin. Enfin du coup pour "régler" ce problème j'ai pensé à énumérer les solutions afin de me donner de l'espoir et pouvoir lutter sans sombrer, ne pas me dire qu'il n'y a rien à faire.
:arrow: Faire ce qu'ils disent de faire sur les sites
:arrow: Récupérer mes fichiers grâce à un site
:arrow: Continuer à espérer
:arrow: Continuer à l'éteindre et le rallumer, enlever et remettre la batterie, le charger et décharger
:arrow: Demander à mon père de le réparer(il n'est pas magicien)
:arrow: En acheter un autre(pas d'argent, ni ma famille qui doit payer les réparations de la voiture)
:arrow: Demander à quelqu'un de me prêter un téléphone(comment, qui ?)
:arrow: Demander à une connaissance de me vendre un téléphone(comment, qui, avec quel argent, un qui marche au moins?)
:arrow: Aller à BricoPhone(je crois ça s'appelle comme ça)pour leur demander des informations et peut être le réparer si ce n'est pas trop coûteux
:arrow: Pleurer et vivre sans
:arrow: Utiliser un vieux bigo ?
:arrow: Oublier.
Bien, voilà que mon âme libérée de ça je vais finir de parler(moi même je suis fatigué et en attendant j'ai toujours pas bossé, ni tenté de redonner vie à mon téléphone) mais que vous savez, hier a eu ce bouleversement de ma vie(heureusement que mon ami est là même si pas trop) mais aujourd'hui il y a eu le Carnaval à mon lycée.. Et je me suis déguisé.. et en banane. Donc voilà j'avais demandé un sweat jaune à ma soeur qui a accepté(le prix à payer était mon téléphone, est-ce le destin?), j'ai prévu de prendre plusieurs fluo', et de rejoindre mon ami vers chez lui avant qu'il parte pour pouvoir me déguiser et me mettre plein de jaune sur la tête et les mains. J'étais vraiment pas à l'aise et je sais pas si je le voulais vraiment mais YOLO, j'évite les regrets, c'est mon moment de gloire. Puis bon j'avais pas mon téléphone donc plus mon merveilleux compagnon de vie et mon ami a tendance à arriver en avance, donc arriver aussi en avance où y a pleins de gens devant le lycée en banane... Voilà quoi. En plus j'ai pu repérer des ANCIENS amis(que j'ai évoqué dans mes premiers posts) qui étaient là et m'ont démoralisé en les regardant dont j'ai entendu un dire mon prénom, il a dit un truc du genre "Regarde y a Mathys", j'vais pas écrire 10 lignes sur ça car sur le coup j'ai même pas regardé dans leur direction mais bon y avait pas grand monde de déguisé donc je me sentais un peu visé, puis on va en cours, je suis plus perdu que d'habitude bon j'vais pas tout détailler mais bref en tout cas le matin on devait être 3 de déguisé et encore les 2 autres avaient mis l'effort de juste mettre des oreilles Minnie. Puis bon voilà j'vais pas détailler, tac 2e cours, encore remarqué dans les couloirs :') Tac tac tac cours fini, matin fini, on part, sachant qu'il y a des gens partout et que c'est très agréable.. surtout de passer à côté une centaine de personnes côté fumoir j'étais paas bieeeeen. Bien puis on est allé chez mon pote car il avait pas pris les ingrédients alors que moi je galérais déjà depuis ce matin avec tous les trucs dans mon sac, les ingrédients, l'appareil photo, mes cours, un livre, ma tenue sur moi et touuuut. Puis on est passé à côté d'une école primaire plusieurs fois j'avais l'impression d'être une star c'était marrant de se faire acclamer comme ça :') Même si je ne suis pas allé les voir puis on est allé chez son père, j'ai eu très peur qu'il vienne à midi ou je ne sais quoi mais en fait je pensais qu'on allait y rester tout le midi mais finalement nous sommes partis. (J'avais même pas prévu de rentrer chez moi, en plus j'étais une banane..) mais bon on est rentré et j'ai pas mangé chez moi. J'étais là à repenser à mon téléphone :'( Et je pensais à l'aprem qui serait pire vu qu'on aurait une pause.. M'enfin bref, j'avais plus d'heure mais je suis reparti dans le quartier de mon ami, j'ai assez attendu(sans téléphone mais avec des cigarettes ;) ) j'ai cru qu'il était déjà parti j'ai eu peur mais je l'ai vu puis j'ai refait comme ce matin, d'ailleurs je mets mon sac dans mon costume donc la journée fut très compliquée donc des fois j'ai préféré le porter à la main(par dessus c'est moche) et bieeen on y est allés, le midi il y a eu des défilés et tout, d'un côté un peu dégoûté de pas avoir été là et la classe me l'a "reproché"(et beaucoup complimenté ♥) on commençait à 14h au lieu de 13h30 ce fut fort bien même si j'étais un peu en avance et ça me déraaange surtout au vu du nombre de gens dans la cour et à l'intérieur... Breeef le cours se passe, puis l'autre aussi, puis la pause (où j'étais pas trop à l'aise au milieu de pleins de gens mais j'étais avec des gens avec qui je traine pas dh'abitude). Enfin bref dernière heure voilà puis je rentre tout ça toujours déguisé jusqu'à chez moi(marcher seul en banane dans la ville.. quelle panique) Bref, on m'a klaxonné, pris en photo, appelé un nombre imaginable de fois "banane", touché, tout ça tout ça et malgré ma phobie scolaire(OH MON DIEU JE VIENS DE TROUVER CE QUE JE PENSE DU LYCEE) et l'absence de mon téléphone ce fut une bonne journée. Tout ça pour dire que malgré le fait que je me suis senti jugé, moqué(ça ne m'atteint pas hein c'est amusant) puis que j'étais encore plus mal à l'aise que d'habitude, trop observé tout ça... c'était très enrichissant. Comme l'an dernier, je ne me suis pas lâché, certes(bah j'allais pas m'afficher plus à faire des mini défilé, des allusions "cochonnes", des danses "marrantes) mais c'était bien d'être enfin quelqu'un, que les gens te remarquent, être différent mais en être fier, (d'ailleurs je voulais être en drag queen mais j'ai pas pu d'ailleurs je devais même pas me déguiser), qu'on te parle et qu'on parle de toi, pas être fondu dans la masse etc etc, même si j'imaginais juste ça une journée normale déguisé où les lycéens ne diraient rien :') Car en vrai j'ai pas pensé au jugement des autres mais surtout si j'étais capable de venir comme ça car je voulais pas être un gars mal à l'aise déprimé dans un costume et arriver en avance comme ça en cours, en plus une part de moi était négative et se disait déjà "ouai si j'ai de l'importance sur les regards, ça va être lourd tous ces commentaires, ces yeux portés sur toi en mode "ggngngn c'est rigolo au lieu de voir une banane en fruit bah quelqu'un porte en déguisement" (et encore si seulement j'avais acheté un autre costume genre vous savez les trucs gonflables ça c'est encore mieuuuux où quelqu'un ou quelque chose te porte) Enfin bref même si ça peut être lourd à force(et crever de chaud) tout ce que je dis depuis tout à l'heure me donne envie de revenir demain comme ça :( C'était bien, mais retour à la réalité sans téléphone et sans montre, sans heure, déjà que à chaque fois que je viens c'est la galère d'être à l'heure donc lààà... Donc il y a ces 2 problèmes(don't forget les :arrow: du téléphone), puis ma façon de gérer les clopes à la pause et aussi de vivre ! Enfin bon. En gros plus qu'une semaine à tenir, qui sait, peut être que j'éditerai mais en tout cas je vais continuer à me faire une jour de regarder ma série même si le forum me manque. (STOP MATHYS) J'essaie de conclure, trouver une utilité à ce que je dis mais voilà mon topic ! Ecrit par moi pour moi, pas forcément pour les souvenirs car sinon j'écrirai plus régulièrement car demain est un autre chose et qu'il faut bien vivre celui ci sans se préoccuper des prochains !
