IF S_ALLOW_CUSTOMCSS ENDIF
Vous avez envie de vous investir davantage sur le forum ? Ca tombe bien, la Modération forum recrute !! Plus d'information juste ici !
La Quality Assurance Team recrute également, pour plus d'infos c'est ici qu'il faut aller !
Vous pouvez y trouver de nombreux tutoriels ainsi que des conseils sur tout ce qui touche à Loups Garous en Ligne !
#503753
Avant toute chose, je tiens à préciser que ce guide s’adresse aussi bien aux joueurs désireux de commencer en Sérieuse Sélective qu’aux nombreux-ses joueurs-euses qui y jouent déjà mais qui pourtant ont conscience de leurs limites, ou le cas échéant les ignorent et sont des facteurs handicapants pour leur camp. Ce guide s’adresse aussi et surtout à tous ces joueurs et toutes ces joueuses qui ne « veulent pas jouer » par peur du ridicule, alors qu’on se tape en sélective des joueurs moyens ou médiocres faute de joueurs intéressants intellectuellement.

Préambule : Le chakra, l’Essence du jeu.

On a tendance à l’oublier, mais Loup Garou est un jeu de rôle à identité secrète, où il faut exterminer le camp d’en face afin de remporter la victoire. Pour se faire il n’y a qu’un seul moyen : être identifié comme innocent par les membres de son camp lorsqu’on est innocent et « faire croire » qu’on est innocent lorsqu’on n’appartient pas au camp des innocents.

Beaucoup de joueurs ont tendance à l’oublier, mais il est inutile d’être continuellement cramé Loup en innocent comme en Loup, et totalement contreproductif d’être identifié comme un joueur stupide en innocent comme en Loup. L’opacité de jeu n’est pas liée à l’incapacité provoquée par vos soins des autres joueurs à pouvoir vous lire, mais bien liée à la capacité à ne pouvoir être certifié Loup par des techniques de jeu simples ou élaborées.
Je prends mon propre exemple, non pas parce que je m’aime bien mais parce qu’il est révélateur : il est rare que je meure sur un premier tour, encore plus lorsque je suis Loup, non pas parce que je possèderai un bouclier magique (même si je possède le Miroir de Yata et l’Epée de Totsuka grâce à l’activation de mon Mangekyô Sharingan, ainsi que l’œil gauche de Shisui) mais bien parce qu’il y a des innocents qui vont mécaniquement penser, à juste titre, que me tuer est aberrant. Un joueur moyen va mourir au T1 s’il est pensé Loup au moins à 50% par la majorité des joueurs, quand je peux être pensé loup à 80% par la majorité des joueurs et survivre. C’est le prix de l’efficacité. J’ai travaillé dur pour en arriver là. Et tout le monde peut y arriver.

Mais pour l’instant, vous n’êtes même pas des Genins. Respectez l’ordre des choses.


Chapitre premier : Le jeu en innocent, le Ninjustu de base.

1.1 Le dévoilement innocent, malaxer votre chakra.

Ce qui crame un joueur innocent, c’est sa parole. Ça parait bête mais ça va mieux en le disant, pour être cramé innocent il faut parler ! L’AFK étant interdit, ne pas parler afin de s’innocenter par ce biais est une faute de jeu (en plus d’être une faute de goût). Ne réfléchissez pas trop à ce que vous dîtes lorsque vous êtes innocent. Partagez vos intuitions, manifestez de la spontanéité : il n’y a rien de plus crédible qu’un type qui dit quelque chose de faux mais de manière sincère. C’est encore mieux lorsque c’est vrai, mais la priorité, votre priorité numéro 1 est la suivante : faire savoir à votre camp que vous êtes innocent.
Privilégiez votre créativité si ça vous amuse et évitez les entrées copié/collé à deux francs six sous de certains joueurs qui font toujours la même entrée innocent ou loup, c’est un non-sens ! On appelle ça dans le jargon « prendre les gens pour des cons », et l’intelligence amenant l’intelligence, la bêtise se nourrit de l’ignorance et de la routine. Tant que vous crèverez comme une daube au T1, persévérez, mettez-y du cœur, même si c’est bien souvent décourageant et lassant, l’échec est la voie la plus sûre pour apprendre à devenir un champion. La résilience est le dénominateur commun de tous les vrais joueurs de Sérieuse. Je ne dis pas qu’il faut échouer volontairement, mais bien comprendre les raisons de l’échec, en tirer les leçons, afin de grandir.
On ne naît pas génial, on le devient.

