Image
La Petite Fille aimerait vous connaître un peu plus ! Présentez-vous !
#569984
Suite aux 20 premiers jours de Décembre, je les ai assemblés pour en faire un post ici et rajouter dans le post du topic en lui même. J'ai arrêté lorsque j'ai vraiment connu le terme de la souffrance pendant que les vacances arrivaient, d'ailleurs je peux rajouter sans faire 4032423 lignes que je suis toujours vivant, qu'une nouvelle année a commencé et que je suis encore en vacances même si je me mets beaucoup de pression par rapport à la rentrée et pleins de choses que je dois préparer pour des épreuves, que rien que l'organisation est immense mais bon :| Il est tard, je verrais ça demain, je suis en peu plus libre dans ma tête, je sais ce que je dois surtout voir et où. D'ailleurs en y pensant ce serait bien que je m'implique davantage sur le forum et mensuellement avoir une nouvelle signature et faire un nouveau post ici, mais c'est pas vital :geek: Du coup :

Premier Décembre, j'aimerai faire tout ce mois chaque jour un post sous se topic mais j'évite de me forcer à faire des chose. Juste aujourd'hui, je sens un manque au plus profond de moi et comme chaque jour, je suis amoureux. Je suis en manque d'amour et de tabac et je me venge donc sur la nourriture, et aujourd'hui, je resterai tranquillement chez moi en essayant de ne pas penser à demain qui sera un nouveau jour. J'ai besoin d'argent. Je vais essayer de réussir cette semaine, de ne pas trop me prendre la tête voire pas du tout mais bon j'ai certaines choses à faire.
2 Décembre, un Lundi :| J'vais pas raconter ma journée mais bon, c'était fatiguant, j'ai eu froid, faim, la maladie qui se ressent et j'ai peur de pas aller bien demain. J'ai appris une nouvelle qui m'a attristé, mais bon c'est la vie. J'ai pas la motivation de travailler mais demain ça va c'est Mardi et j'aime bien les Mardis. Néanmoins je suis motivé à un nouvel objectif dans ma vie
3 Décembre, j'ai l'impression les jours passent lentement quand ils sont comptés.. Maladie est avec moi, elle sera pire demain. Je suis fatigué mais je dois travailler. Mes idées se bousculent dans ma tête et du coup je me prends trop la tête, je réfléchis à trop de choses où je peux y passer 1 heure sans y trouver une quelconque issue. Je me vois dans l'avenir, on est que Mardi... J'ai envie d'acheter pleins de trucs mais je dois économiser de l'argent :| Je pense que c'est tout, il faut que je travaille, j'attends un message "important".
4 Décembre, (flemme de commenter ce soir), j'étais de bonne humeur ce matin malgré la non envie de me lever, la fatigue, la maladie, le froid encore et encore... Mais bon les gens m'ont agacé et - sans raconter ma vie pour en dire plus - même ceux que j'apprécie m'énervent et j'en ai marre de me sentir éloigné de ceux ci. Je reste l'après midi tranquille chez moi au chaud et on verra bien la suite.. Agréable de pouvoir se reposer, au du moins avoir le temps de travailler. Comme cette période, j'ai encore beaucoup réfléchi ce matin et ça me casse la tête mais bon, voyons le bon côté des choses... Demain c'est le jour de grève, je me focalise beaucoup sur demain car normalement (ce que j'ai prévu) c'est d'aller en cours pour les 2 heures que j'ai normalement et éviter d'être encore plus malade en manifestant dehors ou en ne faisant je ne sais quoi, de plus j'ai des trucs à faire et voilà faut pas trop je m'écarte du sujet du topic mais bon faut essayer d'être positif et .. ça va j'ai fini ma dissert.. ? J'espère juste que les enfants que ma mère garde ne vont pas m'embêter bizou
5 Décembre(pas de post demain normalement) : Bon bah j'ai commencé la journée joyeusement, vive la musique, un début de journée pas comme les autres et avec la grève qui allège la journée. Un peu la haine d'être venu en cours l'aprèm pour qu'au final il n'y ait absolument personne mais bon c'était une bonne journée même si ma LONGUE Dissertation me déprime un peu car j'ai l'impression j'ai fait un grand nombre de pages pour rien de plus, en rapport avec ça je dois lire une partie d'un gros livre et j'ai la flemme. Je suis préoccupé depuis hier par la mise à jour sur LGEL et très attentif à tous les commentaires(ce qui me prend la tête d'ailleurs alors qu'on m'a obligé en rien :| ) Je suis content d'avoir pu obtenir des petits trucs que je voulais mais d'ailleurs(en pensant au lycée) le prix des livres me laisse perplexe :pakontan:
Bref, bonne soirée et bon week-end, demain sera long mais je tiendrai bien que niveau santé c'est toujours pas top mais on s'accroche !
Sooooo 6 & 7 Décembre;
Bon actuellement je suis fatigué donc je vais pas tarder à aller dormir mais je suis aussi faible en santé actuellement. Vendredi était moins ennuyeux que d'habitude, je me souviens pas de chose en particulier à dire à ce propos mais bon, fou amoureux que je suis j'ai été très joyeux de joindre la personne que j'aime à la suite de cette fatigante journée. C'était bien, j'ai appris à faire quelque chose. J'étais content de penser du temps avec même si c'est pas parfait comme je l'imagine. Quelqu'un m'a fait une proposition pour qu'on se voie et ça m'a fait du mal de mentir pour refuser. Aussi on m'a fait penser à quelqu'un et ça m'a fichu la haine même si j'ai pu me péter le bider joyeusement après avoir payé avec des pièces rouges hihi. Je ne manque de rien à part de retrouver mon bby qui me manque déjà. J'ai hâte de rien faire demain et me reposer même si je vais devoir travailler pour que Lundi commence malheureusement.. Je suis assez sceptique, je ne sais pas pourquoi, j'ai peur d'échouer alors que je viens de rentrer chez moi il y a une heure et que le week-end est loin d'être fini...
So, Dimanche 8 Décembre. Journée où j'ai bien pu dormir, être tranquille et même seul chez moi capable de faire ce que je veux. Un peu la déprime en pensant au lendemain et au manque d'amour... Pas grand chose sur cette journée, plus préoccupé par LGEL qu'au reste que ce soit mes devoirs ou mes amis. Une amie est venue me voir à l'improviste et je suis donc sorti, un peu perdu, préoccupé par pleins de choses mais sans forcément y réfléchir car je suis fatigué de tout le temps de réfléchir. Je fume juste et ça me fait libérer mes pensées. Tout de même, je suis assez ennuyé par la personne que j'aime, il y a un truc qui manque entre nous et on est limite là à s'embrouiller juste pour une histoire de message, de réponse ou pas, du délais... Je sais même pas ce qu'il me prend mais je pense à une autre personne, avec qui ce serait moins prise de tête même si je la connais pas. Je sais pas si ça serait mieux avec mais ça me changerait d'air et changerait d'habitude. Mais non, je ne suis pas comme ça; mais bon je vais voir comment ça se passe avec LA personne à qui je tiens réellement mais je ne veux plus être déçu, et bon, son dernier message m'a interpellé et il faudra que j'y réfléchisse plus tard.
D'ailleurs, il faut vraiment que je fasse mes devoirs pour demain et que je me prépare pour "LE" devoir de Mardi car il faut vraiment que je sois au top.
Lundi 9 Décembre, je vais faire vite parce que je suis très fatigué mais que j'ai pas fini ce que j'avais à faire (et que je veux vite partir fumer).
Donc bon aujourd'hui ça m'a soulé, ahahah ça change pas on dirait, quoique c'était bien cette nuit mais je me suis réveillé en retard et en panique. L'après midi j'ai eu sport et ça m'a vraiment énervé les commentaire des autres et surtout ceux de la prof, je vais pas m'attarder dessus mais j'ai eu la haine de tout le monde et de tout l'Univers d'un coup. La fatigue toujours présente, je me prends vraiment la tête pour un devoir pour demain, j'ai essayé d'être organisé et tout mais c'est l'échec et j'ai même pas fait 1 tiers de ce que je voulais faire. Donc bon, j'ai révisé mes cours et pris des notes, là je vais me ressasser et me caler dans mon lit et lire plusieurs pages sur mon manuel et bien dormir ! Oui ,j'ai besoin de me faire un plan écrit ici car de base je voulais bien réviser sur 3 plateformes. J'ai toujours envie de reporter au lendemain, mais demain sera trop tard, j'aimerai tellement que mon prof fasse grève ou je ne sais quoi à 8 heures... Bref, au bord des nerfs en fin de journée et j'arrive pas à finir ce que je commence.
Mardi 10 Décembre, alors (il faut je me remémore le matin), j'étais très stressé pour le devoir que je n'avais pas fini de réviser mais heureusement mon professeur n'était pas là et ce fut un immense soulagement si génial ! Surtout qu'apprendre en plus qu'au final je n'ai pas cours de la journée a illuminé ma journée, merci la grèèève. Ca m'a fait du bien que malgré je n'avais pas cours j'ai passé du temps avec des amies, j'étais quand même fatigué et j'aurai peut être aimé me rendormir chez moi bien sûr. Mais bon, j'ai été tranquille le reste de l'après midi et je me suis forcé à travailler bien que je n'ai pas fini. Je me suis préparé psychologiquement pour demain et je me suis beaucoup pris la tête à réfléchir que ce soit à des objectifs, ou du travail à faire pour la semaine, la semaine prochaine, pendant les vacances et même en 2020 ! Tout comme à me faire du mal en pensant à ces vacances dont je n'ai pas forcément hâte mais qui ne sont pas maintenant. J'ai beaucoup de choses à faire avant les vacances et rien que lire ce que j'ai à lire, ça prend énormément du temps et les réflexions s'enchaînent. Ah oui et j'ai appris aussi mes appréciations de ce 1er trimestre, je m'attendais à rien (mais je suis quand même déçu hihihi Dewey) mais j'suis un peu en colère à causes de certaines appréciations même si je dois m'en prendre qu'à moi même... J'ai déjà pour "objectif" d'avoir de bonnes notes mais il n'y a pas que ça à réussir, il y a beaucoup de poids en plus.. Mais peut être que je tâcherai d'écouter les remarques.