Bise, et même si c'est difficile et que le moment n'est pas forcément agréable il faut vivre l'instant présent.



J'ai honte de revenir ici mais ce topic brouillonné me plaît bien, donc c'est reparti pour une mise au point(en espérant de pas emmêler mes propos car j'écoute de la musique héhé). J'ai l'impression que ça fait très longtemps que j'ai pas posté mais apparemment je l'ai fait en Août, alors que j'ai l'impression ça fait 5 mois j'suis plus actif du tout sur LGEL. Mais boooon je suis là, d'abord pour le commentaire de Bymyself(j'madresse comme ça flemme de le faire directement) beeeh en parlant de fumer(j'ai envie là mais j'attends que mes parents vont se coucher) j'aborderai un point qui est justement important pour moi en ce moment. D'ailleurs là j'suis en train de me rencontre que les évènements relatés lors de mon dernier post sont pas logiques du coup je sais pas par où commencer(en plus ça me perturbe de poser ces réflexions personnelles en publiques..)
Mais bon mon année scolaire s'est terminée, aillant aucune épreuve avec quelques semaines avant les autres. Je me rappelle cette ambiance où il n'y avait presque personne et que du coup c'était génial, moi je venais de temps en temps. Puis, c'est terminé, l'année scolaire s'est réellement terminée, oui c'est bien les vacances, mais c'était bien cette classe, elle allait manquait, ça allait faire bizarre de plus les voir et de plus venir en cours pendant longtemps. Tant mieux mais j'ai quand même stressé une bonne partie de l'été par rapport à la rentrée. J'aime trop me remémorer ce qui s'est passé avant mais du coup il y avait l'été, bien meilleur que celui de l'année dernière même si en sortant je pouvais m'ennuyer. Mais bon, surtout, le point très important. Que je vais éviter de tout dévoiler même si j'aimerai mais vaut mieux pour qui pourra lire jusque ici ou moi. C'est que j'ai rencontré beaucoup de personnes, j'ai fait beaucoup de choses et c'était bien. D'ailleurs j'ai pu capter des gens que j'avais jamais vu, c'était des expériences très sociales en fin de compte et de pouvoir me socialiser héhé et de m'ouvrir entièrement à des personnes même si malheureusement il faut p'têtre le faire avec des gens qu'on connaît bien... Mais bref j'ai rencontré quelqu'un cet été, que je penserai pas être avec jusqu'à aujourd'hui. J'pensais pas qu'on se reverrait même, qu'on s'était vus, qu'on s'était bien amusés mais que c'est tout. Mais on s'est revus, elle est venue me chercher avec sa voiture(d'ailleurs la personne habite à 40 km de chez moi), j'suis allé dormir chez elle. On s'est beaucoup vus en Août donc, de plus j'ai pas l'habitude de dormir chez d'autres personnes mais du coup au final c'est devenu une habitude. J'ai quand même eu d'autres aventures à côté de ça, car j'étais pas amoureux au début(et oui spoil héhéhé)... Notamment le fait que j'ai vu d'autres gens de ma ville ou celles voisines ou même quand j'ai du partir une semaine en Italie avec mes parents. Très bon voyage d'ailleurs, j'fais pas italien mais ça m'a pas empêché de kiffer ! (quel vieux mot omg) Bon après il faisait chaud, j'ai été malade MAIS revenons au bref du sujet, j'ai rencontré des personnes italiennes avec qui j'ai passé du bon temps. La nuit, je dormais en bas dans la maison louée, je faisais en sorte que(hé j'ai l'impression ma vie cet été est tirée de la série Baby woaa) - en sorte que - la personne me rejoigne pour rester dans sa voiture ou chez elle 'fin breeeeef j'ai quand même pris ma propre liberté en faisant le mur la nuit sans que mes parents le sachent :) D'ailleurs j'ai fait ça cet été, une fois ma mère a vu que j'étais pas rentré comment j'ai dû malheureusement lui mentir(ce que je fais totalement quand je dis chez qui je vais dormir maintenant), une fois j'allais juste chercher une amie pour au final rentrer 4h après et tellement arraché... Bref l'Italie c'était bien il y avait cette personne avec qui je me rapprochais en France mais qui m'empêchait pas de continuer à faire ce que je faisais. On s'est revus avant la rentrée plusieurs fois, d'ailleurs en y pensant j'me demande combien ça m'a coûté les trajets cet été...
J'ai sûrement trop parlé de l'été alors que j'ai pleins de choses à dire qui sont dans ma tête :( Malheureusement, la rentrée est venue, très heureux d'être proche avec des "camarades" de mon ancienne classe. J'étais vraiment très sceptique, je pensais que j'allais tout le temps seul dans la classe et que je m'empresserai d'aller chercher je ne sais où mon ami de l'année dernière et fumer... Mais bon je rappelle que ces pauses me stressaient quand même beaucoup et bref cette année du coup j'ai plus de pression par rapport à ça, je traîne avec d'autres gens de l'année dernière et je me suis rapprochée d'une amie qui fume(ué ça a son importance car heureusement elle est là). Enfin je vais pas non plus tout détailler mais j'ai l'impression de passer vite là dessus mais faut voir comment ça va évoluer car j'ai l'impression qu'on est divisés, que malheureusement je suis moins proche avec mon ami qui est en STMG puis une autre amie qui me calcule pas trop(et qui a d'ailleurs son importance car elle m'a envoyé un message qui m'a heurté hier..) Enfin bref je suis souvent à côté, et est souvent avec un gars de l'année dernière qui lui contrairement à moi sociabilise bien avec la classe. MAIS D'AILLEURS. Il était dans une soirée ces vacances avec des gens de la classe avec qui j'ai pu rester avec en étant avec lui et ça m'a un peu dégoûté de pas avoir été invité mais j'ose espérer que la soirée était pas de lui... Mais voilà niveau relation j'ai pas trop envie de tout détailler (en plus j'fais que de me ronger les ongles c'pas bieeen), trop d'trucs dans mon cerveau mais je me suis rapproché avec une nouvelle connaissance, pas très appréciée par mon entourage mais que j'aime bien, qui a eu malheureusement beaucoup de mauvaises expériences et qui est un peu dérangée mentalement, PARDON de le dire comme ça car moi j'laime bien et tout en plus grâce à elle j'mange plus souvent le midi (vu que mon pote mange avec sa copine et nous laisse lfdslmfsmld) mais voilà elle réagit un peu bizarrement parfois mais elle est sympa. Enfiiin, j'vais pas parler de toute la classe non plus c'était pas l'intérêt principal de ce post, voilà ça pose peut être un peu ma vie. D'ailleurs y a les spécialités donc on est pas tout le temps ensemble mais c'est cool dans mes spécialités ou le reste je suis toujours avec quelqu'un que j'aime bien. Donc lààà on peut parler un peu des cours, CA SE PASSE MAL. Ils sont trop chauds dans les spés. L'histoire-géographie-science-politique ça va bouger en fin d'année. L'anglais que j'aimais tant a pas l'air d'être finalement mon point fort... En espagnol c'est la cata. J'ai rien compris d'ailleurs à ce début d'année, parce que j'ai eu un 14 en TP de Sciences avec une moyenne de classe de 7, j'ai été bon en siences alors qu'en langues j'suis à 8 de moyenne avec une moyenne de classe de quoi ? 14 ? Tout est inversé ça me perturbe j'suis littéraire moi de baaaase 'fin bref. Fiou ça devient trop brouillon mais on progresse ! Vraiment j'en peux plus des cours, j'suis à bout, j'me couche beaucoup plus tôt qu'avant, j'ai même plus la foi de faire mes devoirs, j'sais pas quoi dire de plus mais les heures sont longues et peu importe ce que c'est, car des cours c'est des cours... Même vivre le jour même c'est dur. D'ailleurs je vais éviter de parler des cours de sport :) (On a le choix entre des menus de sport, j'ai choisi où mes amis sont allés mais pas favorable à ce qu'il faut faire...) DOOOOONC, transitionnons.(qué ?) En ces temps durs, fumer me fait beaucoup de bien, je peux pas acheter de paquet éternellement(d'ailleurs mdr 1 Novembre les prix augmentent encore jusqu'à 10€ le paquet de 20(minimum pour tous) avant la fin 2020...) et dooonc j'ai dû en parlé l'an dernier que je voulais une cigarette électronique ! Et dooooooonc c'est quelque chose qui devient une obsession depuis un moment, avec les sous que j'ai eu à mon anniversaire mon objectif était d'en acheter une ! Mais voilà, 3 semaines que je ne l'ai toujours pas. Heureusement que j'ai une amie géniale qui m'a passé un paquet, qui me partage ses roulées et m'en fait des fois. Mais j'aimerai être indépendant au moins pour gérer ça... Et donc ça nous fait un lien avec la personne que j'aime, si elle pouvait commander elle-même pour livrer chez elle,(vu que j'ai trouvé THE pack sur Internet) en lui donnant bien sûr les sous et un bonus :) Mais bon c'est toujours en attente qu'elle ait des sous sur son compte :| Donc par rapport à ça, à la rentrée ça va encore être la m*rde et me péter le cerveau de toujours pas avoir ce que je veux car bon c'est bon je passerai pas dans les magasins, je suis allé dans des tabacs avec une amie mais ils m'ont pas accepté et de toute façon n'avaient pas ce que je veux exactement mais voilààà il faudrait que j'y aille me renseigner dans un magasin spécialisé et avec je ne sais qui de vraiment majeur y aller(mais je dois être là bien sûr) 'fiiin j'sais pas quoi faire genre j'vais pas demander à un gens dans un magasin en question si il/elle peut me payer parce que bien sûr ma phobie des gens héhééh... Déjà acheter et tout... J'ai même pensé à comment j'vais faire pour acheter mes résistances et mes liquides mais ça au moins c'est plus petit... Bieeenn je me perds dans mes volontés, faut déjà savoir ce que je veux :)
J'ai vraiment pas encore hâte de reprendre les cours si je peux pas décompresser. Il y a ça, le point de la cigarette électronique, il y a aussi celui de mon téléphone(en lien avec l'amitié d'ailleurs) puis on verra celui de l'amour.. J'ai l'impression de faire un plan de commentaire là olaallaal.