Au passage, évitez de gratifier vos congénères des poncifs « faites-moi confiance pour une fois », « pourquoi vous me tuez toujours T1 », « vous êtes nuls » ou même le désormais célèbre « tant pis pour vous ». Merci d’avance.


1.2 Identifier les dévoilements innocents, l’éveil du premier tomoe.

Un autre aspect fondamental est votre capacité à innocenter les bonnes personnes pour les bonnes raisons. Cela nécessite une capacité qui ne s’acquiert malheureusement qu’avec le temps et la persévérance : savoir lire (alors même que vous alimentez le débat parallèlement). Trop de joueurs sont en proie à des formes de tunnelvision idiotes au sens où ils se contentent généralement de parler au village en se parlant à eux même, sans prendre la peine de lire les autres joueurs.
Un joueur a mathématiquement plus de chances d’être innocent s’il est spontané, actif, qu’il vous paraît sincère et honnête dans sa démarche intellectuelle, que ses accusations semblent légitimes, ou que ses arguments sont complètement pétés.
Soyez des agents du Bien, et ayez l’humilité de vous dire « je ne comprends pas forcément ce que dit machin, mais c’est un raisonnement excellent, même si je n’en saisis pas toute la splendeur ». Même si les arguments les plus simples sont souvent les meilleurs, il ne faut pas verser dans l’obscurantisme en voyant derrière chaque formulation un peu complexe une tentative de manipulation.
Il y a dans ce jeu quatre catégories de personnes : ceux qui ont tout compris, ceux qui comprennent ceux qui ont tout compris, ceux qui ne comprennent pas ceux qui ont tout compris mais votent avec ceux qui comprennent ceux qui ont tout compris, et ceux qui sont débiles et de mauvaise foi. Ne soyez pas débiles et de mauvaise foi, vous êtes des membres du clan Uchiha…


1.3 Relire la nuit, l’activation du 2e tomoe

Je vais faire court mais c’est bien la partie LA PLUS IMPORTANTE. Un bon innocent est un innocent qui utilise TOUT le temps dont il dispose pour se projeter dans le passé ou le futur de la partie qu’il est en train de jouer afin d’impacter le présent. Quand vous êtes SV, et à plus forte raison si vous êtes spés, au lieu de vous tourner les pouces dans la nuit pendant le temps des loups, allez RELIRE !
Ne perdez pas de temps à écrire une prose imbuvable qui est nulle à chier pour introduire votre T2 : premièrement c’est suspect (parce que cela véhicule l’idée que vous saviez que vous n’alliez pas mourir), deuxièmement on s’en moque, troisièmement, vous êtes censés être intelligents à défaut d’être bons ou efficaces.
Aller relire un loup mort grâce à Ctrl+F ou regardez les votes, les dynamiques de vote peuvent vous apprendre plus sur une partie qu’en en lisant tous les protagonistes dans le feu de l’action. Mieux, cela vous permettra de mettre en lumière votre innocence par une analyse de jeu fine et constructive !
Appliquez des raisonnements simples : il est peu fréquent qu’un loup pose le premier vote de sa partie sur son loup (ça peut arriver, mais majoritairement ce n’est pas le cas), il est interdit pour un Loup Garou de lancer sur son loup et de le faire tuer DONC (/!\ Attention tout de même aux dévotes sournois/!\) savoir qui lance vous permet de ne pas accuser le type qui a lancé sur le loup parce qu’il est LEGALEMENT innocent (ce qui vous vaut généralement de mourir instantanément T2 si vous le votez, et il n’y a rien de pire que de perdre un tour sur un innocent qui ne maîtrise pas les règles de ce jeu).