Bien bien bien, que dire de plus ? Un peu distant sentimentalement, pas de problème, c'est juste comme ça et éphémère. Je me fixe toujours trop dans l'avenir proche ou pas et me pose trop de pression sur ce que je fais à l'instant... Bref je vais me relaxer et finir quelques devoirs pour avoir l'esprit léger pour demain :)
Mercredi 11 Décembre, hé j'allais partir sans poster ggngngn. Bref je fais vite j'suis fatigué et j'veux aller discrètement dans mon jardin mais bon, *je me remémore la journée* bien qu'elle fut "courte" les heures m'ont quand même semblées longues, et dans mes grandes réflexions je me suis "forcé" à m'intéresser à un cours pour au final vraiment m'intéresser et c'est un bon sentiment. Comme les sensations de faire des choses qu'on aime et d'y penser à l'instant T ou après avoir terminé quelque chose. J'ai appris qu'au final c'était la semaine prochaine les vacances, quelle joie ! Même si malheureusement j'ai donc plusieurs contrôles, de travaux en groupe et surtout un petit truc de préparation à l'oral qui m'effraient et je me suis pris la tête par rapport à comment je vais acheter mon tabac la semaine prochaine, que j'ai des sous mais que je dois absolument garder mais que du coup il faut que je "survive" à cette semaine. Mais bon pour me rassure *la chose en question à que tu penses principalement à faire pour la semaine prochaine il ne faut pas s'en soucier le travail est déjà fait* Bien.
J'aurai dû sortir cet après midi quelqu'un voulait me voir, mais ce fut très étrange car cet après-midi je fus à fond dans mon travail ! Que ce soit pour demain, ou Vendredi ou même des choses ni pour demain ou après midi mais pour progresser, pour prendre des notes, pour faire du rangement ou je ne sais quoi mais là, maintenant fini ça fait un bien fou malgré la fatigue. Ce post commence à être long, mais aussi ça fait du bien d'écrire mais voilà je me fais de plus en plus de mini-plans dans la tête et donc je me vois demain comme étant Vendredi mais non, je sais mes objectifs de demain, en espérant peut être qu'un professeur fasse grève qui sait-même si ça ne me dérange pas le Jeudi). Ah oui et j'ai été content d'apprendre qu'un professeur de sciences Vendredi n'était pas là. Soooo, je m'écarte souvent du but initial de ce topic. Je ne suis pas perdu dans mes pensées, mais peut être trop organisé :?: Je vais pouvoir enfin me reposer mais j'ai l'impression maintenant que mon cerveau ne veut pas s'empêcher de garder un devoir à faire en tête... [Donc demain matin je vais lire la chose en question et peut être en paix à moins que la nuit m'évacue mes pensées]. Depuis ce bulletin j'ai vraiment l'impression d'avoir à me forcer de me motiver, et d'être meilleur c'est étrange...
Voilà, nous sommes Jeudi et il faut vivre l'instant présent en ne pensant pas à demain qui ne sera que bon !
Hâte d'avoir la satisfaction d'avoir à cocher ces cases "fait" sur Pronote et de rendre ma prestation orale lmfdslmfslmd ! Voilà le mot, c'est pour ça que étrangement même si le travail est un poids il peut m'apporter bonheur lorsqu'il est fait et bien fait. Mais booon il faut vraiment que j'arrête de penser à la semaine prochaine, surtout que ça n'en vaut pas vraiment la peine et penser à par exemples trucs notés que j'ai demain que je n'y pense même pas mais qui sont quand même importants au lieu de penser à un truc autant facile mais pour l'avenir !
BREF BISOUS mes pensées sont ordonnées, now.
Jeudi 12 Décembre [après avoir fait l'avant dernière chose "à faire" de la journée sachant qu'il manque un post ici]
Bon bon bon, aujourd'hui, je vais commencer par résumer cette journée où j'ai par exemple ressenti un vertige comme je n'avais pas eu depuis longtemps, pour je ne sais quelle raison mais je me prend toujours et encore trop la tête. J'ai eu quelques heures en moins, ce qui m'a plu malgré que je me suis fait remarqué dans un cours et qui m'a fâché car c'est inhabituel. Mais c'est surtout de ce qui se passe mentalement qu'il faut que je me libère, car de base j'ai 3 mots qui s'affichent constamment dans ma tête, que je ne saura expliquer ici mais qui m'aident à passer à autre chose dans mes pensées mais bon avec les devoirs je me prends encore la tête. J'ai bien fait ce que j'avais à faire, mais il y a toujours quelque chose le lendemain que je dois penser et qui m'obsède. Je veux juste bien finir cette semaine, mais je suis un peu perturbé par rapport à demain, et la semaine prochaine je m'y prépare psychologiquement même si du coup ça me saoule car j'ai ma conscience pleine. Je pense donc à ces vacances, au 31, à l'année prochaine, à mes études, à la mort... Je me pose des questions existensielles qui n'ont pas besoin de réponses, seulement être vécues. Quoique je suis bien là, on va dire que je me suis repris en main. Cette semaine je bosse vraiment à fond même si peut être que ça servira à rien. Ah oui et après les vacances, avec mes devoirs communs, mes épreuves tout ça, j'y réfléchis et je me dis que du coup même si c'est pas maintenant il faut que je pense maintenant à prévoir de travailler, donc oui je le ferais mais j'en ai vraiment marre de me fixer de plus en plus d'objectifs, surtout scolaires... Je peux pas tout dire mes ressentis(en plus c'est pas le sujet), car je les ai "effacés", j'essaie de passer à autre chose. Mais bon j'ai envie d'être demain soir et de voir my love et ne penser à rien d'autre(même si j'ai peur de pas pouvoir rentrer samedi héhé..) J'ai moins de tabac, je suis aussi stressé par rapport à ça et je me demande comment je tiendrai la semaine prochaine. Bien, je réfléchis au sujet de gens. Je veux que mes journées soient organisées, mais en faite c'est mieux quand elles sont banales... Il va falloir que j'arrête de penser, du moins arrêter de trop penser. D'ailleurs en thème avec le topic que je n'avais jamais évoqué, je suis jaloux depuis quelques temps que mon ami de l'année dernière passe plus de temps avec d'autres gens mais aussi qu'un qui était dans ma classe lannée dernière et avec qui j'ai passé du temps les premières semaines a trouvé sa voie avec d'autres personnes mais tant mieux pour lui, moi je ne suis pas à plaindre. J'ai la volonté de réussir, mais je réussirai juste je sais pas si je vais tenir. J'ai peut être vraiment besoin de vacances car cette semaine me tape sur le système. Je veux juste finir, et être vendredi soir, la semaine était longue même si j'ai eu moins de cours que d'habitude, j'ai quand même beaucoup travaillé et réfléchi. Et je dois encore faire des choses, toujours. Limite je veux rien faire de mes journées mais même regarder des épisodes sur Netflix me semblent aussi comme une corvée... Il faut juste que la veille je sois préparé pour le lendemain. Ainsi de suite, faut garder le rythme, c'est compliqué. Mais l'objectif doit être maintenant de terminer simplement la journée, même si pleins de tracas se succèdent, ce ne sont que des éléments mineurs. Je dois conclure et avoir réussi de me rassurer mais même ça je ne suis pas capable...
Donc, en pensant à hier, où j'ai fait des choses non indispensables, je vais éviter de refaire la même. Je n'ai plus rien à faire, seulement dormir et me vider l'esprit. Je veux juste pas qu'on me prenne la tête demain, et faire de mon mieux :[ Positivité, un prof ne sera pas là. Je sais même pas ce que je veux je suis perdu, peut être que j'attends juste d'être avec X et me fo*tre du reste. [Il est 23h51, dans 9 minutes je n'ai plus Internet] En espérant être OP sur mes révisions. D'ailleurs j'en ai pas parlé hier mais j'avais fait un gros rangement de chambre et ça m'a fait du bien de tout remettre en ordre. Ma vie a besoin d'être ordonnée, aïe. Je devrais écouter de la musique pour "éviter" la négativité. J'ai le temps de faire les choses, rien n'est pressé, si j'y pense trop le résultat sera mauvais, voilà.
Au revoir, fin de semaine, fin de tabac, fin de vie. Mais ça ira mieux le semaine prochaine, j'espère, car oui je suis toujours là dans le futur. Toujours là à penser à la fin de la journée, de semaine car quand même avoir un "but" dans la journée, une fin, je ne sais pas. Il me faut des vacances, il faut juste que je fasse désormais rien. Bisous, go être productif, ou pas, être présent, c'est tout, il me faut juste un bon mood. Vive la nuit. Encore une journée dans le même monde, j'sais pas si j'suis content d'être là mais j'suis là et j'fais ma vie que j'essaie pas de remettre en question. Mes problèmes seront résolus quand le week-end sera là, mais je peux "profiter" de demain et prendre mon temps.(et aussi réussir mon devoir) (maintenant j'arrête)
Bonsoir, 13 & 14 Décembre, je vais pas trop m'étaler sur ces deux jours mais poster avant minuit.
Mais bon alors Vendredi, d'après ce que je me souviens c'était supportable, où je me rappelle comme je l'avais dit être très perturbé par mes cours, tout ça, heureusement j'ai eu des heures en moins, mais l'après midi j'ai cru presque faire une crise d'angoisse par peur de venir, de plus que mon addiction s'est malheureusement montrée. J'étais bien jusqu'à la dernière heure où le comportement d'une amie m'a déçu mais j'ai pu aller voir plus tôt ma bien aimée.