Mais bref j'ai pu voir que j'ai pu parler de mon ancien téléphone qui a cessé de fonctionner en Avril, trop cher pour réparer j'ai pu en emprunter un rapidement à une amie, ce qui fut génial vu que j'ai pu re avoir Snap mais j'ai dû le rendre l'été, ce qui m'a fait acheté à 10€ celui qu'un amie avait. Mais voilà il va pas du tout bien et il fonctionne correctement que lorsqu'il est BIEN branché et chargé. Il s'éteint tout le temps sinon même à 100%, se rallume plus enfin c'est compliqué mais c'est hyper perturbant d'être dehors et de même pas pouvoir utiliser du tout son téléphone, j'ai une batterie externe mais il me faut vraiment un bon câble, qu'apparemment à l'air d'être difficile à avoir... C'est pour ça que d'ailleurs je suis + sur ordi. Si je peux pas communiquer au moins en message avec mes amis, ça va vraiment être compliqué et ça l'est... (d'ailleurs j'ai changé mes habitudes de venir et rentrer au lycée du coup c'est cool genre le matin j'viens encore plus tôt pour chercher une amie devant chez elle, plus de retard et ouaiiis en plus vu que parfois le midi je reste et ben voilàààà!)
Mais voilà, niveau amitié ça peut toujours être aussi compliqué. C'est vraiment dur de garder des amis qui s'éloignent. Beaucoup ont disparu de ma vie, et ils ne peuvent être remplacés, enfin ceux qui le sont ils sont quand même plus là alors qu'on passait du temps ensemble... Donc comme chaque année, les cercles changent, tout ça, y a tout le processus des classes, des lycées.. Et bref les gens s'habituent encore à de nouvelles vies, changent chaque année.. Tant mieux pour eux. Mais voilà quand je vois qu'une amie avec qui j'ai fêté son anniversaire cet été a eu l'audace de me supprimer et de m'exclure de sa vie sans pour que je sache pourquoi(pour une raison nulle flemme de raconter ça a encore moins d'importance) mais bon j'avais déjà parlé de ma haine pour une fille l'année dernière qui m'avait vraiment fait un coup horrible de me renier de sa vie comme ça mais c'est bon les gens sont vraiment mauvais parfois. "Zappe moi", quand tu prends des nouvelles, voilà, les gens m'ont beaucoup zappé sans raison. Du coup y a eu cette personne qui m'a fait apprendre qu'elle ne me parlait plus et ça ça a pu un peu me saouler, jamais les gens s'expliquent, ils fuient, bloquent. Vraiment j'ai la haine. Y a ma meilleure amie que je ne vois plus qui la dernière fois que je lui ai réellement parlé m'a montré qu'elle avait changée. Ce terme est important. Elle vit maintenant sa meilleure vie avec son copain et tant mieux bonheur à eux mais c'est dommage que je ne sois plus rien pour elle. J'vais dire qui maintenant ? On va pas parler de mon ami de l'année dernière qui était déjà jamais présent l'an passé et qui l'est encore moins aujourd'hui. Mais y a surtout moi, qui me pose encore des questions sur moi. Entretenir une relation amicale ou autre est compliquée. Le temps renforce pas forcément les choses, tu changes et malheureusement ça plaît pas à la personne. Je sais pas vraiment comment je suis, je sais pas si les gens sont mauvais ou c'est moi mais certains ont vraiment pu être des pourritures. Moi je reste naturel, j'essaie pas d'être quelqu'un à ma connaissance. D'ailleurs des fois je fais des trucs et je me rends compte que je dois pas faire les mêmes erreurs qu'avant. Des fois je m'en veux. En plus des fois on doit se priver de dire ou faire beaucoup de choses. J'ai peur d'énerver les gens en voulant rire, ou m'amuser. Mais je m'excuse. Je sais qu'un jour j'me suis trouvé relou, ce que je veux pas être, des fois comme je l'ai dit je m'en veux et genre une fois en rentrant des cours j'ai eu la fierté de m'excuser en message à quelqu'un car j'avais la haine contre moi même. J'sais pas du tout c'que j'dis là car je suis en train de penser à comment les gens me voient, à comment ils voudraient que je sois. Mais il faut être naturel. J'vais vivre ma vie normalement mais malheureusement la mienne devient une grande prise de tête. Faut que je reste sain d'esprit pour moi et mon entourage.. (aui d'ailleurs faut j'arrête de fumer des trucs pas très légaux une fois j'en ai fumé un j'ai cru j'allais mourir). Enfin bref, j'veux être quelqu'un de bien, j'suis loin d'être méchant mais on contrôle pas absolument ce que l'on dit. J'fais peut être pas attention à ce que je dis mais si ça révèle de l'honnêteté c'pas d'ma faute. J'essaie de me rassurer alors qu'à la base je pensais pas à ça :( C'est juste que hier,(ou avant hier ou j'sais pas quand) une amie m'a envoyé un message en me disant "T'as changé", en faite je fais pas de choses négatives(ou je les évite), mais grandir est inévitable. J'y peux rien d'être moi et je sais que malheureusement je peux pas plaire à tout le monde... Mais bon j'ai l'impression que j'ai fait de mauvaises choses, et là je suis en train de me dire, pourquoi m'en vouloir ? En faite voilà je me prends la tête en me posant les mauvaises questions mais c'est dur de se mettre à la place des autres... Peut être que j'ai une trop grande haine envers le lycée, envers ceux qui réussissent. Ce système me fait mal, je ne sais pourquoi. Je me plains toujours, mais ça ne dérange pas ? J'écoute les personnes. Je sais même pas ce que je cherche à comprendre là, c'était pas prévu ! J'espère ne pas être blessant normalement ou en "humour", même que j'insulte pas les gens même pour rire je dis des phrases stupides. Je sais pas à quoi cet aspect mène. J'arrive pas à me comprendre. Peut être que je m'en veux seulement pour rien. J'ai peur de devenir comme ceux que je déteste, mais bon je veux surtout faire du mal à personne. Mais j'ai peur de vouloir me faire changer moi même ! C'est sans fin. Donc pour "conclure", j'continue à être moi même et jusqu'à où ça va mais que j'évite de perdre les gens que j'aime. Je continuerai de toute façon sympathique avec si ils le sont de même :) Tant pis si j'ai changé, faut m'accepter comme j'suis mais j'ai plus envie d'essayer de récupérer des êtres chers, c'est ça le problème. (ça doit être compliqué à lire car beaucoup d'exemples s'illustrent dans mon cerveau sans que je puisse les expliquer)
Décevoir les gens, c'est vraiment quelque chose qui m'terrifie.