1.4 Le jeu coopératif, activation du 3e tomoe.

Pour que votre sharingan soit pleinement actif, il vous faut développer une qualité intrinsèque de tous les bons innocents de ce jeu : la coopération.
Le self made man n’existe pas, personne n’arrive là où il en arrive, pas même moi, tout seul. La plupart des « sérieusards » (j’utilise ce terme pour insulter des joueurs qui se prétendent joueurs de sérieuse mais sont des escroqueries ambulantes) jouent de manière isolée, monolithique et sans aucun bagage argumentatif solide. Le principe de ce jeu n’est pas de trouver des loups, mais de les faire tuer. Quand vous voyez machin à la fin de la partie qui dit « mais bidule était cramé je le vote tout seul depuis 3 tours » dites-vous bien que machin est probablement un joueur bidon. Un bon joueur trouve des loups, un grand joueur les fait tuer.
Ainsi, si vous pensez que X est innocent, que X vote Y alors que vous pensez Z loup, dites-vous bien premièrement qu’il y a des chances pour que Y et Z soient tous les deux loups (ce n’est pas statistiquement impossible), que voter Y avec X que vous pensez innocent est un bon moyen pour que X vous crame innocent et donc vous écoute, et enfin, que vous allez plus souvent vous tromper que X si X est vraiment innocent, et à ce titre, coopérer avec un joueur meilleur que vous ne fait pas de vous un larbin ou une vermine, mais un bon joueur.


Chapitre second : Le jeu en loup, l’initiation au Genjutsu

2.1 Se cramer innocent, le B.A-BA

La première chose à faire quand vous êtes Loup, c’est de vous cramer innocent. En réalité, si vous pensez le contraire, vous avez déjà perdu. Cela nécessite de faire appel à votre cerveau gauche (la partie créative) et bien souvent, vous allez être cramé comme un débutant en le faisant.
Rappelez-vous de ce qui vous dévoile innocent : spontanéité, sincérité, activité. Essayez de simuler/feindre ces traits de jeu caractéristiques des innocents autant que faire se peut.
L’une des techniques les plus simples à effectuer, même si elle ne marche pas souvent avec le temps, est de prendre exemple sur des parties où vous avez su être innocenté par la majorité des innocents alors que vous étiez innocent. Il vous faut une réserve de phrases clés pour les cas d’urgence. Cela ne marchera pas toujours, mais au moins vous aurez essayé.
Prenez garde à la manière dont vous parlez. Souvent, les innocents parlent au village et parlent de leurs propres actions pour s’innocenter, quand les loups ont tendance à utiliser les actions d’autres joueurs pour s’innocenter.
Réfléchissez toujours quand vous mourrez en Loup à « pourquoi » vous êtes mort. Sinon, vous allez continuer de mourir pour les mêmes raisons, souvent stupides. Et par extension, un loup mort a tendance à perdre quand un loup vivant à la fin a forcément gagné…


2.2 Réfléchir pour agir : quand sauver son loup, quand trahir, que faire quand vous allez mourir.

Une question qui revient souvent lorsque l’on discute stratégie avec beaucoup de joueurs est la question de la trahison. Force est de constater que très peu de joueurs savent sauver leurs loups, et que beaucoup ne savent pas réellement les trahir non plus.
Dans un premier temps, je vais donner un conseil qui va sûrement paraître complexe au premier abord. Plus votre loup est un joueur fort, moins vous devez hésiter à le trahir. C’est une base de réflexion comme une autre, mais si VOUS n’êtes pas un joueur étiqueté comme fort on vous prêtera énormément de crédit sur cette trahison d’un loup « bien plus fort » que vous. Plus votre loup est faible et plus vous devez faire l’effort de tenter de le sauver.
Attention, voter votre « loup fort » tout seul est inutile, et vous rend suspect puisque vous votez un joueur que personne ne pense loup alors que vous, vous le savez loup. Et ce faisant vous le dévoilez souvent bêtement, j’y reviendrai plus tard.
En terme statistique, quand un loup meurt les chances de victoire du village augmentent entre +27 et +38% (selon plusieurs facteurs inhérents à la composition de la partie). Il est donc primordial de comprendre « pourquoi » vous devez à tout prix empêcher vos loups de mourir. Ne pas voter un loup condamné est une erreur, mais le trahir « sous prétexte » que tout le monde le pense Loup n’est pas forcément une option gagnante : personne ne vous donnera de crédit si vous votez votre loup « cramé », personne ne vous pensera plus innocent à la fin du tour qu’au début, et vous allez crever de toute façon mécaniquement après derrière. Autant essayer de le sauver… Sans compter le prestige est les points de Beau Jeu que cela vous procurera, vous aidant ainsi à vous bâtir une réputation de joueur décent !
Enfin, lorsque VOUS êtes le Loup sur le point de mourir, bannissez de votre esprit et de votre jeu les moves traditionnels du loup bêta : ne votez pas un loup à 15 secondes de la fin sous prétexte que vous allez mourir (tous les innocents sérieux décodent ce move depuis 2012). Ne dites pas « mais votez machin (qui est loup avec vous) il est loup je vous jure ! », mais vous pouvez tenter ce move sur un innocent. Ensuite et enfin, si votre sort paraît scellé, parfois se laisser mourir dans le silence est une option viable. Rappelez-vous que votre parole et vos actes donnent de l’information au village, un bon loup sait se laisser mourir quand son heure est venue (et peu importe que ce soit votre loup fort qui lance sur vous, et qui vous trahit, c’est bien souvent qu’il a une compréhension du jeu supérieure à la vôtre et qu’il vous sait mort avant que vous ne le sachiez vous-même).