Je pense pas avoir de choses à préciser jusqu'à ce matin, je suis content. Mais le manque est présent. Et je veux toujours plus. En plus j'ai l'impression d'avoir été moins amoureux cette semaine mais du coup au final là maintenant je suis vraiment constamment de penser à elle...
Enfin bref, je suis rentré plus tôt que d'habitude, et je suis resté chez moi toute la journée, je voulais me poser devant Netflix aujourd'hui et j'ai renoncé à sortir oupsi...
Mais bref aujourd'hui malgré mes pensées que j'essaie de réduire, j'ai été content car je vais avoir quelque que j'ai et hier j'ai obtenu aussi ce que je voulais mais j'ai un peu de regret(c'est incompréhensible pour vous mais pas pour moi)
Je devais travailler aujourd'hui mais je n'ai pas fait ça, malheureusement. J'ai fait un peu du tri dans ma vie, mentalement. Netflix m'avait manqué et je fonds devant ma série, qui comme de la musique me libère. Je vais un peu vite je détaille pas tout heureusement mais dans mes pensées mentales il y en a eu d'étranges - en partie à cause de ma série - qui me donnent envie de sombres choses... C'est assez perturbant. De bons éléments positifs dans la journée, même si peu de nouvelles de baby. D'ailleurs niveau LGEL je suis déçu du manque d'animations aujourd'hui alors que j'ai pas bougé de chez moi mais après ça fait plaisir de voir le LGEL Award c'est stylé même si triste sort les nominés ne sont pas ceux qui devraient être et du coup je me remémore l'année dernière où j'étais un peu dégoûté des résultats ! Enfin bref, sinon, dans moins d'une heure je gagne un petit concours Instagram et même si c'est 3x rien ça me fait ravir !
J'ai beaucoup pensé à l'argent aujourd'hui, le reste j'ai oublié. J'ai une obsession à l'argent maintenant mais j'en ai pas aha. Fiou j'écris vite. En faite je sens bien la semaine prochaine mais il faut que je bosse !
Voilà je pense que c'est tout, j'fais aller fumer ma clope en écoutant de la musique et je vivrai ma meilleure vie ! Bisous, en essayant d'être plus productif demain aha(sachant que j'vais dormir tout le matin encore jusqu'à 13/14h même...) Hâte de continuer ma série héhé
15 Décembre, avant 21h , fatigue présente. Eu la flemme de sortir aujourd'hui, plus j'reste chez moi moins j'fais de bêtise. J'ai accompli pas mal de choses, j'éprouve beaucoup de plaisir à regarder doucement mais sûrement ma série. J'ai très envie de dormir mais j'attends ce soir pour aller fumer et aussi réviser vite fait dans la bonne humeur. C'est ça qui me motive, sinon je m'arracherai les cheveux. Cette nuit j'étais de bonne humeur à aller tranquillement dans mon jardin et écouter de la musique, maintenant on est Dimanche, demain ne m'effraie pas mais c'est la reprise à nouveau et mon amour me manque, j'ai pu être blessant avec des propos de cette nuit. Mais voilà, aujourd'hui je n'ai pas grand chose à dire, ah oui j'ai été h24 affamé mon dieu. Mais bon je crois retrouver un état stable mais je dois faire ce que j'ai à faire comme toujours, parce que bon il faut arrêter de s'en prendre au dernier moment.. Mais ça va, demain j'ai qu'une heure la matinée et une heure en moins l'après midi(même si j'ai 4h de cours avec du sport aha...) C'est le soir, la nuit, c'est l'heure du bon moment ne non prise de tête et voilà c'est un court post aujourd'hui car même si je ne compte pas travailler, des choses à faire m'attendent, biz
16 Décembre, je vais faire vite, je suis éclaté, trop de sommeil en moi. Alors reprenons depuis le début et résumons...Bon déjà j'ai eu des heures en moins aujourd'hui et j'en suis plutôt satisfait ! J'ai un tic qui refait son apparition dans ma vie quotidienne et c'est très dérangeant... J'ai été dégoûté d'une note que j'ai apprise qui me fait un 4 de moyenne actuellement, et je me suis senti obligé d'intervenir, de le faire part à la prof devant toute la classe, bien que je sois un élève assez discret et tout mais j'avais vraiment la haine. Surtout qu'aujourd'hui j'ai l'impression que des inconnus m'ont saoulé alors qu'ils ont rien fait. L'amour au point culminant. Je pense au reste de la semaine, j'ai pas fini mes révisions pour demain mais je crois que je n'irai pas du tout de la journée. A nouveau la grève ! Mais j'ai un peu peur pour le bac du coup... D'ailleurs j'ai repensé à quelque chose que je dois faire pour Mercredi mais qui m'énerve car je suis dans l'incapacité de le faire à cause d'une mauvaise action de ma part... Puis apparemment aujourd'hui j'ai séché involontairement un cours ce qui me fait un peu culpabiliser au vu de ce que le professeur en question avait mis comme appréciation. Bon, [je parle à moi-même]. Demain, il faut que je fasse ça & peut être ça. Après demain ça & peut être ça. Voilà.
Je ne sais que dire de plus mais toujours énormément de pensées même si je ne peux les décrire. Ce matin en venant j'ai eu vraiment du mal à venir car rien que 10 minutes de marche plus tard j'en avais extrêmement marre et la fatigue m'énervait. Là aussi depuis 1 heure, je suis vraiment fatigué ! D'ailleurs, j'ai beaucoup participé sur le forum dans les Sondages et j'ai l'impression que c'est ma petite fierté du jour ! Bon, j'avoue c'est nul aha mais en racontant ma vie, j'ai eu l'immense plaisir de terminer la saison de ma série qui me manque tant(et qui me donne envie de faire une autre signature héhé)
Voilà, je crois qu'il y a des gens dont je parle pas peut être car j'ai oublié, que je ne veux pas en parler(ou mon cerveau), ou qui ne sont pas intéressantes(même si c'est déjà le cas), l'importance est moindre pour moi ou compliquée à expliquer. Nous sommes Lundi. C'est bientôt les vacances. Oh non, je n'aurais pas dû penser à ça mais ça se passera bien. Mais ah oui, des personnes avec qui j'ai passé de bons moments me manquent :|
Bonne soirée !
17 Décembre, bon bon bon qu'est-ce que je suis fatigué et affamé alors que j'ai presque rien fait de ma journée... Bon, je fais les dernières choses que j'ai à faire, j'vais fumer puis go dodo. Je vais pas expliquer ma matinée, qui de toute façon qui se résumait qu'à dormir car du coup, je n'ai pas eu cours de la journée ! J'suis bien. Cet après midi m'a quand même semblé long car me dire que l'on était que Mardi est perturbant. Je pense que je n'ai rien à dire à propos de mes réflexions, juste un constat que l'amitié était important qui m'est survenu d'un coup. Mais voilà je suis tranquille, j'ai approximativement terminé mes objectifs, je me suis préparé mentalement à demain matin. Pour l'après midi, on verra. D'ailleurs j'ai remarqué le forum était grand. Je pense toujours à mes notes que je veux qui s'améliorent, d'ailleurs ma mère a reçu mon bulletin et a pu voir de ses propres yeux quelques appréciations qui ne lui ont vraiment pas plu; mais je m'écarte du sujet. En vrai, je crois être bipolaire. Aujourd'hui j'ai tapé des actions bizarres, mais on va dire que c'est le fait que je sois seul chez moi, que par exemple j'écoute une musique et que d'un coup en la chantant j'ai subitement une envie de pleurer toutes les larmes de mon corps aha. Pas nécessaire de beaucoup écrire aujourd'hui, il reste 2 jours et demi. AH OUI, j'ai encore quelque chose à faire et d'ailleurs j'ai encore pensé à des bons moments avec d'autres personnes auparavant. Mon désir grandit, mais il y a toujours la personne que j'aime constamment dans mon coeur et ma tête. Ah et aussi, je suis un peu malade on adore mais mon esprit est un peu en paix. Je pense à ces vacances entre le travail & le social, trop compliqué, je ne sais ce que je ferais, c'est dans le futur mais même. Je veux juste être tranquille. Je vais faire disparaître ma curiosité et je dis Bonne soirée !
18 Dec., pas grand chose à dire, je fais court, je suis fatigué, j'arrêterai sûrement d'ici quelques jours mes posts, bien les vacances, les jours sont longs, mais la fin se rapproche, j'ai de plus en plus mal, j'ai souffert aujourd'hui, encore plus ce soir, encore pire peut être demain ou je ne sais quoi je préfère ne pas y penser me dire que ça se passera bien, juste pour parler de ce matin juste une prof (encore ma prof d'espagnol) m'a vraiment saoulé de bon matin personnellement alors que j'avais rien fait. Bref, j'ai pas voulu non plus sortir cet après midi, pas vraiment de choses à faire pour demain, juste me sentir bien, ah oui réviser le soir pour Vendredi le dernier jour. Je dois voir quelqu'un un moment mais j'espère j'aurai l'humeur et la santé physique d'y aller, de plus, j'espère passer un bon moment le midi avec le repas de Noël où je reste au lycée que pour une heure. Enfin, je devrais juste parler d'aujourd'hui mais ce n'était qu'un Mercredi, d'ailleurs je me fais une joie de répondre aux gens par messages alors qu'avant ça me soulait même. Je vais pas fumer ce soir. Puiiiiis heuuu là j'écoute de la musique pour le cours d'anglais de demain(ui) go préparer mon meilleur karaoké spécial Noël(ou pas). Enfin bref, plus que 2 jours, j'ai hâte, mais toujours pas trop non plus, beaucoup de pression pour la rentrée, toujours. J'ai surtout envie de pouvoir, si je peux, retrouver bae ce week-end que j'aille mal ou pas ! Voilà voilà c'est tout je pense, bonne soirée ! D'ailleurs juste avant ça m'a saoulé j'ai galéré à avoir Internet sur mon ordinateur pendant 1 heure j'ai cru j'allais péter un plomb. Hâte de dormir, et de peut être me sentir bien demain, ou de faire en sorte que ça arrive. Biz
19 Décembre.