Bref, ça me démange encore, mais je vais parler du dernier point. De LA personne. Bon alors j'ai pas l'impression d'avoir avancé car j'ai toujours pas fumé et que j'ai toujours pas répondu à LA personne et ça me fait du mal de pas le faire... Car p*tain qu'elle me manque, j'vous jure, ou je jure à moi même. Ca me fait trop mal, j'suis même pas heureux mais une pause s'exige avant de me lancer et de parler de cette chose qui me rend malade : L'Amour. (ça fait bientôt 2h j'suis sur ce post j'crois..)

Petite interruption suite à cette pause qui m'a fait du bien, malgré que je dois sortir discrètement de ma chambre par la fenêtre pour fumer. Ca fait du bien dans la nuit réfléchir et fumer, d'ailleurs même si j'en ai marre d'accorder sur ce post beaucoup trop d'importance à la clope mais bon je galère à en avoir et c'est un challenge chaque jour.. Ah oui et y a pas longtemps j'ai failli me faire chopper, ça sentant le tabac dans ma maison, c'est aussi beaucoup de risques vu que mes parents ne savent pas... J'ai pu réfléchir à d'autres choses mais je suis toujours bloqué. Je me dis que c'est bientôt Halloween et que je vais sûrement rien faire, mais c'est pas grave, mais j'ai envie de partir et de marcher dehors dans la nuit avec de la musique, la nature a tellement bonne odeur, bon goût. Genre pendant les vacances de Noël, cette bonne ambiance. Je sais pas, je cherche le bonheur mais je sais pas comment l'obtenir quand on est moi et qu'on se fait mal sois même. Car X me manque. Trop de trucs dans ma tête qui m'empêchent d'avancer, finissons-en.

Je sais pas par où commencer du coup, je pensais pas qu'on allait se voir pendant la période scolaire, mais je venais quand même le Vendredi une fois les cours finis, je rentrais normalement en prenant le bus le lendemain soir. C'était trop court mais en même temps le Dimanche y a que le TER qui passe(bus trèèès cher) j'sais même pas pourquoi je dis ça et quel est le rapport. Mais, je suis venu beaucoup de fois. Je sais pas à quel moment ça s'est produit, quelles choses ont décliné dans ma tête. Mais je me suis attaché, je vais parler que de moi je pense car j'arrive toujours pas à me mettre à la place de cette personne qui n'a pas du tout la même vie que moi. Toute la semaine penser à elle, languir le week-end et espérer qu'elle me dise de venir. Juste l'avoir en ma présence ça fait du bien, la regarder, lui parler, la toucher, l'embrasser, que nos deux corps ne font plus qu'un. J'devrais faire attention à ce que je dis mais je sais pas comment m'y prendre. J'sais pas j'avais pas éprouvé autant d'intérêt pour une personne. Mais voilà, ensemble, ça va pas vraiment finalement. Elle est trop occupée, j'ai l'impression pas de temps pour moi, pas assez d'intérêt pour moi, je m'attends à peut être trop. Je sais pas mais je donne 100% j'en reçois pas le quart. Je sais pas ce qu'il se passe. Mais voilà on s'est pas vu pendant 2 semaines. Je pense tellement à elle, trop souvent, j'imagine des choses, ou je me rémémore nous 2. Elle m'aime ? On peut pas forcer les gens à aimer, mais ne pas avoir d'amour réciproque c'est un problème, pas quand on est trop attaché. Je suis vite déçu au final, je sais pas ce qu'il faut. Je me pose beaucoup de questions. Mais du coup voilà, par exemple ce week-end. Enfin, je suis venu Vendredi après midi. J'étais content, même si contrairement à mes pensées je lui saute pas dans ses bras, j'sais pas y a du blocage, pas parce que j'ose pas mais j'sais pas si elle veut car elle montre pas ses sentiments. C'est peut être ça ? J'suis devenu dépendant à X j'ai l'impression. J'cherche compliqué pour rien, je l'aime et je sais pas quel est le "mais". Je veux pas me prendre la tête mais voilà dormir contre elle Vendredi soir après notre soirée était ce que je voulais, quoique simple. Mais il y a le lendemain et vous savez ce message "T'as changé" qui est arrivé, puis sous la douche j'ai eu un déclic ou je sais pas. J'sais pas si elle a pas envie de moi mais je devrais arrêter de tenter des trucs alors que pour moi c'est pas que du s*xe c'est de l'amour.(ouf c'est dit) J'sais pas ce qu'on va devenir, ça devient pas lassant c'est ça le truc, peut être que c'est pas aussi magique que les premières fois ou que je veux plus. Mais voilà, la chose que là je comprends c'est que ça mène à rien. Puis je sais pas j'ai l'impression de devenir fou et d'avoir un problème alors que non j'ai la personne auprès de moi mais j'suis là à m'isoler et à pleurer discrètement(j'ai pas honte) mais le pire c'est que je sais même pas pourquoi. J'suis vraiment étrange finalement, et en me racontant ces faits que j'arrive pas à expliquer je me dis que c'est totalement débile vu que y a aucune raison. Un mélange entre de la joie et de la tristesse. Peut être l'impression d'être rien finalement ? Le rejet, aussi, faut pas forcer... Et je comprends toujours pas ce qu'on veut tous les deux. Ce texte mène aussi à rien, mais je crois que je mange beaucoup d'attention de sa part. Va falloir que je me dénigre pour trouver quel est le problème, voir la réalité, je veux trop obtenir des choses de sa part et peut être que ça gâche tout. J'essaie de trouver une magie, une alchimie mais elle est pas là. Je veux juste l'embrasser sans fin mais la fin gâche tout. Y a le lendemain, où je dois rentrer alors que je veux pas. Hier, ce Dimanche sec où on m'avait promis de l'amour n'était rien que de l'ennui et peut être que finalement et que je veux pas l'avouer mais je me lasse... Être déçu. J'aurai pas voulu partir triste, mais plein d'amour, c'est pas au dernier moment qu'il faut m'en donner. J'sais pas ce que je raconte, c'est juste les faits décrits sentimentalement. Être au moins désiré c'est quelque chose de génial. Donc j'en suis à l'étape où je pars, que je sais même plus si j'aurai aimer rester. Y a un trop grand vide en moi, et ça fait mal de pas pouvoir le combler mais penser que la personne ça ne la dérange pas plus que ça... J'ai pas envie de me prendre la tête mais aimer c'est trop compliqué pour moi. Finalement, ça fait mal, trop de contradictions.