2.3 Interagir avec ses loups sans les dévoiler bêtement

Souvent, la plupart des loups ne calculent pas leurs congénères, ou les calculent UN PEU TROP. Il vous faut rechercher des interactions utiles, des phrases par exemple qui vont donner matière à l’un ou à l’autre plus tard dans la partie si besoin, des interventions qui paraissent émaner d’un échange Loup/Innocent alors que la réalité, que vous connaissez, est un échange Loup/Loup.
Bien souvent, parce que vous savez X Loup, vous avez tendance à ne pas l’innocenter. C’est une erreur. Dites-vous qu’innocenter un loup que tout le monde innocente est cent fois plus crédible que de l’accuser (ce qui vous amènera de surcroit à mourir, puis à faire mourir votre Loup puisque les innocents se diront le truc le plus stupide mais vrai de l’univers : « il le savait Loup »).
Il n’y a rien d’aberrant non plus à voter vos loups. Cela paraît contre nature, mais poser le deuxième vote sur un de vos loups et innocenter la personne qui lance dessus, quitte à changer d’avis après, offre une dissociation intéressante dans un plan de partie global.
Vous devez rechercher des manières simples et efficaces d’interagir avec vos loups si la nécessité se fait sentir, tout en gardant à l’esprit que si personne ne calcule votre Loup vous n’avez aucun intérêt à interagir avec lui puisque cela amène de l’attention sur lui inutilement.
Une qualité appréciable chez un joueur reste, au-delà de sa capacité à survivre en Loup, sa capacité à créer des connexions intéressantes dans la partie avec ses loups, ou avec des innocents qui du coup ressortent Loup avec vous si vous mourrez. Tentez des choses, écoutez les conseils de vos loups forts, utilisez le temps de la nuit pour écouter ou élaborer des stratégies, votre palette technique en Loup n'en sera que plus complète, et cela renforcera d’autant la volonté des gens de jouer avec vous, de vous accepter en partie, parce que vous serez perçu comme un facteur bénéfique pour votre camp, quel qu’il soit !


Chapitre troisième : La capacité à faire le bon geste au bon moment, les rudiments du Taijutsu.

Dans cette partie, je vais tenter d’introduire quelques notions un peu plus techniques qui relèvent de ce qu’on appelle en NBA « le clutch », c’est-à-dire la faculté à être décisif.