Je ne me sens vraiment pas bien.
A l'aide.
Ignoble.

Un mauvais pressentiment pour demain.
Ne savant plus quoi faire.

Torture physique.
Rougeur extrême brûlante.
Un supplice.
Comme une envie de pleurer.

Gros problème paralysant.
Rien à faire.
Aucune autre pensée.
Veut surmonter cette douleur.
Encore pire que hier.
1) J'ai très mal dormi, je me suis réveillé plusieurs fois en douleur 2) Je ne suis pas allé en cours de la journée 3) J'ai attendu très longtemps dans la douleur à la clinique 4) J'ai une mycose. 5) J'aurai dû être aujourd'hui avec mon bby... 6) On me saoule à propos des cours même quand jsuis pas là 7) Le produit fait extrêmement mal, j'ai toujours mal, je pense pas que j'arriverai à dormir et je n'irai toujours pas bien demain.
#581585
Après y avoir pensé depuis quelques temps à poster ici me revoilà, je viens de voir que j'ai pas posté depuis plus de 4 mois, bien donc ! Et ça fait bizarre de relire la fin du post et de me faire rappeler la douleur que j'ai connue, mais qui a été soignée malgré tout.

Après un événement de cette semaine j'ai voulu m'exprimer ici, mais c'est beaucoup plus compliqué que ça et ça risque d'être beaucoup plus long... Je vais parler de pas mal de choses en essayant de m'organiser en paragraphes.

Première, avec le contexte nous sommes en confinement, je souhaite pas parler beaucoup de ça mais c'est un fait et c'est la période actuelle. Le coronavirus est une réelle menace. Je le vis plutôt bien ce confinement, ce moyen scolaire. J'ai peu de cours en visio-conférence et je préfère ça, contrairement à environ 95% des personnes... Je vais pas détailler pourquoi mais c'est mieux même si ça dépend de la façon de gérer ses cours à chacun, des profs, bref... J'aime rendre mes devoirs à l'écrit mais j'en ai énormément, tout ça pour pas que ça compte dans la moyenne. Mais je ne vais pas non plus détailler sur ça car je gère mon travail mais je tiens à citer le message que j'ai fait à mon professeur principal ainsi que sur ma classe sur Pronote, (le site global scolaire tout ça).
"Bonjour,
Merci, c'est gentil; pour ma part ça va. Ma deuxième semaine s'est passée, avec peut moins de pression que la première semaine. Moi j'arrive à m'organiser même si rien que penser à ce que je dois faire donne un gros mal de tête car ça fait beaucoup.
Non, pour ma part je ne fais pas face à tous les travaux, il y a certains que je ne fais pas, ici, dans cette classe, on n'a pas tous les mêmes cours, les mêmes professeurs, mais bon je pense à l'exemple de ma prof de Littérature(qui d'ailleurs avec qui, j'ai quoi, 7 de moyenne, où comment voulez-vous que j'ai une envie de faire tout le travail demandé?) qui met beaucoup trop de choses selon moi. Du coup sur cet exemple il faut se dire que 2 semaines avant le confinement, je lui ai donné un travail supplémentaire où j'y ai passé beaucoup de temps, où cela n'a rien changé à ma moyenne ou mes notes, puis j'ai fait un autre travail supplémentaire, que je n'ai pu rendre, qui est là, sur papier, impossible à être envoyé(en même temps avec mon écriture.. c'est à éviter) mais bref, j'ai fait un autre travail dans cette matière(enfin cette moitié de matière) où j'y ai pris beaucoup de temps mais bon après ça rajouter le double voire le triple de devoirs ne donne pas envie, ou du moins, de bâcler le travail.
On nous dit qu'il faut travailler pour sois-même, c'est vrai, mais on travaille pas comme ça normalement, on ne sait rien de ce qui est noté ou pas, je comprends pas vraiment le résultat de notre fruit de travail. Bon du coup, je passe sur certaines choses, surtout quand on nous dit que c'est pas à rendre.
Je ne vais pas détailler chaque matière, déjà je pense que j'ai perdu la totalité de la classe, mais il faut savoir que je travaille quand même beaucoup même si j'assume que je me réveille pas vraiment comme j'ai l'habitude en allant en cours... Je passe vraiment des après-midis et des soirs à travailler quand vraiment je m'y mets dedans. Le travail est fatiguant. Je ne sais plus ce que je voulais dire mais je trouve que c'est un peu abusé, quand je vois ma page de devoirs pour la semaine envahie par tellement de devoirs, c'est tellement décourageant..
Certains professeurs comprennent, et je trouve ça très bien d'avoir du soutien comme ici, c'est un mode de vie différent. On s'y fait, pour ma part j'ai qu'un professeur qui fait cours en ligne, je me gère tout seul, bref.
J'aimerai relever le point que je pense pourrai répondre à la question des difficultés d'être vraiment perdu, entre les mails, les discussions, le cahier de texte, les contenus des cours, les informations & sondages... Tout ça me dépasse mais bon faut vraiment être à jour sur Pronote et garder tous les fichiers envoyés, après je pense qu'il faut vraiment pas tarder à se mettre au travail quand l'on voit que l'on a quelque chose à faire. Moi ça va, je m'y prends plutôt à l'avance, enfin j'essaie de pas faire la chose au dernier moment. Même si l'organisation de quoi faire, de qui, quoi, pour quand reste compliqué.
Bien sûr, je sais faire des pauses.
Merci pour votre message, en espérant de ne pas avoir d'autres devoirs ou je ne sais quoi durant le week-end.
Bon week-end,
Bonne chance à tout le monde, puisse le sort vous être favorable,
Mathys"

Donc voilà à propos de ça, j'essaie de m'en sortir mais théoriquement je suis en vacances même si j'ai quand même pas mal à travailler, j'ai toujours mes oraux de français(1ère), enfin bref gg pour les Terminales, enfin la plupart pour la nouveauté du bac suivant les circonstances, et je ne vais pas non plus détailler sur ça, le trimestre n'est pas fini...

Et d'ailleurs j'y pense ce serait bien que je fasse une page pour mettre mes devoirs de français, littérature et philosophie car il y a vraiment des choses pas mal, vu que j'ai fait en mode numérique.

Donc niveau scolaire bah mes notes d'E3C auraient pu être plus dégueux donc ça va, je comptais sur le 3e trimestre pour remonter ma moyenne en aillant eu des notes horribles dans certaines matières... J'ai eu 9/20 au devoir d'écrit du bac blanc, donc pour vous dire... Coeff 2,5 alors que j'ai l'habitude d'avoir 18 carrément. (J'ai eu un 18 en 3 heures en commentaire en classe entière mais 9 en 4 heures au bac blanc aha). Bref, pour l'oral blanc j'ai eu 9/12, ça me va, même si je l'ai refait en mieux suivant les consignes de ma correctrice pour m'améliorer mais d'après ma prof je mérite genre 13-14, bref tous ces nombres de notes que je ne comprends pas me fatiguent.