Donc, je raconte mais ça mène toujours à rien. Je sais pas quoi faire, lui dire. J'ai envie qu'on continue à se voir, la même de son côté ? Mais peut être que faut voir la vérité des choses, c'est qu'on est pas faits pour être ensemble. J'essaie pas de penser à l'avenir car je dois me concentrer sur le moment mais cette impatience de la revoir me ronge et pourquoi ? Pour rien au final. Même que j'attends trop de messages alors que c'est à moi de répondre lmfsdmfsdù... Suite à ce post va falloir que j'agisse, peut être. Mais je suis incompris, par moi-même en premier. J'ai besoin de conseils mais je sais pas pour quoi ? Comment garder une personne ? Non, pas ça. Je me dis qu'il faut que je m'éloigne et que je me détache, c'est ça la solution qui me fait peur, prise de suite. J'arrive pas à être distant car c'est cette personne qui est distante. Il va falloir que j'arrête de rêver et que je prenne conscience du mal qui me ronge, trouver les aspects négatifs tout en évitant de me faire du mal. Je vais répondre, mais elle viendra me chercher si elle veut me voir MAIS bien sûr je vais arrêter d'attendre. La 1re de semaine vacance sans elle fut difficile, je vais peut être pas la revoir avant plusieurs semaines qui sait, un mois, plusieurs ? Jamais. Je sais plus ce que je ressens, les relations humaines sont difficiles. Ces petites vacances vont se terminer, j'aurai trop mal de reprendre les cours avec ce vide donc je fumerai pour oublier, mais j'oublierai pas donc je sais pas c'que je ferai. Je vais essayer de penser à moi, mes amis et peut être aussi pensant à ma scolarité ou je sais pas ? La musique, seule, me fera du bien. Au revoir, triste fin de topic, mais je crois que je traverse juste un petit coup pas très joyeux en ces jours car l'amour, comme je l'ai dit, fait mal, j'sais même pas comment finir. Je rends les choses trop compliquées, c'est simple normalement... J'ai dit que ça doit pas être prise de tête... Bon bah, go continuer ma vie mais en tout cas, moi, je viendrai pas, enfin, je peux pas le promettre mais faut je tienne bon et que je m'occupe de moi au moins cette semaine, bisous.


Premier Décembre, j'aimerai faire tout ce mois chaque jour un post sous se topic mais j'évite de me forcer à faire des chose. Juste aujourd'hui, je sens un manque au plus profond de moi et comme chaque jour, je suis amoureux. Je suis en manque d'amour et de tabac et je me venge donc sur la nourriture, et aujourd'hui, je resterai tranquillement chez moi en essayant de ne pas penser à demain qui sera un nouveau jour. J'ai besoin d'argent. Je vais essayer de réussir cette semaine, de ne pas trop me prendre la tête voire pas du tout mais bon j'ai certaines choses à faire.
2 Décembre, un Lundi :| J'vais pas raconter ma journée mais bon, c'était fatiguant, j'ai eu froid, faim, la maladie qui se ressent et j'ai peur de pas aller bien demain. J'ai appris une nouvelle qui m'a attristé, mais bon c'est la vie. J'ai pas la motivation de travailler mais demain ça va c'est Mardi et j'aime bien les Mardis. Néanmoins je suis motivé à un nouvel objectif dans ma vie
3 Décembre, j'ai l'impression les jours passent lentement quand ils sont comptés.. Maladie est avec moi, elle sera pire demain. Je suis fatigué mais je dois travailler. Mes idées se bousculent dans ma tête et du coup je me prends trop la tête, je réfléchis à trop de choses où je peux y passer 1 heure sans y trouver une quelconque issue. Je me vois dans l'avenir, on est que Mardi... J'ai envie d'acheter pleins de trucs mais je dois économiser de l'argent :| Je pense que c'est tout, il faut que je travaille, j'attends un message "important".
4 Décembre, (flemme de commenter ce soir), j'étais de bonne humeur ce matin malgré la non envie de me lever, la fatigue, la maladie, le froid encore et encore... Mais bon les gens m'ont agacé et - sans raconter ma vie pour en dire plus - même ceux que j'apprécie m'énervent et j'en ai marre de me sentir éloigné de ceux ci. Je reste l'après midi tranquille chez moi au chaud et on verra bien la suite.. Agréable de pouvoir se reposer, au du moins avoir le temps de travailler. Comme cette période, j'ai encore beaucoup réfléchi ce matin et ça me casse la tête mais bon, voyons le bon côté des choses... Demain c'est le jour de grève, je me focalise beaucoup sur demain car normalement (ce que j'ai prévu) c'est d'aller en cours pour les 2 heures que j'ai normalement et éviter d'être encore plus malade en manifestant dehors ou en ne faisant je ne sais quoi, de plus j'ai des trucs à faire et voilà faut pas trop je m'écarte du sujet du topic mais bon faut essayer d'être positif et .. ça va j'ai fini ma dissert.. ? J'espère juste que les enfants que ma mère garde ne vont pas m'embêter bizou
5 Décembre(pas de post demain normalement) : Bon bah j'ai commencé la journée joyeusement, vive la musique, un début de journée pas comme les autres et avec la grève qui allège la journée. Un peu la haine d'être venu en cours l'aprèm pour qu'au final il n'y ait absolument personne mais bon c'était une bonne journée même si ma LONGUE Dissertation me déprime un peu car j'ai l'impression j'ai fait un grand nombre de pages pour rien de plus, en rapport avec ça je dois lire une partie d'un gros livre et j'ai la flemme. Je suis préoccupé depuis hier par la mise à jour sur LGEL et très attentif à tous les commentaires(ce qui me prend la tête d'ailleurs alors qu'on m'a obligé en rien :| ) Je suis content d'avoir pu obtenir des petits trucs que je voulais mais d'ailleurs(en pensant au lycée) le prix des livres me laisse perplexe :pakontan:
Bref, bonne soirée et bon week-end, demain sera long mais je tiendrai bien que niveau santé c'est toujours pas top mais on s'accroche !
Sooooo 6 & 7 Décembre;
Bon actuellement je suis fatigué donc je vais pas tarder à aller dormir mais je suis aussi faible en santé actuellement. Vendredi était moins ennuyeux que d'habitude, je me souviens pas de chose en particulier à dire à ce propos mais bon, fou amoureux que je suis j'ai été très joyeux de joindre la personne que j'aime à la suite de cette fatigante journée. C'était bien, j'ai appris à faire quelque chose. J'étais content de penser du temps avec même si c'est pas parfait comme je l'imagine. Quelqu'un m'a fait une proposition pour qu'on se voie et ça m'a fait du mal de mentir pour refuser. Aussi on m'a fait penser à quelqu'un et ça m'a fichu la haine même si j'ai pu me péter le bider joyeusement après avoir payé avec des pièces rouges hihi. Je ne manque de rien à part de retrouver mon bby qui me manque déjà. J'ai hâte de rien faire demain et me reposer même si je vais devoir travailler pour que Lundi commence malheureusement.. Je suis assez sceptique, je ne sais pas pourquoi, j'ai peur d'échouer alors que je viens de rentrer chez moi il y a une heure et que le week-end est loin d'être fini...
So, Dimanche 8 Décembre. Journée où j'ai bien pu dormir, être tranquille et même seul chez moi capable de faire ce que je veux. Un peu la déprime en pensant au lendemain et au manque d'amour... Pas grand chose sur cette journée, plus préoccupé par LGEL qu'au reste que ce soit mes devoirs ou mes amis. Une amie est venue me voir à l'improviste et je suis donc sorti, un peu perdu, préoccupé par pleins de choses mais sans forcément y réfléchir car je suis fatigué de tout le temps de réfléchir. Je fume juste et ça me fait libérer mes pensées. Tout de même, je suis assez ennuyé par la personne que j'aime, il y a un truc qui manque entre nous et on est limite là à s'embrouiller juste pour une histoire de message, de réponse ou pas, du délais... Je sais même pas ce qu'il me prend mais je pense à une autre personne, avec qui ce serait moins prise de tête même si je la connais pas. Je sais pas si ça serait mieux avec mais ça me changerait d'air et changerait d'habitude. Mais non, je ne suis pas comme ça; mais bon je vais voir comment ça se passe avec LA personne à qui je tiens réellement mais je ne veux plus être déçu, et bon, son dernier message m'a interpellé et il faudra que j'y réfléchisse plus tard.
D'ailleurs, il faut vraiment que je fasse mes devoirs pour demain et que je me prépare pour "LE" devoir de Mardi car il faut vraiment que je sois au top.
Lundi 9 Décembre, je vais faire vite parce que je suis très fatigué mais que j'ai pas fini ce que j'avais à faire (et que je veux vite partir fumer).