3.1 Identifier des dynamiques de votes simples

Trop souvent, je suis témoin d’aberrations qui relèvent simplement d’une méconnaissance de mécaniques de jeu simples que je voudrais partager ici.
Sachez, et même si ce n’est pas une VERITE UNIVERSELLE c’est une tendance abusivement MAJORITAIRE que lorsque les votes sont statiques entre deux personnes, cela signifie qu’elles sont dans le même camp. Cela tient au fait que les convictions des uns et des autres sont très tranchées, ou au contraire dénuées de sens. Quand deux innocents sont votés, généralement les votes des loups sont divisés et ils n’ont AUCUN intérêt de bouger, donc les votes ne bougent pas. Dans le cas d’un random entre loups, les innocents qui votent chacun des loups sont convaincus qu’ils ont raison, et les votes ne bougent pas pour la même raison.
Lorsque, au contraire, les votes sont extrêmement « mouvants », la plupart du temps il y a un loup dans le random, et un innocent. Ce qui m’amène au 2e niveau de réflexion.
Sachez qu’il est EXTREMEMENT RARE qu’une personne qui vote « isolé » dans un random Inno/Loup soit Louve. Si il y a 4 votes sur X qui meurt Loup, 3 votes sur Y que vous pensez innocent. Sachez qu’il est : 1-stupide de voter Y pour « vérifier le random de loups », 2-stupide de voter la personne qui votait « à côté » disons Z car bien souvent, cette personne est innocente. Un loup a tendance dans un random Inno/Loup à voter son Loup (X) pour le trahir et se crédibiliser OU voter Y pour tenter de sauver son Loup. Ça parait stupide, mais on vit mieux quand on le sait.
Si Y est voté et meurt innocent, rappelez-vous de cela, et ne votez pas l’une des 4 personnes qui votait X, ni une personne qui votait à côté. Je vous jure que vous gagnerez plus de parties que vous n’en perdrez.
Cela vaut aussi évidemment si vous êtes Sorcière ou Chasseur, ne tirez pas des cramés innos. Ne popotez pas des cramés innos. Rien n’est plus agaçant que se lever et découvrir que 2 innos cramés sont morts. Rien n’est plus frustrant que de voir le chasseur tirer une personne dévoilée innocente par ces mécanismes de vote.
Nota Bene : Si vous êtes loups, prenez en compte ce qui est écrit au-dessus. Ne privilégiez pas des votes statiques entre innocents, ne créez pas des situations où vous déclenchez des randoms de loups évidents.


3.2 La remise en question ou le dogmatisme salvateur

La plupart du temps, l’erreur majeure de joueurs « débutants » réside dans un aveuglement total aux facteurs de la partie. J’entends par là des joueurs qui, alors même qu’ils pensent X et Y innocents, ne vont pas voter avec eux dans un tour décisif. Ou pire, des joueurs qui pensent Z Loup mais votent avec lui dans un tour décisif.
La qualité essentielle d’un innocent est sa capacité à être perméable aux vibes d’autres innocents. Quand un mec pue la sincérité à 10000km, que vous le pensez innocent, ne le ninjatez pas « pour les points », ayez des convictions. Pareil, dans certaines situations, au vu de votre statut de joueur considéré souvent à tort comme « faible » vous êtes la cible des brains des Loups en innocent. Soyez capables de ninjater si vous vous rendez compte que vous votez avec 2 suspects plutôt qu’avec deux innocents cramés. Cela étant, je le dis, c’est dur à faire, et cela nécessite de l’expérience, et de faire des erreurs. Parfois, et c’est aberrant, le joueur le plus crédible est Loup, et le joueur le moins crédible est innocent. C’est la vie. Il faut savoir tenir bon quand vous avez la certitude de voter un Loup et que les loups tentent de vous intimider ou de vous manipuler. Il faut aussi savoir faire le bon geste pour inverser le cours d’une partie si vous découvrez que vous votez avec les loups contre un innocent SI POSSIBLE AVANT QUE CET INNOCENT NE MEURT.


3.3 Savoir accepter de perdre en suivant un cramé innocent

Imaginons que vous êtes dans un tour décisif à 3 VS 2. Vous êtes Sorcière et vous avez sauvé X. Ou, vous êtes innocent et X a lancé sur un loup T1 et l’a fait tuer. Enfin bref, n’importe quel cas ou vous savez X innocent.
Vous avez le droit de penser que Y et Z sont les deux loups alors que X, votre innocent cramé, vote A.
Mais vous n’avez pas le droit de ne pas voter avec lui.
Parce que dans un tour décisif, et certains joueurs ne l’ont toujours pas compris après plus de 3000 parties, ce qui compte ce n’est pas de voter le loup qu’on a trouvé, mais de voter avec l’innocent de référence que l’on a. Et ne vous inquiétez pas, l’innocent de référence se trompera sûrement autant que vous. Mais la probabilité que vous ayez raison est plus faible que lui. Ne serait-ce que parce que si vous êtes Sorcière et que vous l’avez sauvé, c’est qu’il est mort de nuit, ET PAS VOUS, et qu’il a donc une vision périphérique sur la partie meilleure que la vôtre.
N’ayez donc pas peur de faire confiance à un innocent cramé, plutôt que de vous enfermer dans vos convictions. Parfois vous aurez raison et vous perdrez. Parfois vous aurez tort et il vous fera gagner. Statistiquement, le deuxième cas se produira toujours plus que le premier.
Ne pas voter avec quelqu’un que l’on sait innocent est un non-sens proche de l’antijeu. Tout comme si le cramé innocent pense X Loup, que vous êtes chasseur et que vous mourrez, VOUS DEVEZ tirer X. Même si vous pensez X innocent. Vous devez le tuer en Sorcière, MEME SI VOUS LE PENSEZ INNOCENT. Si Gai a ouvert la 9e porte, vous devez jouer dans son sens ! C’est la clé de la réussite…