Mais le plus important est maintenant, beaucoup plus grave

En gros, je suis en train de passer une horrible semaine, mais vraiment, enfin ce depuis la fin de la semaine dernière. En premier des symptomes très dérangeants de mycose se sont refait ressentir ce qui m'a vraiment mis mal.
Après, c'est allé mieux, et après exactement 1 mois de confinement sans bouger une seule chose de chez moi ALORS QUE J'AI L'IMPRESSION QUE PERSONNE NE COMPREND LA SIGNIFICATION DE CONFINEMENT j'ai demandé à mes parents si je pouvais sortir pour aller faire du vélo, en faite j'avais déjà demandé pour allé courir mais ça s'est pas fait, puis un soir je me suis dit que ce serait génial quand j'irai bien d'aller sortir, prendre l'air le matin, faire du vélo, de bonnes descentes...
Ca s'est fait, en respectant l'heure, le kilomètre à ne pas dépasser. J'étais heureux. Sauf que j'étais plutôt en avance dans mon "parcours", je suis allé à la "Place St Martin" dans ma ville et j'ai roulé, tranquillement, avec la musique dans une oreille ça fait tellement du bien. Sauf que sur cette place il y a du sable, que j'ai roulé assez vite et j'ai voulu faire un dérapage mais je suis tombé. Résultat ? Je me suis rattrapé sur les mains, dans le sable, je me suis littéralement écorché les mains, j'ai eu très mal, j'ai pas cherché de l'aide même si j'ai vu pas mal de gens, d'ailleurs personne ne m'a parlé. J'ai aussi très abîmé mon pantalon mais bref... Le vélo, celui à mon père, avait le guidon retourné, la chaîne déraillée, j'ai réussi à réparer ça sauf que j'ai cassé un frein.... Bref, je suis allé me nettoyer les mains ouvertes "au truc qui fait couler de l'eau" au parc (malgré que sur la porte y avait des trucs en mode pas le droit de franchir) et je suis rentré chez moi. Conséquence ? Expérience finalement très douloureuse, j'ai eu très mal pendant 2-3 jours malgré la prise de soin de ma mère. D'ailleurs l'alcool à 90 ça fait très mal... Surtout que je pouvais même pas bouger mes mains, plier mes doigts ou quoi ça faisait mal. Je me suis quand même infligé une douleur en jouant aux animations LGEL rahlala... (Sinon sur téléphone j'utilisais que les vocaux après).

Et après, oh Mathys, ça va te faire mal de parler de ça... Si quelqu'un lit, n'ait pas pitié pour moi ou je ne sais quoi. Mais je vais parler de la mort de mon hamster. Hamster avec qui je partage ma chambre depuis 1 mois et 4 mois, littéralement je le laisse faire sa vie dans ma chambre(en même temps il m'énervait à ronger sa cage quand je dors). J'ai eu beaucoup d'affection pour ce petit compagnon, nommé Hamtaro(comme le dessin animé). Je peux pas retranscrire des émotions, des sentiments, mon opinion, tout ça dans des mots... Mais il faut comprendre que c'était comme un ami, c'est un animal, mais il a eu une place importante pour moi.. Surtout que je le côtoie depuis longtemps, et que j'ai donc été qu'avec lui pendant le confinement. Mais j'explique cette journée, pas en détails, plus ou moins. Mais il n'allait pas bien, je ne savais pas quoi faire, j'ai pas agit, je ne pouvais comprendre ce qu'il ressentait. Certains moments sont flous, mais bon en le voyant pas très bien, sans volonté de bouger, avec l'air d'avoir une difficulté à marcher(je ne sais toujours pas si il a eu un problème avec sa patte?), je ne sais plus depuis quand mais il respirait bizarrement, du moins on voyait sa respiration avec le mouvement de son corps. En gros, je l'ai mis au soleil dans sa cage, j'ai continué à travailler en allant le checker.. Je pensais à lui, je l'ai remis dans ma chambre... Mais quand tu le vois trembler sans bouger... Bref, je ne sais comment expliquer à quels moments et comment se sont passés ses actions mais je l'ai vu vraiment pas bien dans sa cage à l'entrée du tuyau qui est censé l'amener dans sa "chambre". Je le voyais trembler, pas bien, sa patte bouger.. J'ai tout démonté, j'ai regardé des choses sur Internet, bien que j'ai vu des choses fausses qui ne sont pas corrigées, je comprends que j'ai peu de temps, qu'il souffre. Je vais dire ce que j'ai fait, je ne sais pas si j'aurai pu le sauver, j'ai fait une recherche et un hamster peut vivre plus longtemps même si moi je me disais maximum 1 an, j'ai eu un lapin nain qui a vécu 7 jours, donc contrairement... Bref, je l'ai depuis longtemps pour moi mais bon, ce que j'ai fait c'est que j'ai mis une veste au sol, je suis allé humifié d'eau tiède 2 gants de toilette. J'ai fait glissé Hamtaro pour qu'il se pose sur un gant... Mais, après... Comment dire, faire des choses peuvent empirer un cas... J'étais, comment dire ? Impuissant... Il était là, à trembler, à être vraiment. Mal, il fallait même que j'évite de le toucher.. Je ne peux détailler, mais j'ai pu voir dans ce moment une expression de bouche de façon qu'il montre ses dents car il n'est pas bien, l'entendre respirer fort, le voir trembler sans bouger puis voir ses petites pattes allaient très vite.. Puis, je le regardais, en essayant de lui parler, sans pouvoir rien faire.
Tout d'un coup,
Il s'est arrêté.
Son corps est devenu calme. Son oreille s'est détendue, son corps aussi. Ses pattes se sont reposées. Il a écoulé un dernier fluide(ça peut paraître ridicule ou quoi mais ça montre cette transition de mort...). Donc je l'ai vu mourir, oui, j'ai pleuré, j'ai réfléchi, je me suis demandé pourquoi, j'ai pensé à beaucoup de choses mais bref..

Il faut savoir qu'il y a quelques jours j'avais pensé à sa mort, comment je réagirai, ce que je ferais.. Je l'avais prévue, et elle est arrivée... Et puis quoi ? Ma douleur du 3 Janvier, qui est revenue la semaine dernière, avant qu'ils ne reviennent j'y avais aussi pensé, je l'avais prévu. Et c'est revenu. J'y pense et ça arrive. J'ai peur. J'ai pas fini d'écrire même si j'ai mal aux doigts mais ça en fait 2 coincidences, et il y en a une 3e par la suite.

Je lui ai fait une sorte de petit cercueil rapidement avec une boîte de téléphone, même s'il mérite mieux, en aillant mieux de sa litière avant de le poser dedans. C'est horrible comment le corps inanimé d'un être vivant est dur. Quand j'ai su qu'il allait pas bien au début/milieu d'aprèm j'ai su que sa fin était très proche, j'en ai parlé à ma mère... Mais bref, ma mère est venue pour me dire d'aller manger, je lui ai dit que j'enterrais Hamtaro avant, sa réaction m'a énervée, pour qu'elle ne m'aide pas du tout et revienne me vers quand je suis dans le garage en n'aillant aucun respect. Bref, pour finir je l'ai enterré, devant la fenêtre de ma chambre mais ma soeur a fait quoi pendant que je le faisais ? Depuis la fenêtre du salon elle me regardait et filmait en rigolant. Le problème vient pas forcément du respect ou de l'éducation mais des personnes en elle-même. Je suis sans mots. Voilà.