Donc bon aujourd'hui ça m'a soulé, ahahah ça change pas on dirait, quoique c'était bien cette nuit mais je me suis réveillé en retard et en panique. L'après midi j'ai eu sport et ça m'a vraiment énervé les commentaire des autres et surtout ceux de la prof, je vais pas m'attarder dessus mais j'ai eu la haine de tout le monde et de tout l'Univers d'un coup. La fatigue toujours présente, je me prends vraiment la tête pour un devoir pour demain, j'ai essayé d'être organisé et tout mais c'est l'échec et j'ai même pas fait 1 tiers de ce que je voulais faire. Donc bon, j'ai révisé mes cours et pris des notes, là je vais me ressasser et me caler dans mon lit et lire plusieurs pages sur mon manuel et bien dormir ! Oui ,j'ai besoin de me faire un plan écrit ici car de base je voulais bien réviser sur 3 plateformes. J'ai toujours envie de reporter au lendemain, mais demain sera trop tard, j'aimerai tellement que mon prof fasse grève ou je ne sais quoi à 8 heures... Bref, au bord des nerfs en fin de journée et j'arrive pas à finir ce que je commence.
Mardi 10 Décembre, alors (il faut je me remémore le matin), j'étais très stressé pour le devoir que je n'avais pas fini de réviser mais heureusement mon professeur n'était pas là et ce fut un immense soulagement si génial ! Surtout qu'apprendre en plus qu'au final je n'ai pas cours de la journée a illuminé ma journée, merci la grèèève. Ca m'a fait du bien que malgré je n'avais pas cours j'ai passé du temps avec des amies, j'étais quand même fatigué et j'aurai peut être aimé me rendormir chez moi bien sûr. Mais bon, j'ai été tranquille le reste de l'après midi et je me suis forcé à travailler bien que je n'ai pas fini. Je me suis préparé psychologiquement pour demain et je me suis beaucoup pris la tête à réfléchir que ce soit à des objectifs, ou du travail à faire pour la semaine, la semaine prochaine, pendant les vacances et même en 2020 ! Tout comme à me faire du mal en pensant à ces vacances dont je n'ai pas forcément hâte mais qui ne sont pas maintenant. J'ai beaucoup de choses à faire avant les vacances et rien que lire ce que j'ai à lire, ça prend énormément du temps et les réflexions s'enchaînent. Ah oui et j'ai appris aussi mes appréciations de ce 1er trimestre, je m'attendais à rien (mais je suis quand même déçu hihihi Dewey) mais j'suis un peu en colère à causes de certaines appréciations même si je dois m'en prendre qu'à moi même... J'ai déjà pour "objectif" d'avoir de bonnes notes mais il n'y a pas que ça à réussir, il y a beaucoup de poids en plus.. Mais peut être que je tâcherai d'écouter les remarques.
Bien bien bien, que dire de plus ? Un peu distant sentimentalement, pas de problème, c'est juste comme ça et éphémère. Je me fixe toujours trop dans l'avenir proche ou pas et me pose trop de pression sur ce que je fais à l'instant... Bref je vais me relaxer et finir quelques devoirs pour avoir l'esprit léger pour demain :)
Mercredi 11 Décembre, hé j'allais partir sans poster ggngngn. Bref je fais vite j'suis fatigué et j'veux aller discrètement dans mon jardin mais bon, *je me remémore la journée* bien qu'elle fut "courte" les heures m'ont quand même semblées longues, et dans mes grandes réflexions je me suis "forcé" à m'intéresser à un cours pour au final vraiment m'intéresser et c'est un bon sentiment. Comme les sensations de faire des choses qu'on aime et d'y penser à l'instant T ou après avoir terminé quelque chose. J'ai appris qu'au final c'était la semaine prochaine les vacances, quelle joie ! Même si malheureusement j'ai donc plusieurs contrôles, de travaux en groupe et surtout un petit truc de préparation à l'oral qui m'effraient et je me suis pris la tête par rapport à comment je vais acheter mon tabac la semaine prochaine, que j'ai des sous mais que je dois absolument garder mais que du coup il faut que je "survive" à cette semaine. Mais bon pour me rassure *la chose en question à que tu penses principalement à faire pour la semaine prochaine il ne faut pas s'en soucier le travail est déjà fait* Bien.
J'aurai dû sortir cet après midi quelqu'un voulait me voir, mais ce fut très étrange car cet après-midi je fus à fond dans mon travail ! Que ce soit pour demain, ou Vendredi ou même des choses ni pour demain ou après midi mais pour progresser, pour prendre des notes, pour faire du rangement ou je ne sais quoi mais là, maintenant fini ça fait un bien fou malgré la fatigue. Ce post commence à être long, mais aussi ça fait du bien d'écrire mais voilà je me fais de plus en plus de mini-plans dans la tête et donc je me vois demain comme étant Vendredi mais non, je sais mes objectifs de demain, en espérant peut être qu'un professeur fasse grève qui sait-même si ça ne me dérange pas le Jeudi). Ah oui et j'ai été content d'apprendre qu'un professeur de sciences Vendredi n'était pas là. Soooo, je m'écarte souvent du but initial de ce topic. Je ne suis pas perdu dans mes pensées, mais peut être trop organisé :?: Je vais pouvoir enfin me reposer mais j'ai l'impression maintenant que mon cerveau ne veut pas s'empêcher de garder un devoir à faire en tête... [Donc demain matin je vais lire la chose en question et peut être en paix à moins que la nuit m'évacue mes pensées]. Depuis ce bulletin j'ai vraiment l'impression d'avoir à me forcer de me motiver, et d'être meilleur c'est étrange...
Voilà, nous sommes Jeudi et il faut vivre l'instant présent en ne pensant pas à demain qui ne sera que bon !
Hâte d'avoir la satisfaction d'avoir à cocher ces cases "fait" sur Pronote et de rendre ma prestation orale lmfdslmfslmd ! Voilà le mot, c'est pour ça que étrangement même si le travail est un poids il peut m'apporter bonheur lorsqu'il est fait et bien fait. Mais booon il faut vraiment que j'arrête de penser à la semaine prochaine, surtout que ça n'en vaut pas vraiment la peine et penser à par exemples trucs notés que j'ai demain que je n'y pense même pas mais qui sont quand même importants au lieu de penser à un truc autant facile mais pour l'avenir !
BREF BISOUS mes pensées sont ordonnées, now.