Le mot de la fin : « il n’y a qu’un seul coin de l’univers que vous pouvez être sûrs d’améliorer, et c’est votre propre moi. » En théorie, vous avez toutes les informations dans ce guide pour être un membre honnête du clan Uchiha. Après, si vous préférez être un Senju de la Forêt, je ne vous blâme pas, chacun est libre de choisir ses mentors, et de toute façon, il vous faudra en passer par là pour activer votre Rinnegan…

Merci à toutes les personnes qui ont eu le courage d’aller au bout de cette lecture, il en fallait.

Merci à Hashirama Bahn pour son aide précieuse dans le ghostwriting de ce guide.
#503771
C'est tellement dommage que si peu de personnes n'ouvrent le 2e tomoe et encore moins le 3e.
Et, par ailleurs, j'aimerai insister sur la relecture POST NUIT qui conduit à l'éveil du 2e tomoe total. Les morts de nuits sont importantes, il faut discerner la mort d'un cramé inno, d'un relou qui va pourrir les loups, ou la mort d'un suspect s/k par la sorcière. OU, la mort d'un loup. Je compte plus le nombres de parties aberrantes où, à la mort d'un loup, personne ne le ctrl+F ne serait-ce que 20 sec pour vérifier qui il inno, qui il enfonce (m'enfin, pour les loups par bien dans leur tête comme [Insérer n'importe quel loup sale qui enfonce comme un gros porc son autre loup T1 pour au final le sauver en ninjatant à la fin du tour], à prendre avec des pincettes), qui le vote....
Avec ces deux angles de relecture, LA, vous aurez relu et passer un barreau de l'échelle.

Sur ce, mes ramens m'attendent.
#503772
Salut,

Tuto intéressant et bien complet. J'aurais cependant quelques questions :
Pravda a écrit :Prenez garde à la manière dont vous parlez. Souvent, les innocents parlent au village
S'adresser au village fait de nous un innocent ? Ce n'est pas plutôt le contraire ? Il me semble être déjà sorti T1 car justement je m'adressais au village et non pas à 2-3 personnes que je pensais innocentes.
Pravda a écrit :Plus votre loup est un joueur fort, moins vous devez hésiter à le trahir.
Si le joueur fort est tout de même sauvable, il vaut mieux prendre le risque de le trahir pour avoir du crédit ou le sauver ?
Pravda a écrit :Il n’y a rien d’aberrant non plus à voter vos loups. Cela paraît contre nature, mais poser le deuxième vote sur un de vos loups et innocenter la personne qui lance dessus, quitte à changer d’avis après, offre une dissociation
Je vois souvent des loups poser le premier vote sur leur loup, argumenter puis dévoter (car c'est AJ de lancer ses loups). Est-ce que c'est une bonne dissociation qui peut être tout autant efficace ?

Pour le 3-1 : la dynamique des votes. Faut-il prendre en compte que les loups puissent créer de faux randoms d'innocent/loup pour nous brain ou ça n'arrive (presque) jamais ?

Merci !
#503783
Kassaboy a écrit :
04 août 2018, 11:29
(car c'est AJ de lancer ses loups)
Non, comme indiqué précisément dans les CGU :
Dans le jeu Sérieux (et en Normal dans une moindre mesure), il est considéré comme anti-jeu lorsqu’on est loup de voter son/ses compagnon(s) loup(s) et de faire en sorte que le reste du village le(s) sorte. Il est autorisé de le voter pour lancer un débat, mais sanctionnable d’insister au point qu’il soit lynché par le reste des joueurs.
Pour ta 1ère question il faut prendre en compte qu'un tutoriel ne sera jamais exact ni ne correspondra pas à toutes les parties. Les innocents qui s'adressent au village et moins les loups est une tendance générale et pas une vérité. Si tu t'es fait accusé c'est plus sur le contenu de ton message que le fait d'avoir parlé à tout le village :p