Je précise aussi un peu ma santé mentale que ce soit à propos de la personne que j'aime qui me manque, de deux envies qui me manquent, de personnes qui me gonflent, même à propos de mes activités sur téléphone ou ordinateur.
Même LGEL me rend fou même si j'aime participer aux animations mais voilà par rapport à ça, même si je suis content d'être plutôt actif depuis environ 2 semaines, mais entre Internet, les défaites, les pertes de temps, les gens, les mêmes gagnants...
Après y a Tik Tok, petite parallèle sans raconter ma vie(hein quoi ?), mais bref quand j'ai installé ça en été devenu une addiction mais maintenant en plus de ça ça en devient des devoirs à faire du contenu alors que je vois tellement de gens percer qui n'ont vraiment aucun mérite et je comprends pas la plupart du temps mais bref, je fais ce qu'il me plait mais je veux surtout pas me forcer SAUF QUE, des fois je mérite du succès qui n'est pas du tout présent. (mais j'aime cette app)
Ensuite QuizUp, à me battre pour la première place dans certains jeux, mais jouer en tant que "devoirs" et "compétition" est vraiment à éviter. C'est pas un but dans la vie d'être premier dans des catégories ou percer sur Tik Tok.
Puis, il y a Plato, déjà je buggue beaucoup dessus mais je me prends trop la tête parfois sur des jeux, et même ne peut plus pouvoir m'arrêter.... La défaite fait mal tout de même.
Aussi avec des applications, des jeux, que j'ai installé mais qu'au final même si je les garde n'y porte aucune importance. Des réseaux sociaux dont je me lasse mais qui pourrait être bien. D'ailleurs je regarde plus les posts sur Insta, même si je suis pas abonné à beaucoup de monde(surtout des comptes drôles), dès le début du Confinement ça m'a gonflé que partout il soit parlé du Coronavirus... Je regarde les storys sur Insta et c'est même pas le cas sur Snapchat(j'ai trop de monde), trop d'incompréhension.... D'ailleurs récemment je m'intéresse beaucoup aux edits c'est génial. Et flemme de retourner sur Twitter pour redevenir accro même si j'ai pu voir des anciens moments touchants. Dire que j'ai eu tellement de favs, pas mal de réponses, de follow de gens connus, que j'ai même été pote avec des YouTubers maintenant grave connus sur YT/Tik Tok/Insta... Bref, les réseaux compliquent le cerveau et j'avais pas prévu ça même si je garde ma petite routine sans en trop faire une routine.
Enfin, avec Netflix, j'ai recommencé Orange Is The New Black (♥) en VO sous titré Anglais(première fois que je fais ça, d'ailleurs 7 saisons c'est long). Mais j'en ai marre d'avoir l'impression que tout ce que je fais c'est du travail, parce que je regarde OITNB parce que j'adore cette série, ça fait du bien de se rappeler les anciennes saisons et de les revoir etc, mais aussi je regarde pour être reregardé, sachant aussi pour me dire "j'ai tout vu en VO et lyrics anglais". Ca en devient un peu un but, une fierté, mais heureusement que les séries restent une passion, un échappatoire, quelque chose de génial qui même si ça a une fin et que j'aime quand même parfois que ça se termine me procure beaucoup de plaisir, de bonheur et il y a des centaines de milliers(peut être ?) de séries !!!

Ah oui et d'ailleurs, j'ai perdu ma casquette Nike que j'aimais beaucoup, alors qu'elle était chez moi... Seule fois que je m'attache à un vêtement. J'ai aussi perdu des lunettes de Soleil, qui ont aussi coûté "cher", enfin un accessoire que j'aimais beaucoup malgré ma faible utilisation. Elles étaient vraiment très belles et je ne comprends pas où elles sont. Je sais où étaient ma casquette et mes lunettes la dernière fois et elles n'ont pas pu bouger toute seules, je ne l'ai pas fait, j'en ai marre, pour une fois que je donne de l'importance à des objets autre que mon téléphone(qui va bien d'ailleurs pour l'instant.)

Et je pense que je peux parler d'un dernier point, avant de continuer ma vie, à "réussir" mes objectifs... Ca fait environ 1h20 que j'écris et que je me bourre la tête. Je vais prendre une douche avant de parler de ce dernier événement, à 4 jours de ce Lundi, 2 de ce Mercredi, c'était hier. Tous les deux jours il se passe un truc, j'ai peur que demain ne soit pas bien.. Vraiment. J'ai ma fenêtre ouverte, il fait bon, j'aime l'odeur, j'entends quelqu'un jouer de la musique, c'est à moitié agréable car c'est joli mais me dérange. Mon oncle est chez moi, pourquoi ?

Parce que ma grand mère est décédée. Donc, je l'ai appris alors que je dormais. Ma mère est venue me réveiller et m'a annoncé ça, je ne sais plus exactement ce qu'elle a dit mais elle a parlé de mauvaise nouvelle, comme si ma vie n'était pas déjà assez une tragédie dramatique.. Où sont les bons moments positifs de ma vie ? J'avais déjà prévu ce moment il y a quelques jours, cela m'a sonné en arrière plan. Le fait aussi que je savais que la mort de mon hamster m'affecterait plus que ma défunte grand-mère maternelle. J'ai surtout été triste par rapport à mon père, même s'il devait aussi se préparer que ça arriverait. Je ne vais pas pouvoir détailler sa vie, mais malheureusement je n'étais pas proche d'elle, la famille, d'ailleurs, hormis mes parents(et peut être ma soeur mais on se parle pas, si on se parle c'est plutôt négativement, bien qu'elle m'ait parlé pour un truc récemment pour me demander de l'aide, mais elle s'est fout*e de moi quand j'ai enterré mon hamster et a sûrement volé mes affaires, puis récemment il y a eu son anniversaire début Avril, je lui ai fait 2 bons montages vidéos avec des anciennes vidéos de nous 2 et son message à moitié émotif m'a un peu contrarié, car plus rien ne sera jamais comme avant.). La famille c'est compliqué, mais c'est important, mais je vais pas parler pendant 4390409324 ans de ça,(d'ailleurs il est l'heure d'aller manger et ça me perturbe que mon oncle soit toujours là, je suis toujours perturbé quand un invité est chez moi). Je ne suis pas allée la rendre visite souvent, elle a eu un AVC il y a pas mal de temps, elle est en maison de retraite, la dernière fois que j'y suis allé, ça m'a brisé le coeur de comprendre qu'elle a eu l'Alzheimer, de ne pas reconnaître mon père, de le confondre avec un de mes autres oncles, mais bref. C'est compliqué, et dans ça je m'en veux. Quand on est enfant on est obligé d'être proche de sa famille. Mamie était adorable, mais je ne la connaissais pas assez... Je ne l'ai pas vue assez... Depuis longtemps il y a d'ailleurs ses meubles dans le garage, c'est comme si elle était là. Je vais pas faire semblant de m'intéresser maintenant qu'elle est partie, mais la vie est comme ça. Elle était âgée. Elle a fait sa vie, elle est partie. Je crois que je n'ai plus envie de parler. Juste finir sur ces paroles, pas besoin d'écrire chaque détail de mon cerveau. Ces paroles font l'affaire. Mais ce décès fait resurgir beaucoup d'émotions, de réflexions et d'autres choses tout de même... Prenez soin de vos proches, j'ai juste avant de dire ça. Ca fait prendre conscience sur la vie, mais je vais pas développer ça parce que je le fais déjà assez en philo, à comprendre la vie. La mort est un des pires sujets. Je veux vivre, et voyager autour du monde. Je veux être avec ceux que j'aime. Je veux être heureux. Je veux que les séries, la musique m'accompagnent. Je veux des choses possibles.. Même si j'aimerai aussi ressusciter les morts... L'heure se tarde, je vais clôturer, j'ai peur pour la suite, l'avenir... Le présent n'est pas bon. Je suis peut être en mauvaise santé sans que je le sache, et cela me fait peur.

On ne dit jamais assez aux gens qu'on aime qu'on les aime

- Louis Chedid
Avatar de l’utilisateur
par Crek
#605705
14h44. 2021. 12/02. Musique dans ma tête. Prise de conscience. Ai-je le temps ?

Qu'est-ce que ça fait longtemps que je ne suis pas venu ici étaler ma vie, en ai-je toujours le droit ? Pour la volonté, c'est plus compliqué. J'y pense souvent. On ne sait pas si ça sera le dernier post. J'ai beaucoup de choses à dire, j'ai beaucoup pensé à souvent venir dire tout ce qui me passait par la tête. Bon, là je suis perdu. J'ai pas grand chose à faire, enfin pas de réelle volonté de faire quoi que ce soit donc je trouve aujourd'hui la motivation d'écrire?

Mais écrire pour quoi ? Il y a énormément de choses à dire, par où commencer ?
Tant de thèmes à aborder, mais un vide dans la tête à ce moment.

Donc nous sommes en 2021, c'est dur de faire un si énorme bon dans le temps juste après un message. Actuellement, je suis en vacances, je ne croule pas sous les devoirs c'est plutôt une bonne chose. J'ai envie de parler du thème scolaire, baccalauréat, tout ça, mais je préfère ignorer la chose au lieu de parler de sujets qui fâchent. Mais tout de même, que dire ? J'ai l'impression que tout va être négatif, donc je tâcherai de mettre du positif des fois. Par contre y a moyen que je sorte tout à l'heure donc je suis déjà stressé par le temps. Et oui, le temps devient de plus en plus stressant surtout depuis ces derniers mois.

Je sais pas trop de quoi parler précisément, ce qui vient à mon esprit qui m'a vraiment fait un mal au fond de moi et la grosse pression due à mon entourage et au système scolaire sur les notes. Pour développer, même si j'essaie de passer à autre chose plutôt que d'y penser encore et encore. C'est très frustrant de traîner avec quelqu'un qui - sans le faire exprès - me rabaisse systématiquement. Je suis d'accord que - bien sûr -, il y a meilleur que moi mais la personne dont je parle, bien qu'elle soit mon amie depuis bien longtemps m'a tant énervé par rapport à ça. Du coup, en prenant en compte que ce texte s'adresse à moi-même et mes pensées. C'est horrible de voir comment certaines personnes ont plus de facilités que d'autres, même sans travailler plus. Les gens ne comprennent pas ce que je puisse ressentir, être tout le temps rabaissé même si je fais du bon travail et de mon mieux ? J'ai pas besoin de savoir que t'as des 18 à chaque fois, je t'apprécie mais aussi faut que tu saches (comme tu le sais déjà) que tu forces avec tes "j'vais pas avoir + que 11" à chaque fois. A cause de toi j'accorde trop d'importance aux notes. Je sais pas si finalement c'est peut-être ma faute, mais j'en ai marre. Ceci m'a fait un gros poids ajouté aux restes, à l'échelle scolaire. On peut pas me reprocher certaines choses. Vraiment, insupportable, j'en ai rien à faire de ton succès, essayez pas de me dire de me concentrer sur ma réussite si autrui me met en visage la sienne, bien meilleure. Bref, je ne dois pas rester frustré sur ce point. Mais tant de détails dont je n'ai pas besoin de citer qui m'énervent. Quelle compétition inutile.