Jeudi 12 Décembre [après avoir fait l'avant dernière chose "à faire" de la journée sachant qu'il manque un post ici]
Bon bon bon, aujourd'hui, je vais commencer par résumer cette journée où j'ai par exemple ressenti un vertige comme je n'avais pas eu depuis longtemps, pour je ne sais quelle raison mais je me prend toujours et encore trop la tête. J'ai eu quelques heures en moins, ce qui m'a plu malgré que je me suis fait remarqué dans un cours et qui m'a fâché car c'est inhabituel. Mais c'est surtout de ce qui se passe mentalement qu'il faut que je me libère, car de base j'ai 3 mots qui s'affichent constamment dans ma tête, que je ne saura expliquer ici mais qui m'aident à passer à autre chose dans mes pensées mais bon avec les devoirs je me prends encore la tête. J'ai bien fait ce que j'avais à faire, mais il y a toujours quelque chose le lendemain que je dois penser et qui m'obsède. Je veux juste bien finir cette semaine, mais je suis un peu perturbé par rapport à demain, et la semaine prochaine je m'y prépare psychologiquement même si du coup ça me saoule car j'ai ma conscience pleine. Je pense donc à ces vacances, au 31, à l'année prochaine, à mes études, à la mort... Je me pose des questions existensielles qui n'ont pas besoin de réponses, seulement être vécues. Quoique je suis bien là, on va dire que je me suis repris en main. Cette semaine je bosse vraiment à fond même si peut être que ça servira à rien. Ah oui et après les vacances, avec mes devoirs communs, mes épreuves tout ça, j'y réfléchis et je me dis que du coup même si c'est pas maintenant il faut que je pense maintenant à prévoir de travailler, donc oui je le ferais mais j'en ai vraiment marre de me fixer de plus en plus d'objectifs, surtout scolaires... Je peux pas tout dire mes ressentis(en plus c'est pas le sujet), car je les ai "effacés", j'essaie de passer à autre chose. Mais bon j'ai envie d'être demain soir et de voir my love et ne penser à rien d'autre(même si j'ai peur de pas pouvoir rentrer samedi héhé..) J'ai moins de tabac, je suis aussi stressé par rapport à ça et je me demande comment je tiendrai la semaine prochaine. Bien, je réfléchis au sujet de gens. Je veux que mes journées soient organisées, mais en faite c'est mieux quand elles sont banales... Il va falloir que j'arrête de penser, du moins arrêter de trop penser. D'ailleurs en thème avec le topic que je n'avais jamais évoqué, je suis jaloux depuis quelques temps que mon ami de l'année dernière passe plus de temps avec d'autres gens mais aussi qu'un qui était dans ma classe lannée dernière et avec qui j'ai passé du temps les premières semaines a trouvé sa voie avec d'autres personnes mais tant mieux pour lui, moi je ne suis pas à plaindre. J'ai la volonté de réussir, mais je réussirai juste je sais pas si je vais tenir. J'ai peut être vraiment besoin de vacances car cette semaine me tape sur le système. Je veux juste finir, et être vendredi soir, la semaine était longue même si j'ai eu moins de cours que d'habitude, j'ai quand même beaucoup travaillé et réfléchi. Et je dois encore faire des choses, toujours. Limite je veux rien faire de mes journées mais même regarder des épisodes sur Netflix me semblent aussi comme une corvée... Il faut juste que la veille je sois préparé pour le lendemain. Ainsi de suite, faut garder le rythme, c'est compliqué. Mais l'objectif doit être maintenant de terminer simplement la journée, même si pleins de tracas se succèdent, ce ne sont que des éléments mineurs. Je dois conclure et avoir réussi de me rassurer mais même ça je ne suis pas capable...
Donc, en pensant à hier, où j'ai fait des choses non indispensables, je vais éviter de refaire la même. Je n'ai plus rien à faire, seulement dormir et me vider l'esprit. Je veux juste pas qu'on me prenne la tête demain, et faire de mon mieux :[ Positivité, un prof ne sera pas là. Je sais même pas ce que je veux je suis perdu, peut être que j'attends juste d'être avec X et me fo*tre du reste. [Il est 23h51, dans 9 minutes je n'ai plus Internet] En espérant être OP sur mes révisions. D'ailleurs j'en ai pas parlé hier mais j'avais fait un gros rangement de chambre et ça m'a fait du bien de tout remettre en ordre. Ma vie a besoin d'être ordonnée, aïe. Je devrais écouter de la musique pour "éviter" la négativité. J'ai le temps de faire les choses, rien n'est pressé, si j'y pense trop le résultat sera mauvais, voilà.
Au revoir, fin de semaine, fin de tabac, fin de vie. Mais ça ira mieux le semaine prochaine, j'espère, car oui je suis toujours là dans le futur. Toujours là à penser à la fin de la journée, de semaine car quand même avoir un "but" dans la journée, une fin, je ne sais pas. Il me faut des vacances, il faut juste que je fasse désormais rien. Bisous, go être productif, ou pas, être présent, c'est tout, il me faut juste un bon mood. Vive la nuit. Encore une journée dans le même monde, j'sais pas si j'suis content d'être là mais j'suis là et j'fais ma vie que j'essaie pas de remettre en question. Mes problèmes seront résolus quand le week-end sera là, mais je peux "profiter" de demain et prendre mon temps.(et aussi réussir mon devoir) (maintenant j'arrête)
Bonsoir, 13 & 14 Décembre, je vais pas trop m'étaler sur ces deux jours mais poster avant minuit.
Mais bon alors Vendredi, d'après ce que je me souviens c'était supportable, où je me rappelle comme je l'avais dit être très perturbé par mes cours, tout ça, heureusement j'ai eu des heures en moins, mais l'après midi j'ai cru presque faire une crise d'angoisse par peur de venir, de plus que mon addiction s'est malheureusement montrée. J'étais bien jusqu'à la dernière heure où le comportement d'une amie m'a déçu mais j'ai pu aller voir plus tôt ma bien aimée.
Je pense pas avoir de choses à préciser jusqu'à ce matin, je suis content. Mais le manque est présent. Et je veux toujours plus. En plus j'ai l'impression d'avoir été moins amoureux cette semaine mais du coup au final là maintenant je suis vraiment constamment de penser à elle...
Enfin bref, je suis rentré plus tôt que d'habitude, et je suis resté chez moi toute la journée, je voulais me poser devant Netflix aujourd'hui et j'ai renoncé à sortir oupsi...
Mais bref aujourd'hui malgré mes pensées que j'essaie de réduire, j'ai été content car je vais avoir quelque que j'ai et hier j'ai obtenu aussi ce que je voulais mais j'ai un peu de regret(c'est incompréhensible pour vous mais pas pour moi)
Je devais travailler aujourd'hui mais je n'ai pas fait ça, malheureusement. J'ai fait un peu du tri dans ma vie, mentalement. Netflix m'avait manqué et je fonds devant ma série, qui comme de la musique me libère. Je vais un peu vite je détaille pas tout heureusement mais dans mes pensées mentales il y en a eu d'étranges - en partie à cause de ma série - qui me donnent envie de sombres choses... C'est assez perturbant. De bons éléments positifs dans la journée, même si peu de nouvelles de baby. D'ailleurs niveau LGEL je suis déçu du manque d'animations aujourd'hui alors que j'ai pas bougé de chez moi mais après ça fait plaisir de voir le LGEL Award c'est stylé même si triste sort les nominés ne sont pas ceux qui devraient être et du coup je me remémore l'année dernière où j'étais un peu dégoûté des résultats ! Enfin bref, sinon, dans moins d'une heure je gagne un petit concours Instagram et même si c'est 3x rien ça me fait ravir !
J'ai beaucoup pensé à l'argent aujourd'hui, le reste j'ai oublié. J'ai une obsession à l'argent maintenant mais j'en ai pas aha. Fiou j'écris vite. En faite je sens bien la semaine prochaine mais il faut que je bosse !
Voilà je pense que c'est tout, j'fais aller fumer ma clope en écoutant de la musique et je vivrai ma meilleure vie ! Bisous, en essayant d'être plus productif demain aha(sachant que j'vais dormir tout le matin encore jusqu'à 13/14h même...) Hâte de continuer ma série héhé
15 Décembre, avant 21h , fatigue présente. Eu la flemme de sortir aujourd'hui, plus j'reste chez moi moins j'fais de bêtise. J'ai accompli pas mal de choses, j'éprouve beaucoup de plaisir à regarder doucement mais sûrement ma série. J'ai très envie de dormir mais j'attends ce soir pour aller fumer et aussi réviser vite fait dans la bonne humeur. C'est ça qui me motive, sinon je m'arracherai les cheveux. Cette nuit j'étais de bonne humeur à aller tranquillement dans mon jardin et écouter de la musique, maintenant on est Dimanche, demain ne m'effraie pas mais c'est la reprise à nouveau et mon amour me manque, j'ai pu être blessant avec des propos de cette nuit. Mais voilà, aujourd'hui je n'ai pas grand chose à dire, ah oui j'ai été h24 affamé mon dieu. Mais bon je crois retrouver un état stable mais je dois faire ce que j'ai à faire comme toujours, parce que bon il faut arrêter de s'en prendre au dernier moment.. Mais ça va, demain j'ai qu'une heure la matinée et une heure en moins l'après midi(même si j'ai 4h de cours avec du sport aha...) C'est le soir, la nuit, c'est l'heure du bon moment ne non prise de tête et voilà c'est un court post aujourd'hui car même si je ne compte pas travailler, des choses à faire m'attendent, biz
16 Décembre, je vais faire vite, je suis éclaté, trop de sommeil en moi. Alors reprenons depuis le début et résumons...Bon déjà j'ai eu des heures en moins aujourd'hui et j'en suis plutôt satisfait ! J'ai un tic qui refait son apparition dans ma vie quotidienne et c'est très dérangeant... J'ai été dégoûté d'une note que j'ai apprise qui me fait un 4 de moyenne actuellement, et je me suis senti obligé d'intervenir, de le faire part à la prof devant toute la classe, bien que je sois un élève assez discret et tout mais j'avais vraiment la haine. Surtout qu'aujourd'hui j'ai l'impression que des inconnus m'ont saoulé alors qu'ils ont rien fait. L'amour au point culminant. Je pense au reste de la semaine, j'ai pas fini mes révisions pour demain mais je crois que je n'irai pas du tout de la journée. A nouveau la grève ! Mais j'ai un peu peur pour le bac du coup... D'ailleurs j'ai repensé à quelque chose que je dois faire pour Mercredi mais qui m'énerve car je suis dans l'incapacité de le faire à cause d'une mauvaise action de ma part... Puis apparemment aujourd'hui j'ai séché involontairement un cours ce qui me fait un peu culpabiliser au vu de ce que le professeur en question avait mis comme appréciation. Bon, [je parle à moi-même]. Demain, il faut que je fasse ça & peut être ça. Après demain ça & peut être ça. Voilà.