Pour la trahison du loup fort ça dépendra des cas, de l'état du village à ce moment-là etc. c'est plus à toi de voir ce qu'il en est que de suivre aveuglément le tutoriel. Ici est juste relevé le point qu'il faut arrêter d'avoir toujours peur de trahir un loup "fort" sous prétexte qu'il est fort et d'essayer de le sauver quitte à vous cramer loup avec lui. Ce n'est jamais un conseil à suivre pour toutes les parties ^^
#503790
Kassaboy a écrit :
04 août 2018, 12:06
J'ai mal formulé ma phrase, je voulais dire que c'était AJ de continuer à voter son loup jusqu'à la fin du tour alors qu'on l'a lancé et qu'on a argumenté.
Merci Akaelyn ! ;)
Si tu as argumenté dessus tout le tour que tu dévotes ou non ne va rien changer (si ce n'est que tu vas te dévoiler loup), tu peux rester un tour entier sur ton loup que cela ne sera pas sanctionné comme de l'anti jeu (tant que tu ne l'enfonces pas à mort, que tu lui laisses une chance de s'en tirer, etc.) si tu as une bonne raison de le faire :p
#503807
Superbe tutoriel, je m'en servirai à l'avenir.

De toute façon, si quelqu'un joue afk, et le fait qu'en innocent, c'est un code de jeu nah? (et c'est surtout cramé mais bon)
Totalement d'accord, il faut savoir jouer avec les autres et pas toujours tout seul, il faut avoir l'humilité parfois de se dire "ok j'ai pas la game, mon innocent cramé semble l'avoir, faut que je suive" ou même avoir l'humilité de suivre son cramé inno, même quand on pense qu'on a la game, ça peut toujours être utile.
La relecture est quelque chose d'essentiel et je peux qu'approuver, que ce soit en sérieuses, normales, même les funs, c'est quelque chose de très utile et assez peu utilisé malheureusement!

En louve perso, je réfléchis pas vraiment à ce que je dis, j'essaie d'être spontanée, je me mets dans un mood d'inno et je la joue comme si j'étais innocente, càd que je regarde pas qui est mon loup ou à peine et je joue en intéragissant comme je pense que je le fais en innocente. (je peux pas être sûre, malheureusement) (je sais pas si c'est une bonne technique, mais bon.)

Bref, super tuto, je le ferai passer aux débutants en sérieuses que je croise!
#503812
Kassaboy a écrit :
04 août 2018, 11:29
Salut,

Tuto intéressant et bien complet. J'aurais cependant quelques questions :
Pravda a écrit :Prenez garde à la manière dont vous parlez. Souvent, les innocents parlent au village
S'adresser au village fait de nous un innocent ? Ce n'est pas plutôt le contraire ? Il me semble être déjà sorti T1 car justement je m'adressais au village et non pas à 2-3 personnes que je pensais innocentes.
Pravda a écrit :Plus votre loup est un joueur fort, moins vous devez hésiter à le trahir.
Si le joueur fort est tout de même sauvable, il vaut mieux prendre le risque de le trahir pour avoir du crédit ou le sauver ?
Pravda a écrit :Il n’y a rien d’aberrant non plus à voter vos loups. Cela paraît contre nature, mais poser le deuxième vote sur un de vos loups et innocenter la personne qui lance dessus, quitte à changer d’avis après, offre une dissociation
Je vois souvent des loups poser le premier vote sur leur loup, argumenter puis dévoter (car c'est AJ de lancer ses loups). Est-ce que c'est une bonne dissociation qui peut être tout autant efficace ?

Pour le 3-1 : la dynamique des votes. Faut-il prendre en compte que les loups puissent créer de faux randoms d'innocent/loup pour nous brain ou ça n'arrive (presque) jamais ?

Merci !
Salut ! Déjà, très belle image de profil, on connait les vrais.
Ce que je vais dire n'engage que moi, mon style de jeu et ma vision actuelle du jeu en sérieuse.
Kassaboy a écrit :
04 août 2018, 11:29
S'adresser au village fait de nous un innocent ? Ce n'est pas plutôt le contraire ? Il me semble être déjà sorti T1 car justement je m'adressais au village et non pas à 2-3 personnes que je pensais innocentes.