Sinon, les semaines en distanciel m'ont beaucoup fait de bien. Bien que je ne faisais pas grand chose, et que j'aurai dû avancer dans ma vie personnelle, j'ai avancé en prenant du temps pour moi. Là, je suis en train de penser à ce que j'avais comme projet entre job étudiant, code de la route, ou je ne sais quoi. Donc là pleins de choses se mélangent, comme mon avenir. De quoi parler ? Peut-être que ça ne m'intéresse pas d'en parler, je pense actuellement à ma vie sentimentale et à mon bonheur qui sont difficiles à cerner. 2021 ne va pas être un changement pour moi.

Je sais ce que je vais faire plus tard : Psychologie. Encore un objectif de la vie, comme tout le monde doit se fixer des objectifs pour atteindre le bonheur. Justement, en pensant au bonheur, que j'ai aussi un Philosophie me fait penser à cette matière-là. Quelle matière incroyable, j'en ai tant parlé à autrui sur ce que je ressentais. Mais c'est incroyable. Quelle puissance. Tout ce qui est question d'interprétation/réflexion, essai(HLP) et Dissertation, tant que j'ai faites. Cela me pousse à écrire des thèses qui comptent vraiment pour moi. Je devrais traiter de sujets où je pourrai écrire tant de pages, mais c'est triste que plus c'est long - moins c'est lu. Il faut faire prendre conscience de choses aux personnes. Je veux en apprendre plus sur l'Homme. La philosophie me fait prendre conscience des choses, cela me fascine.

La musique pose une barrière sur mes propos mais me permet un bonheur sur l'instant présent. Sinon, je suis fatigué. Et là, resurgissent ce que je veux vraiment parler, mais qui va me faire couler des larmes si j'y pense.
Sinon, quoi d'autre ? Peut-être évoquer le Baccalauréat, mais non, flemme je suis perdu mais je réussirai(normalement.) Tout est plus simple, à ce qu'il paraît.

En vrai, je passe vite sur à quoi je pense, le but de mes pensées spontanées. Je me projette trop dans le futur. Mes ongles sont rongés. De quelle couleur sont mes poumons ? Je me fais du mal mais je tente d'être heureux. J'en ai quand même marre, car bien sûr j'ai l'impression d'être incompris mais de comprendre ce que d'autres ne comprennent pas.

Je pense à l'université, je crois même pas avoir peur de ce futur mais seulement de l'aspect sociable qui m'a toujours "traumatisé". Trop bizarre, plus j'écris plus j'ai des réflexions philosophiques. Là je suis en train de penser à un post que j'ai mis dans "Humeur du jour", qui est intéressant à inclure.

Les relations humaines sont le plus compliqué dans la vie, déjà qu'il est difficile de se comprendre soi-même... C'est pour ça, comme j'ai dû le dire y a un an, ou je ne sais pas mais je pose un mot "Amitié" qui m'évite de me faire mal à la tête.

Ah, en parlant de mal. La santé, alors ? Toujours quelque chose. J'ai peur. Ai-je de la chance ? Il y a pire que moi mais qui sait... Ma vue baisse, j'en ai peur mais c'est la réalité. J'ai peur. J'en ai marre. La santé est le plus important.

Ma relation familiale semble "normale", mais elle est compliquée. J'en ai marre de mentir et de ne pas être assez là. Je fais des paragraphes de 2 lignes (même pas) car je ne sais plus où j'en suis.
J'y ai réfléchi, et si j'écrivais un livre ? Ecrire ? Acteur ? Musique ? Internet ? J'ai pleins de projets, d'idées, mais tout ça n'est que pour DONNER UN BUT A SON EXISTENCE POUR SE MAINTENIR EN VIE. Mais bon, désolé, on meurt tous à un moment sans en avoir réellement profité.

Ah, je crois qu'on me demande pour sortir là, je sors tant. Pourquoi ? Je croyais je préférais la solitude. La nature est belle, les gens sont intéressants. Mais moi, je n'ai rien à dire. Je suis perdu quand je suis quelqu'un. Qu'une chose me tient conscient. Je suis tant stressé, tout le temps. Pour rien. Laissez moi tranquille. Je crois que je suis hyper sensible d'ailleurs.

Ah, il faut un autre paragraphe pour faire genre je suis organisé alors. Voilà, j'ai un objectif, je suis stressé. Du coup pour ma sensibilité, j'ai remarqué comment les choses pouvaient me toucher fortement. Que ce soit la Philosophie, la Littérature, même l'Histoire(actuel ou ancien) et d'autres. J'adore ma vision du monde. Mais il y a beaucoup de choses que je ne sais pas. On préfère se cacher beaucoup de choses. J'ai peur que le savoir, la compréhension de tout me tue. Restez ignorants, c'est mieux. Vivez vos vies basiques. La vie c'est pas comme on vous l'a appris en mode "faire plein d'études, gros métier, mariage, enfants, .." Le temps passe, je n'ai plus le temps !! Trop envie de critiquer le monde, mais faut éviter d'être critiqué. Je vais pas non plus partir sur la compréhension du Monde, tout est fascinant. Au delà de la planète Terre aussi, où est la limite ? Sommes-nous seuls ? Comment sera le Monde dans le futur ? Bref, couvre-feu m'énerve. Je veux aller dehors, avec des ami(e)s et marcher dans la nuit en regardant les étoiles tout en écoutant monsieur Nekfeu.

Ce que j'aime, ce que je veux, ce que j'ai envie, qui je suis, qu'est-ce que je vaux... Tant de choses complexes. Là, je me fais mal à la tête. Je ne m'aide pas vraiment, mais je force dans mes pensées. J'aimerai révéler des choses, mais on ne peut pas me prendre au sérieux. Faut lâcher des banalités sur Twitter mal orthographiées pour être lu.

Ah, (encore un "Ah" ?) ça me fait penser au monde d'Internet. Je grandis et les réseaux sociaux me dégoûtent. Les gens me dégoûtent. Les gens (généralité tkt) sont bêtes. Le succès est devenu trop facile pour des personnes inintéressantes. Certains riches inutilement. Quel gâchis. Aucun mérite. Toujours dans les généralités, ça gagne 10 fois le salaire du président tout en faisant des vidéos sponsorisées depuis sa chambre. Je grandis, j'apprends mais surtout je découvre des choses et ma vision change. Mais j'aurai préféré être un enfant qui ne se préoccupe de rien. Ne pas grandir. Le pire est à venir... Même si je l'envie d'un côté.

Tous les quelques jours, je change d'occupation. J'ai une idée d'occupation, même plusieurs, mais j'ai justement plus envie de tomber dans ces sortes de drogues médiatiques qui ne mènent à rien. Trop de perte de temps. Si je suis désespéré d'ennui peut être que j'y retournerai... Mais il y a tant de choses à faire, mais il faut avoir la volonté. Puisque oui, je me déçois moi-même à m'ennuyer alors qu'il y a TELLEMENT de choses à faire qu'en "début d'année" j'ai fait une "crise" dans mon cerveau avec tout ce que je m'étais fixé à faire ce que je voulais mais aussi quand c'est confondu en devoir c'est mauvais. Je ne vais justement pas passer mon temps à parler du DEVOIR, faites les choses parce que vous en avez le volonté personnelle pour votre propre BONHEUR, bon sang !

Je me suis un peu perdu là. J'ai toujours le fameux thème d'amour que je retarde, je ne sais pas de quoi parler en attendant. Je me sens pressé. Je continuerai plus tard de toute façon. Je peux respirer. Heureusement qu'en soutenant, on me soutient. L'adolescence est une étape difficile de la vie. Surtout cette dernière année. Je vais tenir bon. Jusqu'au bout. Je suis fort. J'irai loin ! Si non, j'irai où je veux quand même. Je vivrai. Je voyagerai. Le voyage me donne tellement aussi, mais ça reste un idéal de vie de loisir, un bonheur futur. HOPE. Je me précipite, c'est mauvais. La musique va vite. Je ne veux pas me répéter, mais malencontreusement j'ai dû passer sur certains points. Je me demande comment ma vie aurait pu être. (Je me force à écrire vite car faut j'aille aux toilettes mais ce post peut être infini...)