Je ne sais que dire de plus mais toujours énormément de pensées même si je ne peux les décrire. Ce matin en venant j'ai eu vraiment du mal à venir car rien que 10 minutes de marche plus tard j'en avais extrêmement marre et la fatigue m'énervait. Là aussi depuis 1 heure, je suis vraiment fatigué ! D'ailleurs, j'ai beaucoup participé sur le forum dans les Sondages et j'ai l'impression que c'est ma petite fierté du jour ! Bon, j'avoue c'est nul aha mais en racontant ma vie, j'ai eu l'immense plaisir de terminer la saison de ma série qui me manque tant(et qui me donne envie de faire une autre signature héhé)
Voilà, je crois qu'il y a des gens dont je parle pas peut être car j'ai oublié, que je ne veux pas en parler(ou mon cerveau), ou qui ne sont pas intéressantes(même si c'est déjà le cas), l'importance est moindre pour moi ou compliquée à expliquer. Nous sommes Lundi. C'est bientôt les vacances. Oh non, je n'aurais pas dû penser à ça mais ça se passera bien. Mais ah oui, des personnes avec qui j'ai passé de bons moments me manquent :|
Bonne soirée !
17 Décembre, bon bon bon qu'est-ce que je suis fatigué et affamé alors que j'ai presque rien fait de ma journée... Bon, je fais les dernières choses que j'ai à faire, j'vais fumer puis go dodo. Je vais pas expliquer ma matinée, qui de toute façon qui se résumait qu'à dormir car du coup, je n'ai pas eu cours de la journée ! J'suis bien. Cet après midi m'a quand même semblé long car me dire que l'on était que Mardi est perturbant. Je pense que je n'ai rien à dire à propos de mes réflexions, juste un constat que l'amitié était important qui m'est survenu d'un coup. Mais voilà je suis tranquille, j'ai approximativement terminé mes objectifs, je me suis préparé mentalement à demain matin. Pour l'après midi, on verra. D'ailleurs j'ai remarqué le forum était grand. Je pense toujours à mes notes que je veux qui s'améliorent, d'ailleurs ma mère a reçu mon bulletin et a pu voir de ses propres yeux quelques appréciations qui ne lui ont vraiment pas plu; mais je m'écarte du sujet. En vrai, je crois être bipolaire. Aujourd'hui j'ai tapé des actions bizarres, mais on va dire que c'est le fait que je sois seul chez moi, que par exemple j'écoute une musique et que d'un coup en la chantant j'ai subitement une envie de pleurer toutes les larmes de mon corps aha. Pas nécessaire de beaucoup écrire aujourd'hui, il reste 2 jours et demi. AH OUI, j'ai encore quelque chose à faire et d'ailleurs j'ai encore pensé à des bons moments avec d'autres personnes auparavant. Mon désir grandit, mais il y a toujours la personne que j'aime constamment dans mon coeur et ma tête. Ah et aussi, je suis un peu malade on adore mais mon esprit est un peu en paix. Je pense à ces vacances entre le travail & le social, trop compliqué, je ne sais ce que je ferais, c'est dans le futur mais même. Je veux juste être tranquille. Je vais faire disparaître ma curiosité et je dis Bonne soirée !
18 Dec., pas grand chose à dire, je fais court, je suis fatigué, j'arrêterai sûrement d'ici quelques jours mes posts, bien les vacances, les jours sont longs, mais la fin se rapproche, j'ai de plus en plus mal, j'ai souffert aujourd'hui, encore plus ce soir, encore pire peut être demain ou je ne sais quoi je préfère ne pas y penser me dire que ça se passera bien, juste pour parler de ce matin juste une prof (encore ma prof d'espagnol) m'a vraiment saoulé de bon matin personnellement alors que j'avais rien fait. Bref, j'ai pas voulu non plus sortir cet après midi, pas vraiment de choses à faire pour demain, juste me sentir bien, ah oui réviser le soir pour Vendredi le dernier jour. Je dois voir quelqu'un un moment mais j'espère j'aurai l'humeur et la santé physique d'y aller, de plus, j'espère passer un bon moment le midi avec le repas de Noël où je reste au lycée que pour une heure. Enfin, je devrais juste parler d'aujourd'hui mais ce n'était qu'un Mercredi, d'ailleurs je me fais une joie de répondre aux gens par messages alors qu'avant ça me soulait même. Je vais pas fumer ce soir. Puiiiiis heuuu là j'écoute de la musique pour le cours d'anglais de demain(ui) go préparer mon meilleur karaoké spécial Noël(ou pas). Enfin bref, plus que 2 jours, j'ai hâte, mais toujours pas trop non plus, beaucoup de pression pour la rentrée, toujours. J'ai surtout envie de pouvoir, si je peux, retrouver bae ce week-end que j'aille mal ou pas ! Voilà voilà c'est tout je pense, bonne soirée ! D'ailleurs juste avant ça m'a saoulé j'ai galéré à avoir Internet sur mon ordinateur pendant 1 heure j'ai cru j'allais péter un plomb. Hâte de dormir, et de peut être me sentir bien demain, ou de faire en sorte que ça arrive. Biz
19 Décembre.

J e ne me sens vraiment pas bien.
A l'aide.
I gnoble.

U n mauvais pressentiment pour demain.
N e savant plus quoi faire.

T orture physique.
R ougeur extrême brûlante.
U n supplice.
C omme une envie de pleurer.

G ros problème paralysant.
R ien à faire.
A ucune autre pensée.
V eut surmonter cette douleur.
20. Encore pire que hier.
1) J'ai très mal dormi, je me suis réveillé plusieurs fois en douleur 2) Je ne suis pas allé en cours de la journée 3) J'ai attendu très longtemps dans la douleur à la clinique 4) J'ai une mycose. 5) J'aurai dû être aujourd'hui avec mon bby... 6) On me saoule à propos des cours même quand jsuis pas là 7) Le produit fait extrêmement mal, j'ai toujours mal, je pense pas que j'arriverai à dormir et je n'irai toujours pas bien demain.
#511113
Bienvenue sur le forum n'hesite pas à voter aux sondages tous les vendredi soir à 21h
#511123
Merci bien :D @ Skewlan J'étais allé au CIO de ma ville l'année dernière pour emprunter des livres ONISEP(je crois), enfin les livres de domaine où dedans y a des sous catégories et après des métiers mais justement j'ai dû me taper un quart d'heure de conversation non voulu avec une CO/Psychologue j'sais pas quoi.D'ailleurs au Carrefour des métiers j'ai bien recherché aussi mais pas vraiment de résultats..