Je ne sais pas si tu parles des fameux arguments types "Il s'exclue du village". Pour moi les deux options (Parler à tes innocents, et parler au village dans son ensemble) sont deux traits d'innocence mais qui ne s'emploient pas au même moment. Mais j'ai jamais vu personne être sorti sous prétexte qu'elle s'adresse à tout le village. Le souci c'est quand en un tour tu n'as pas au moins un innocent et le notifie auprès du dit village, alors que c'est la dynamique actuelle selon le jeu de beaucoup de joueurs, sur ça éventuellement et encore...
Kassaboy a écrit :
04 août 2018, 11:29
Si le joueur fort est tout de même sauvable, il vaut mieux prendre le risque de le trahir pour avoir du crédit ou le sauver ?
Ta question est très contextuelle parce que cela dépend de la physionomie de la partie...
Il faut distinguer deux cas à mon sens :
-Celui où ta trahison fait tuer ton loup
-Celui où ta trahison ne le fait pas tuer
Si tu trahis en ayant conscience que ton loup ne sera pas tué, et que le village tue un innocent, bah, en théorie c'est l'excellence pour les loups et théoriquement vous ne pouvez pas être associés comme étant dans le même camp (à premier abord, c'est pas du tout une règle absolue puisqu'on connait le penchant traitre pour beaucoup de joueur maintenant, et il faut savoir décrypter les paroles des joueurs plutôt que de leurs votes pour percer à jour les innocents, CF la première partie de Pravda sur l'ouverture des Tomoe).
Si tu trahis et que ton loup meurt, pose toi la question suivante : est-ce que la trahison va te faire gagner la partie, ou non. L'exemple le plus évident de cette situation je pense que c'est un TD en 2v3. Il faut très rapidement estimer, au vue des pensées des 3 innocents, quel scénario peut être envisagé pour vous. Est-ce que vous pouvez voter ensemble et récupérer le vote d'un 3e innocent, où est-ce que vous êtes "cramés" et que la trahison est obligatoire pour espérer ne serait-ce qu'avoir une faible, minime chance de gagner en 1v2. Perso, si je sais qu'en 1v2 je perdrai, je mets le paquet au 2v3 en votant avec mon loup et voilà, ça passe ou ça casse.
Enfin, pose toi la question de si ton sauvetage va être cramé ou non. Si tu sauves ton loup de manière crédible sur un autre suspect, tu ne peux pas être accusé d'être loup à 100%, pas à mon sens, après il faut voir ta crédibilité et le sens de ton tour, là comme ça c'est compliqué de répondre.

Mais pour résumer dans les 3 situations, il faut à chaque fois que tu te poses la question : est-ce que ce move me fait augmenter les chances de faire gagner mon camp. Il faut décider vite, bien, et agir.
Kassaboy a écrit :
04 août 2018, 11:29
Je vois souvent des loups poser le premier vote sur leur loup, argumenter puis dévoter (car c'est AJ de lancer ses loups). Est-ce que c'est une bonne dissociation qui peut être tout autant efficace ?
Il faut faire attention à ça. Je pense que ce n'est pas une bonne dissociation, en dépit de tout ce qu'Akaelyn rappelle sur les CGU, les personnes gardent en tête que lancer, laisser son vote en lou psur un loup = report.
Du coup souvent des loups dévotent, mais en fait, c'est le premier truc que tout le monde regarde (en théorie). Qui lance, et s'il reste. Si le gars reste pas, tu peux être sûr qu'il va devenir suspect n°1. enfin, pas 1, mais bref, pas innocent. Donc la dissociation est pas si bonne que ça, imo. Et on voit actuellement de plus en plus de loup enfoncer comme des truies d'autres loups et dévoter à la fin, pour x raisons, et après se targuer d'être cramé inno. Puis en fin de partie de dire "j'ai dévoté". Bref ce genre de comportement ça incite en plus à la méfiance des autres joueurs dans les parties suivantes car ils perdent toute crédibilité sur tous les votes qu'ils peuvent poser sur des loups.
Kassaboy a écrit :
04 août 2018, 11:29
Pour le 3-1 : la dynamique des votes. Faut-il prendre en compte que les loups puissent créer de faux randoms d'innocent/loup pour nous brain ou ça n'arrive (presque) jamais ?
Bien sûr, et Pravda en parle dans le jeu en loup.