Une heure environ d'écriture et de réflexion sur moi-même. Une pause doit se faire. J'aimerai être psychologue pour m'aider moi-même aha. Pourquoi pas aider de futurs moi ? La musique est bonne, quel bonheur. La vie est belle. (ptdr ça a aucun sens ce que je dis mais j'essaie d'apporter du positif.) Tout reste confus, mais éclairci en même temps, ça fait du bien d'écrire. Se comprendre soi-même est important. Au forum, ce topic n'apporte rien mais pour moi si. Je m'exprime indirectement au public (oh d'ailleurs ça me fait penser à l'oral, ma phobie tout ça, rien que participer bref c'est un gros défi intérieur mais flemme d'en parler je préfère être moi-même.) Je me dis que le problème n'est pas moi, mais les autres. Oh, quand j'ai relu cette dernière phrase en pensant à ce que peuvent en penser les autres je me suis dit que ça pouvait être mal vu. Mais je m'en fiche du regard, des jugements des autres, même si je ne l'apprécie pas trop il faut vivre avec. Enfin bref, je ne suis pas seul. Je veux terminer le lycée, même si d'autres années vont voir le jour après, même plus complexes.. Mais peut-être que je suis prêt ? Je suis même tellement motivé à travailler, à étudier. C'est vrai que l'université fait quand même + peur avec le nombre de personnes, mais c'est un challenge à relever. D'ailleurs il me faudrait surtout un ordinateur pour les cours mais bon... Je ne veux pas rester au lycée. Il y a du bon comme du mauvais. Mais c'est de l'ennui, je viens pour acte de présence et je me force moi-même... Je veux une vraie liberté, voir d'autres villes, pays... Je finis ce paragraphe très mal organisé et je vais sortir faire une pause. Le temps passe mais je ne regrette rien. Pauvre mère qui doit supporter les enfants qu'elle garde. Oh, cette musique m'inspire tellement. Certaines choses me donnent beaucoup d'inspiration. La musique peut me faire pleurer quand elle touche le fond de mon coeur. Du coup, j'ai même pas envie de revenir sur ce que je disais mais continuer sur ma lancée aha. On verra bien c'que l'avnir nous réservera (cc Nekfeu). Je dois profiter de mes vacances, comme de la vie, tous les jours. Et je tente de le faire, à ma manière ! Je ne suis pas dépressif tkt, j'apprécie les beautés de la vie. Des amis, de la famille, et de tout le reste que ce soit humain ou pas. Il y a tant de choses géniales, je mourrai heureux. Profitez à fond, restez-vous mêmes. Je devrais pas parler de moi mais de "vous". Vous pouvez vous surpasser, vous êtes meilleurs, FAITES ATTENTION A VOUS.
J'ai quand même peur pour moi-même, pas la fin - de mon futur -, mais si à cause du mon présent j'ai peur pour mon futur... Je respire. Je suis vivant. Pourvu que ça dure. J'espère que tout ira bien, pour moi, ma famille, mes amis, mes proches, pour vous ? Plein d'amour.

19h04. Bon je suis de retour, mais je veux juste finir brièvement ce que j'ai écrit car je suis fatigué mais je dois accomplir cette écriture parce qu'il est important d'aller au bout de choses.
Crek - 24 janv. 2021, 20:02
Oh mon dieu faut j'en parle un peu, vite fait. Ça concerne ce week-end, j'ai passé une nuit magique Vendredi mais ça m'a beaucoup fait mal de rentrer chez moi. C'était un plaisir de le rencontrer, même en dépit de l'atmosphère du Samedi. Il me manque beaucoup et peut-être que je l'aime mais on se reverra sûrement pas, il est si loin. Peut-être que ce petit post en dit beaucoup et si peu en même temps (et j'suis pas dans mon topic donc j'vais pas écrire énormément hihi) mais vraiment quelle belle rencontre, beaucoup de remise en question sur moi. Il y a eu beaucoup de stress, avant, même pendant et maintenant c'est la tristesse... Je me sens aussi plein de culpabilité. Franchement les émotions que j'ai eu hier même hier soir étaient incroyables, mais beaucoup de sensibilité, de fragilité. Je suis fatigué. Demain c'est Lundi, la vie reprend. Les relations humaines sont vraiment compliquées...


Du coup un manque se fait, et comme le dit je ne sais plus qui, on n'arrive pas à vivre l'instant présent(comme actuellement) car on peut se tourner vers la nostalgie du passé ou le futur, ici pouvant se référer à cette envie, ce désir... J'ai déjà quelqu'un que j'aime, enfin que je crois aimer maintenant puisque le doute se fait. Mais déjà que l'amitié c'est compliqué, l'amour l'est encore plus. Ça m'attriste de ne pas voir qui je veux. C'est vraiment mauvais de rencontrer quelqu'un qui nous fait ressentir d'autres choses, physiquement comme moralement mais qu'on ne peut pas voir. Après oui y a le complexe de ce que l'autre ressent (à l'aide j'en ai marre d'écrire mon pouce droit me fait mal quand je tombe sur la touche espace sur l'ongle). J'en ai déjà beaucoup parlé à mes proches, ce qui a justement conduit à des révélations mais voilà entre amour, désir, envie et autres.. tout est compliqué. Passer à autre chose n'est pas la meilleure solution. Ce n'est pas une rupture, mais ça fait mal de vivre avec ce sentiment de ne plus pouvoir revoir telle personne lorsque l'on en meurt d'envie. J'ai l'impression de résumer les addictions, puisque l'amour c'est ça. Après je parle d'amour pour pas être anti CGU mais c'est bien plus que ça. "Être en couple, ça fait mal que quand t'y tiens" (cc Nekfeu encore). Après voilà je vais pas me justifier ici ou je ne sais quoi, mais l'amour, peut importe sa forme qu'il prend n'est pas bon. On en veut toujours plus. Et je ne sais plus quoi faire. Je dois vivre dans l'espoir mais aussi ne me disant qu'il n'y aura plus rien. Tout ça est paradoxal. C'est vraiment dur moralement. Vive la distance ^^^^. Il est maintenant difficile de profiter avec la première personne. C'est un casse-tête dont je voulais parler mais qui ne m'aide pas actuellement (aïe mon pouce). Apprenez à aimer à votre rythme, la bonne personne, avec qui vous pouvez être, proche de chez vous... Je ne sais plus quoi dire d'autre... J'ai le bonheur, mais j'en veux un autre... Au moins, on reste en contact. Quelle joie de recevoir un message de cette personne ou de l'autre, mais je me demande de qui j'en veux vraiment un... Qui peut me faire le plus plaisir, qui je peux le plus aimer ? Beaucoup de questions à ne pas se poser seul chez soi. En plus je me dis que j'écris depuis tout à l'heure sans musique, et ça c'est très mauvais ! Je continuerai à vivre ma vie normale de toute façon. Il faut bien continuer ainsi. A chaque chose sa solution. Il n'y a pas à continuer. J'expérimente des choses, j'en découvre d'autres, et j'en ai tant à découvrir... Je peux rester où j'en suis ou continuer à croiser. On verra bien ...'... / Je continue d'apprécier les belles choses de la vie, et peut-être qu'après ce post je continuerai à trouver ce qui me plaît sans forcément faire de rencontres réelles, afin d'éviter de me faire encore plus de mal ou bien de rajouter quelqu'un dans l'équation dans mes maux de coeur... J'essaie de ma rassurer mais tout reste compliqué pour moi. Il y a tant de détails qui m'occupent beaucoup l'esprit. (et là c'est le moment où je sais plus ce que je dis car musique t'as capté.) Il faut faire avec, c'est difficile mais il faut tenir bon. Je pense que j'ai fait le tour de tout ce que j'avais à dire de toute façon, bien sûr je n'ai pas parlé de tout... Car bien sûr je pourrais écrire des pages et des pages seulement sur un détail de ma vie.

C'est la 6e année que je suis sur LGEL(ah d'ailleurs j'ai pas parlé du jeu et tout oups), mais derrière tout ça se cache une vie. J'essaie de revenir sur le jeu depuis début Janvier, vais-je aussi tenir le rythme ? On a tous nos propres vies, nos propres occupations, nos propres goûts, pleins de choses nous caractérisant-nous mêmes. Mais qui sommes nous réellement ? Je continue de me chercher, de me comprendre en vivant une vie dont je ne veux pas que celle-ci soit banale et sans intérêt. Nous sommes tous uniques, mais les humains ne sont qu'un groupe de personnes toutes pareil. Blank in head. Fatigué. Ai-je fini ? Je crois que c'est bon, même si c'est dommage de trouver un but de notre existence qui nous définit, il le faut bien. Je suis moi-même et le meilleur moi est celui qui est le plus naturel. Je clôture ce message et j'en aurai terminé.

Voilà, en route pour continuer ma vie vers de nouvelles aventures ! Puisse que l'on vive une belle vie. La vie continue, en espérant qu'elle apporte le bonheur.

2021 est à vivre pleinement. Faisons ce que l'on veut, ce que l'on a envie même si parfois on ne le peut pas. Il y a toujours des possibilités d'aller plus loin que ce que l'on pense. Cassons les routines ! J'ai pas d'autre message en fait.

Soyez heureux, si vous ne l'êtes pas tentez de l'être sinon continuer à l'être en pouvant même tenter de l'être encore plus que vous ne l'êtes.